Technologies

10 bonnes raisons pour lesquelles offrir des cours populaires par courriel

le 26 mai 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Sociétés

On ne trouve actuellement que quelques cours assez simples offerts par courriel (courrier électronique) dans Internet. Pourtant, la flexibilité et la popularité du médium en font un moyen de distribution exceptionnel.

Voici donc 10 raisons pour lesquelles vous pourriez ajouter des cours à distance par courriel à votre offre de formation.

  1. On estime qu’entre 600 millions et un millard de comptes de courriel sont actifs actuellement

    C’est beaucoup, beaucoup de monde. En fait, presqu’autant qu’il y a de gens sur les bancs d’école.

    More Mailboxes on the wayE-Mail Goes International in 2000Year End 2000 Mailbox Report

  2. Le courriel est l’application la plus utilisée d’Internet.

    Plus de la moitié des gens prétendent que le courriel est leur principale activité dans Internet. ( Gallup - 2001 )

    C’est généralement aussi la première que les gens maîtrisent et intègrent à leurs habitudes. Au travail, près de la moité des gens qui se servent du courriel prétendent le consulter plusieurs fois par jour, beaucoup d’entre eux de façon continue.

  3. Les avantages du courriel sont trop importants pour ne pas être considérés, même par les institutions les plus traditionnelles.

    Vitesse de rétroaction, faiblesse du coût, facilité d’archivage et de suivi, facilité à mettre en oeuvre, facilité à apprendre,etc.

    Par exemple, à peu près toutes les institutions qui offrent des cours à distance imprimés offrent également l’accompagnement et la correction des devoirs par courriel en plus de leurs services habituels.

  4. Le courrier électronique est accessible de plusieurs façons

    En plus de l’accès classique, le courriel est accessible depuis les Cafés internet, les points d’accès publics, les chambres d’hôtel, les ordinateurs de poche, les pagettes et les téléphones cellulaires.

    Plusieurs services tels NSF 2000 ou mail2web permettent d’accéder à un compte privé de courriel hébergé par un fournisseur de services à partir de n’importe où. Si vous n’avez pas de compte, de nombreux services gratuits tels Caramail ou Hotmail vous l’offrent.

    Suivre un cours peut donc se faire de partout, même en déplacement, à faible coût.

  5. On accède au courriel dans les milieux scolaires et académiques

    Quel étudiant du lycée, du collège ou de l?université n’a pas son adresse de courriel ? Même s’ils n’ont pas d’ordinateurs en propre, ils ont accès aux ordinateurs et aux imprimantes. Ils sont à l’école, dans un CDI ou dans une bibliothèque : pas de meilleur endroit pour étudier.

  6. La simplicité technologique du courriel lui permet de fonctionner presque partout

    Le courrier électronique de base est accessible sur les ordinateurs les plus vétustes et via les lignes à faible débit les plus instables. Des millions d’usagers n’utilisent pas véritablement le Web mais le courrier électronique.

    En d’autres termes, le courrier électronique a une pénétration supérieure à toutes les autres technologies Web. En fait plus on ajoute de sophistication technologique, plus on perd des usagers potentiels. Le courrier électronique n’a pas besoin de «plug-in».

    Pour les illustrations, des logiciels tels Email Effects permettent de créer rapidement des formes illustrées d?accompagnement.

  7. Le courriel permet aussi une sophistication graphique

    Le courriel en HTML permet un raffinement graphique élevé. Tous les nouveaux lecteurs de courrier électronique peuvent maintenant afficher images, couleurs et fontes variées dans une mise en page conforme aux standards HTML

  8. Le contrôle et le suivi des étudiants est facilité

    Le contrôle de la diffusion des cours et le suivi des étudiants est facilité. Dans les cours par courriel, vous pouvez distribuer les leçons une par une. La leçon suivante n’est pas envoyé tant que la preuve que la précédente a été effectuée n’est pas reçue.

    En d’autres termes, il devient facile de suivre la progression des étudiants et de repérer ceux qui ont des problèmes et ce sans plate-forme technologique sophistiquée.

  9. La facturation à faible coût, leçon par leçon, est maintenant possible

    La facturation peut maintenant être effectuée à la pièce. Des nouveaux services tels AlloPass permettent la microfacturation aisée et fréquente.

  10. Outils collaboratifs performants, forums de discussion et outils de gestion sont accessibles par courriel

    Pour certaines clientèles et certains sujets qui s’apprennent en groupe, le courriel peut être l’outil de choix. Des applications comme les Zaplet permettent d?aller encore plus loin dans le travail collaboratif. Toujours par courriel, mais avec les logiciels de lecture de courrier les plus récents.

    En ajoutant des outils de gestion des courriels et des forums de discussion au cours, l’ensemble peut offrir à la fois un grand nombre de ressources textuelles et de ressources humaines, pour en arriver à créer une effervescence et une ambiance éducative riche.

    Le cours « Cours de CGI » en offre un excellent exemple.

    Plusieurs services permettent de créer des forums de discussion et même des bulltetins de diffusion privés. Certains sont gratuits , comme Yahoo groups , des dizaines d’autres comme DoList sont payants, mais à des tarifs assez abordables.

    Si vous possédez vos serveurs, un logiciel gratuit tel « Mailing List WWW Gateway (LWGate) » , permet de gérer les listes de discussion et les forums par vous-même

En résumé, des millions de personnes attendent qu’on leur offre des cours accessibles par des technologies qu’ils maîtrisent sans peine.

Les premiers résultats de notre enquête sur l?utilisation de la formation en ligne nous indiquent que près de 50 % (82/175) des répondants identifient «La présence d’obstacles technologiques » comme étant «le plus grand frein à l’adoption de la formation en ligne »

Le courriel est l’outil qui offre le moins de résistance. Cela vaut la peine d’être pris en considération.

D’après vous, quels sont les plus grands freins à l’adoption de la formation en ligne ?

La présence d’obstacles technologiques (82) La méconnaissance et les préjugés du public (76) La résistance des décideurs (69) Le coût trop élevé des cours (62) La largeur de bande insuffisante (58) Le manque de compétences des utilisateurs (56) Les obstacles à la certification officielle des cours (53) L’offre de cours insuffisante - manque de choix (51) La difficulté à trouver les cours qui existent déjà (49)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné