Technologies

Croquer les copies à belles dents

le 31 mai 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 06 octobre 2012

Sociétés

Depuis longtemps déjà, la correction des copies numériques est le boulet chronographe du métier d'enseignant : imaginez  20, voire 30 ou 40 copies à gérer avec des outils somme toute beaucoup moins efficaces que le crayon !

Voici quelques outils qui facilitent la correction des travaux en ligne.

Les basiques

Certains utilisent les fonctions d'annotations de Word, d'autres celles d'Acrobat Reader (PDF) qui sont plus sophistiquées :
- Machine à écrire : pour écrire les commentaires, pour surligner
- Outils de dessin : Avec une tablette graphique voire une tablette numérique, on peut encadrer, pointer, relier.
- Tampons : ils permettent de prévoir une batterie d’annotations qu’on utilise régulièrement. Pour coller une image, il suffit de créer un tampon « à partir du presse-papier » puis d’appliquer ce tampon sur le document. 

 

Les critériées

Markin est une application en ligne (gratuite pour des usages limités) qui permet une évaluation relativement automatisée : la configuration  des annotations par catégories demande du temps au départ, essentiellement un temps de  réflexion sur les critères mais une fois ceux-ci déterminés, c'est assurément une solution plus puissante.

Un jeu de bouton permet d'ajouter une annotation préprogrammée là où on le veut, et de développer à partir de cette annotation un commentaire plus détaillé, voire un lien web. Cerise sur le gâteau, en fin de page s'affiche automatiquement un récapitulatif des remarques détaillées avec les catégories auxquelles appartiennent les remarques.  Cette synthèse est un élément supplémentaire qui permet à l'étudiant d'avoir une vue d'ensemble de son travail corrigé dont il peut ainsi se faire une représentation plus cohérente.

Le logiciel mériterait cependant un petit rafraichissement graphique et ergonomique qui lui donnerait un peu plus de souplesse et de légèreté.

Les orales

D'autres encore commentent les copies numériques par des fichiers oraux ou vidéos, voix/voie séduisante facilitée par le tutoriel de Screentoaster que Stéphane Wattier avait réalisée à l’époque où il animait son blog, « Si loin, si proche ». Mais la prise en main n'est pas immédiate pour un enseignant non expert. En revanche, Jing est d’un usage beaucoup plus simple.  Et l’on peut toujours enregistrer des commentaires généraux, adressés à tout le groupe, avec un logiciel tel qu’Audacity, puis déposer le fichier mp3 sur la plateforme de cours.


Les collaboratives

On peut choisir enfin de travailler sur des documents communs, et dans la famille des outils d'écriture collaborative, adopter le père « Google docs », ou le fils « Etherpad »(maintenant la propriété de Google) ou l'un de ses nombreux clones,  ou mieux encore le petit fils Crocodoc, qui propose l'édition en ligne sur des documents de tous types, des images ou des pages web.

 

Crocodoc, que nous vous avons déjà présenté, n'est pas vraiment intéressant pour le travail commun sur un texte en temps réel comme le sont « Etherpad » et « Google docs » mais pour une activité comme la correction, il est idéal.

Il télécharge vos fichiers et les transforme en une version en ligne éditable, et peut traiter les images.

Ses fonctionnalités sont assez  intéressantes :
- le marqueur surligneur peut être directement rélié à une bulle;
- L'outil « notes » permet d'ajouter des remarques et de les déplacer où on veut sur le texte;
- On peut barrer des mots et ajouter la correction juste au dessus.

On peut rêver d'un outil qui permettra de programmer certaines des rétroactions le plus couramment utilisées, de travailler avec un stylo numérique pour entourer, dessiner des flèches, écrire à la main si on veut, et aussi renvoyer facilement à partir des annotations sur des documents pertinents, de prendre connaissance des différentes  versions corrigées des étudiants.

On s'approche peu à peu de ce qu'est le dialogue étroit entre professeur et apprenant dans l'évaluation, une passerelle entre ce qui est demandé et ce qui est produit.

Tutoriels vidéo pour Markin

Screentoaster (pour enregistrer des commentaires audio et vidéo en annotant un document en ligne)

Crocodoc

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné