Technologies

Pour aider les plus jeunes à naviguer sans risque sur Internet

Deux applications qui permettent aux enfants de naviguer sur Internet sans être exposés à des contenus choquants.

le 26 septembre 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 26 octobre 2011

Sociétés

Aussi jeunes soient-ils, souvent dès l'âge de trois ans, les enfants veulent utiliser l'ordinateur de papa et maman, du frère ou de la soeur plus âgé(e). 

Alors, comment s’assurer d’une navigation sécuritaire et ergonomique pour les enfants ? Voici deux outils intéressants : un moteur de recherche et un fureteur (navigateur).

Un véritable Google pour enfants

 

Ce n’est pas la première fois que Thot vous parle de moteurs de recherche adaptés aux plus petits. Il y a déjà deux ans, nous vous présentions deux produits qui, en 2011, sont toujours en ligne. Aujourd’hui, nous en ajoutons un, KidRex. 

KidRex est un Google pour enfants. Autrement dit, l'enfant qui utilise KidRex obtiendra les résultats retournés par Google avec sa fonction Safesearch, activée automatiquement. Encore plus simple que Google (il n’y a qu’une recherche par mots-clés, pas d’images, de vidéos ou autres), habillé pour son jeune public avec des dessins colorés, KidRex ne fait apparaître que des résultats de recherche au contenu sans danger. De plus, un certain nombre de mots-clés sont bloqués. Si le jeune utilisateur tape un de ces mots, il recevra un message lui demandant de recommencer, c'est à dire de changer de mot. 

Le site est en anglais et la sécurité est à son niveau le plus haut dans cette langue. Mais même en français, les résultats sont correctement filtrés. Néanmoins, l'outil a ses limites. D'une part, la sécurité se met en place surtout à partir du mot lui-même. C'est à dire que si vous tapez un mot qui n'a a priori aucune connotation violente ou sexuelle, vous risquez de vous retrouver avec des résultats peu recommandables pour les plus jeunes... Nous avons, par exemple, tapé Dexter ou CSI dans le moteur et des résultats nous menaient carrément à visionner des épisodes en ligne des séries télévisées du même nom qui ne sont pas du tout destinées aux plus petits.

D'autre part, la sécurité élimine les résultats à caractère sexuel ou violent mais ne protège pas les enfants des offres commerciales par exemple qui pullulent sur le net et qui ne sont pas destinées aux enfants. Il faut donc être bien conscient du type de protection assuré par ce moteur.

Un navigateur pour l’internaute en herbe

 

Les parents des plus petits voudront peut-être limiter la navigation de ces derniers à quelques sites triés sur le volet. Dans ce cas, ils peuvent adopter une solution gratuite, ergonomique et en français : Potati. Ce fureteur s’adresse aux enfants de 3 à 12 ans et répond parfaitement aux besoins des enfants et des parents. Le bambin se crée un compte, choisit son avatar et, en retour, se voit proposer une masse de contenus aisément accessible. Les contenus sont classés en catégories (dessins, jeux, apprentissage, vidéos). L’enfant peut également se faire un inventaire de favoris et surfer sur Internet. Cependant, s’il essaie de se connecter à un site qui n’est pas sur la liste blanche du programme, il est bloqué. Le tout est très ergonomique grâce à de grosses icônes, des textes bien lisibles, des couleurs vives et du contenu attrayant pour le public ciblé.

Les parents (ou éducateurs) ont aussi un accès privilégié à l'application, peuvent modifier certains de ses paramètres (temps alloué sur le navigateur, sites permis ou non, etc.) et observer les activités préférées de leurs enfants, les derniers sites visités, etc. L’objectif n’étant pas tant de jouer au policier ou à l’espion que de mettre des balises afin que nos bambins profitent des avantages d’Internet sans se frotter à ses moins bons côtés. Si vous êtes intéressés par ce projet français, nous vous invitons d’ailleurs à lire l’entrevue donnée par l'une des responsables du projet, Marie-Line Teruel, au site WebActus.

KidRex

Potati

Illustration : capture d'écran du fureteur Potati.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné