Technologies

Suite bureautique en ligne : un produit indien qui fait de l'ombre aux géants américains

le 30 mars 2010

Sociétés

Les suites bureautiques en ligne se sont multipliées, avant que Google ne semble prendre le dessus, porté par la position dominante de son moteur de recherche.

Mais les critiques contre Google ne manquent pas, surtout en ce qui concerne la protection des données personnelles qui naviguent, dangereusement diront certains, entre les différentes applications de la suite et sont stockées dans les mystérieuses fermes de serveurs de l'entreprise.

Il y a une alternative très crédible à Google. Elle s'appelle Zoho. Et elle nous vient d'Inde.

Une suite très étoffée

La suite Zoho offre toutes les fonctionnalités d'une suite bureautique en ligne. On y trouve bien entendu une application de traitement de texte, un tableur et une application de présentation. Mais Zoho va bien au-delà : plus de 20 applications sont proposées, tant pour un usage personnel que pour un usage professionnel. On y trouve par exemple une application de wiki (celle que nous utilisons pour nos productions internes chez Thot Cursus), un espace de dépôt de documents d'une capacité de 1 Go, un outil de planning, une application de 'chat', un outil de conférence en ligne, avec tableau blanc et partage de bureau incorporé, et bien d'autres choses. Le tout est accessible gratuitement pour l'utilisateur individuel. Les applications orientées "entreprises" sont gratuites pour un nombre limité d'utilisateurs, et payantes (mais beaucoup moins chères que les produits concurrents) pour un nombre plus important.

Les applications personnelles sont utilisables une par une à partir de la page d'accueil, ou en mode intégré à partir d'un bureau personnel, qui se crée dès que l'on s'inscrit, accessible sur une page dédiée. La création de ce bureau est un vrai progrès, dans la mesure où Zoho avait été critiqué pour les trop grandes différences d'interfaces entre ses différentes applications, et a donc maintenant trouvé une manière intéressante de les unifier.

Les applications proposées dans la suite Zoho permettent toutes le partage des ressources, ce qui constitue la caractéristique majeure des suites en ligne. Zoho dispose en effet de son propre service de messagerie.

Les développeurs de Zoho ont créé de nombreuses extensions (plugins) qui permettent de naviguer sans encombre entre Zoho, Microsoft Office et Google docs. Vous pouvez ainsi ouvrir dans Google doc un document créé dans Zoho writer, et le ré-exporter ensuite. On peut aussi utiliser ses identifiants Google pour entrer dans Zoho.

Zoho existe dès à présent en version mobile pour les principaux systèmes d'application (iPhone, Android, Blackberry, Windows mobile et Nokia).

La suite Zoho est considérée par l'équipe EduTech (Université de Genève) comme la meilleure suite bureautique en ligne.

Une entreprise atypique dans le monde des nouvelles technologies

Mais au-delà de ses étonnantes fonctionnalités, on s'attachera à Zoho pour des raisons qu'on pourrait qualifier d'éthiques.

Le développement de Zoho se base sur un modèle alternatif au modèle prédominant dans le monde des nouvelles technologies : la firme emploie 600 ingénieurs indiens, qu'elle a formés elle-même, après avoir sélectionnés les candidats dans des lycées de province plutôt que dans les prestigieuses écoles d'informatique de Bangalore. Cette équipe de choc est secondée par huit personnes qui travaillent dans la Sillicon Valley, en Californie. On soulignera également que l'entreprise s'est toujours auto-financée, sans avoir recours aux levées de fonds qui ont fait les beaux jours des bulles financières liées aux nouvelles technologies. Enfin, son budget publicitaire est pour ainsi dire nul, tous les investissements et revenus étant dédiés au développement de nouvelles fonctionnalités.

Quant au créateur de Zoho, Sridhar Vembu... bien peu de gens le connaissent. Ce n'est vraiment pas un personnage médiatique. En 2008, on pouvait lire ceci dans le magazine Forbes : "Dans le milieu des entrepreneurs, la frugalité est une vertu. Une très grande vertu. Vembu a poussé cette vertu jusqu'à ses extrêmes limites et a ajouté des couches et des couches de créativité par dessus". Cela nous rend ce monsieur Vembu très sympathique, n'est-ce pas ? Zoho, son produit phare, l'est tout autant.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné