Technologies

Une rentrée avec Ubuntu

Découvrir et utiliser une distribution Linux

le 09 septembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 09 octobre 2013

Sociétés

Aujourd'hui le logiciel libre est partout et bon nombre d'usagers utilisent notamment Linux sans le savoir réellement (serveurs, smartphones, tablettes sous Android...). Mais les ordinateurs de bureau étant par défaut majoritairement préinstallés sous des systèmes d'exploitation Windows ou OS X, l'utilisateur lambda a peu de chances de découvrir l'alternative Linux. Pourtant ce monde initialement réservé (ou du moins perçu comme tel) à une communauté restreinte d'utilisateurs avertis offre désormais des distributions "grand public" prêtes à l'emploi regroupant généralement une offre logicielle libre autour du noyau Linux.

Parmi celles-ci, on peut retenir Ubuntu, projet libre et gratuit de distribution GNU/Linux (créé par Mark Shuttleworth en 2004) évolutif et régulièrement mis à jour.

Un environnement convivial
Cette distribution est parfaitement adaptée aux débutants. Son mode graphique évite d'avoir à saisir des lignes de commande quelque peu rebutantes de prime abord. Concernant les logiciels, le système contient une logithèque très fournie qui permet de retrouver des applications déjà disponibles sur d'autres systèmes ainsi que des alternatives libres à certains outils propriétaires. Vous pouvez en effet accomplir toutes les tâches habituelles en matière de saisie bureautique (Libre Office, suite compatible avec Microsoft Office), PAO (Scribus), capture d'écran (Shutter), édition et retouche d'image (Gimp), mindmapping (XMind, Freeplane), lecture multimédia (VLC), montage audio (Audacity), stockage en ligne (Ubuntu One), scannérisation (gscan2pdf), navigation Internet (Firefox, Web Chromium), messagerie (Thunderbird, Skype) et bien d'autres encore. Autre avantage certain, les distributions, régulièrement mises à jour sous la surveillance d'une communauté de développeurs et d'usagers, sont encore peu touchées par les infections, comparé à d'autres systèmes d'exploitation. Ubuntu contient tout de même un pare-feu qu'il convient de configurer via le programme graphique Gufw ainsi qu'un antivirus ClamAV (et son interface graphique ClamTk) à installer depuis la logithèque.

Pour les utilisateurs de programmes uniquement disponibles pour Windows, le logiciel Wine permet de faire fonctionner un certain nombre d'outils développés pour l'OS de Microsoft (à titre d'exemple, le client Evernote fonctionne sous Ubuntu). Pour bon nombre d'applications professionnelles cependant, la compatibilité sera limitée. D'un point de vue pédagogique cependant, Ubuntu peut aisément satisfaire les besoins des filières non techniques et permettre de les familiariser avec les notions de "logiciel libre" et de "biens communs".

Un bémol cependant
Les dernières versions d’Ubuntu (depuis la 12.10 Quetzal Quantal) intègrent une fonctionnalité qui permet d’afficher et de proposer aux utilisateurs de la distribution des suggestions d'articles à acheter sur Amazon. Plus précisément, lorsque l’utilisateur lance une recherche sur un fichier ou une application à partir du bureau, des produits d'Amazon apparaissent en même temps que les autres résultats. Cette fonctionnalité a été décriée par la communauté du libre et Richard Stallman en particulier, qui dénonce la présence de ce "logiciel espion". Cela étant dit, il est possible de désactiver les suggestions des produits Amazon dans Ubuntu via le mode graphique : il suffit de se rendre dans Paramètres Système puis de cliquer sur l'icône Vie privée et désactiver l'option Inclure les résultats de recherche en ligne en basculant sur le mode Off. D'autres paramètres liés à la traçabilité peuvent être à cette occasion ajustés.

Détails techniques
La 18ème version d'Ubuntu 13.04 (avril 2013) est dénommée "raring ringtail" (bassaris enthousiaste). Ubuntu comporte environ 8 dérivés officiels intégrant leurs propres spécificités : Xubuntu, Kubuntu, Lubuntu, Ubuntu GNOME (variantes d'environnement graphique) et Ubuntu Studio, Mythbuntu, Edubuntu, Ubuntukylin (variantes d'usage). L'installation s'opère à partir d'un CD de la distribution (disponible dans certains magazines spécialisés) ou à partir de la page de téléchargement du site de documentation francophone. Vous pouvez également tester la distribution via la Framakey Ubuntu-fr Remix, solution complète de bureau mobile pour clé USB.

Enfin pour les plus jeunes (et leurs parents), on pourra se tourner vers la distribution Doudoulinux dont la version stable actuelle (version 2.0 dénommée DoudouLinux Hyperborea) est sortie fin juin 2013. Cette version est disponible en téléchargement prête à graver sur DVD sous la forme d’un fichier ISO ou sur une clef USB avec son lot de mises à jour, d'applications et de nouveaux outils visant à préserver la vie privée.

Sources

Site officiel francophone : http://ubuntu-fr.org/

Page de téléchargement d'Ubuntu : http://www.ubuntu-fr.org/telechargement

Communauté française des utilisateurs d'Ubuntu: http://doc.ubuntu-fr.org/

Framakey Ubuntu : http://framakey.org/Pack/Framakey-Ubuntu

Doudoulinux : http://www.doudoulinux.org/web/francais/documentation/article/quoi-de-neuf-dans-la-nouvelle.html

Illustration : Shutterstock. claudionegri79, free software

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné