Technologies

Une journée sans Google ?

Des alternatives à la galaxie d'outils de la célèbre firme

le 04 mars 2014

Sociétés

La firme de Mountain View gère un vaste écosystème de services et d'applications qui va bien au-delà de la simple recherche d'information via son moteur de recherche dédié : fonds d'investissements (DocuSign, Airware), robotique (Holomni, Bot & Dolly), énergie (Makani Power, Panhandle 2), santé (Calico, 23andMe), technologies (Himax Display, Nest), pour ne citer que ces quelques exemples. Cela dit, l'omniprésence de Google se ressent plus particulièrement au quotidien dans nos vies personnelles et professionnelles au cours des nombreuses activités menées via les réseaux numériques : navigation en ligne (Chrome), recherche d'information (Google Search), correspondance (Gmail), réseautage social (Google +), blog (Blogger), bureautique (Google Drive), localisation géographique (Street View, Latitude, Google Maps ), coordonnées bancaires (Google Play), vidéos et musiques (YouTube, Google Music), photographies (Picasa), données du téléphone portable (applications Androïd). De plus, lorsqu'un service disparaît de la galaxie Google, un nouvel outil surgit en remplacement ou dans un autre domaine, d'où le recours récurrent aux métaphores de la pieuvre et de l'hydre à l'égard de la société.

Des alternatives dans le domaine scientifique et technique

Sur son blog, Recherche-eveillee.com, Béatrice Foenix-Riou rend compte d'un atelier organisé par l'ADBS sur la thématique « Recherches sur Internet : Y a-t-il une vie sans Google ? » à destination des professionnels de l'information. Dans sa propre présentation, l'auteure met l'accent sur cinq grandes familles d'outils : moteurs de recherche "verticaux", spécialisés dans la littérature scientifique, portails scientifiques multidisciplinaires, moteurs de recherche multidisciplinaires sur les ressources en Open Access, moteurs de recherche spécialisés sur un domaine ou sur un type de document. Comme le précise Béatrice Foenix-Riou, cette conférence « avait comme objectif de proposer aux participants des pistes pour apporter de la valeur à leurs recherches d'information, en élargissant la gamme des sources interrogées ». Même si Google reste bel et bien présent dans plusieurs catégories, certains outils comme Isidore en SHS ou Theses, moteur de recherche des thèses de doctorat français, peuvent apporter une réelle plus-value et élargir « la gamme des sources interrogées ».

Dans un cadre plus large, la récente condamnation de Google par la CNIL concernant les conditions et finalités de traitement des données personnelles des internautes, invite à se questionner sur les alternatives existantes plus respectueuses en matière de vie privée.

Des alternatives au quotidien

Des outils se sont en effet positionnés sur ce marché de la confidentalité des données navigationnelles, comme DuckDuckGo ou Ixquick. Au niveau des navigateurs web, certains logiciels comme Epic Privacy Browser semblent garantir une certaine forme d'anonymat numérique, à condition bien évidemment de ne pas l'utiliser tout en étant logué à son compte Gmail. Pour aller plus loin encore, Korben signale le recours possible à la distribution Linux Tails (The Amnesic Incognito Live System) qui a l'avantage de s'accompagner d'une documentation complète rédigée en français. Enfin, en matière de messagerie, Hushmail, entreprise basée au Canada offre un service en ligne réputé au niveau de la sécurité mais limité en termes de stockage dans sa version gratuite. Cet outil pourra être complété par le service d'adresses e-mail jetables spamgourmet.com signalée par Martin Untersinger dans son ouvrage consacré à l'anonymat en ligne.

Des solutions techniques existent donc pour à la fois offrir des alternatives à Google et aussi garantir à priori un certain niveau de confidentialité des données échangées.

Sources :

FOENIX-RIOU, Béatrice. Recherches sur Internet : Y a-t-il une vie sans Google? Le blog de Recherche-eveillee.com [en ligne]. 10 décembre 2013. [Consulté le 3 mars 2014]. Disponible à l’adresse : http://blog.recherche-eveillee.com/2013/12/recherches-sur-internet-y-t-il-une-vie.html
 
ROBERGE, Alexandre. Chercher en toute confidentialité. Thot Cursus [en ligne]. 11 mars 2012. [Consulté le 3 mars 2014]. Disponible à l’adresse : http://cursus.edu/article/18086/chercher-toute-confidentialite
 
UNTERSINGER, Martin. Anonymat sur Internet: comprendre pour protéger sa vie privée. Paris : Eyrolles, 2013.

portails scientifiques multidisciplinaires
Pour sa dixième manifestation, le secteur Veille et recherche sur Internet de l'ADBS a organisé un atelier sur la thématique "Recherches sur Internet : Y a-t-il une vie sans Google ? Quelques pistes pour les professionnels de l'information". - See more at: http://blog.recherche-eveillee.com/2013/12/recherches-sur-internet-y-t-il-une-vie.html#sthash.A71e7dlL.dpuf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné