Technologies

Cache-cache numérique 1 : décourager les curieux

Posons les limites à la curiosité des indiscrets, qui rêvent de transformer nos téléphones en mouchards

le 03 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 02 avril 2014

Sociétés

Desert Camouflage - 19srb81- ShutterStock

Fausse représentation

Pour nous proposer quelque chose de nouveau sans nous effaroucher, le marketing moderne insiste sur ce qui ressemble à ce que nous connaissons; en réalité ce que nous achetons est complètement autre chose avec une vague ressemblance. Vous pensez que vous possédez un téléphone mobile ou intelligent? On vous a bien eu, ce n’est pas ce que vous avez dans votre sac.

Ce qu’on appelle «téléphone» ne sert qu’accessoirement à parler avec un correspondant identifié; sa principale fonction est de nous situer, de transmettre des données entre ce point A et le point B et d’enregistrer à peu près tout ce que nous faisons : images, sons, écrits, transactions, contacts, agenda, appels, etc. C’est une interface de saisie et un capteur qui nous sont étroitement associés.

Il s’agit, selon le point de vue, d’une aide électronique, d’un enregistreur, d’un transmetteur ou encore d’un pisteur, d’un mouchard, d’un espion et d’une boîte noire.

Le mouchard débridé

Un service comme Stealth Genie effacera vos derniers doutes. Vous comprendrez qu’utiliser un téléphone fourni par votre entreprise comporte des risques, tout comme de prêter votre appareil à d’autres personnes, même un professeur ou un collègue, à plus forte raison ses parents ou son conjoint si les relations sont jalouses !  À lire les commentaires «d’utilisateurs satisfaits», bien des ruptures s’y sont alimentées.

Stealth Genie se vante d’être indécelable.  Mais celui qui connaît bien son appareil notera des ralentissements en plus d’une légère augmentation de l’utilisation de sa bande passante. Il est facile «d’expliquer» de mauvaises performances d’un appareil, mais la présence d’un logiciel espion fait partie des possibilités.

Solutions pour assurer un minimum de privauté

1- Réinitialiser son appareil.

Tout effacer et recommencer à zéro est à la fois la meilleure et la pire des solutions si vous avez des doutes sur l’intégrité de votre appareil. La meilleure parce que les logiciels espions s’implantent parfois jusque dans des parties intimes du système d’exploitation et que la réinitialisation permet de s’en débarrasser.  La pire, parce qu’il est parfois long de réinstaller des dizaines de logiciels et de régler des centaines de paramètres.

Si vous avez fait une copie de sauvegarde, le mieux est de n’en reprendre que les parties dont vous êtes certain de la fiabilité. À la fin, vous devriez avoir plus de mémoire libre qu’au début, sinon l’opération n’aura rien donné : les mêmes logiciels espions se seront intégralement installés avec le reste.

2. Crypter ses SMS et ses communications

Si vous ne pouvez tout effacer, vous pouvez toujours crypter vos communications.  Le principal problème est que vos interlocuteurs doivent aussi pouvoir vous décrypter, ce qui n’est pas évident si vous communiquez avec beaucoup de gens.

Logiciels de cryptage


3. Utiliser l’encryption fournie par les opérateurs

Les services iMessage (Apple), Blackberry Messenger (RIM) peuvent crypter les SMS entre les appareils de la marque. Android aussi, mais il s’agit d’une opération beaucoup plus longue.

How to Encrypt the Data on Your Android Phone or iPhone


4. Désactiver le GPS

Quand le GPS est activé, notre appareil enregistre tous nos déplacements. De là il est possible de nous retracer très facilement et de nous reconnaître : il n’y a qu’une seule personne au monde qui fréquente ce coiffeur, cette boulangerie et cette école dans la même semaine.

Pour désactiver le GPS, aller dans les paramètres de votre appareil et désactiver ce qui permet votre localisation, que ce soit par GPS ou par les réseaux sans fil.

Certaines applications comme Untrackerd (iOs) ou Location Cache (Android)   permettent de voir ou d'effacer l'enregistrement de vos parcours. Mais ce ne sont pas des applications tout à fait standards, il y a des risques.

Il existe aussi de bonnes vieilles cartes numériques qui fonctionnent hors ligne. Avec Galileo (iOs) et Mapdroyd (Android), vous aurez l’assurance qu’on ne vous piste pas.

Avec toutes ces mises en garde et solutions pour conserver un peu de privauté, on peut se demander dans quel monde nous vivons. Mais finalement, personne ne se plaint du fait que depuis des siècles, chaque maison est entourée de murs, question d’avoir un peu de vie privée et de décourager les curieux...

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné