Technologies

Guide d’achat d’un écran interactif pour une salle de classe

L'écran interactif, outil indispensable pour l'entreprise et l'enseignement. Comment le choisir ?

le 24 novembre 2015 | Dernière mise à jour de l'article le 24 mai 2018

TBI-Direct.fr "solutions interactives pour tous"

TBI-DIRECT.FR

47, rue Marcel Dassault
92100 BOULOGNE
France

--------------------------------

Tél: 33 (0)1 76 70 02 16

[email protected]

Les écrans plats font aujourd’hui partie de notre quotidien et ne s’arrêtent pas d’évoluer. Les constructeurs ne cessent de les voir plus grands, plus fins et plus performants. En effet, leurs fonctionnalités s’élargissent de plus en plus, et le nombre de technologies intégrées au sein de ces appareils augmente.

Beaucoup de secteurs d’activités tant professionnels que pédagogiques, sont séduits par ces appareils révolutionnaires.

 

Guide d’achat d’un écran interactif pour une salle de classe

 

A l’instar des étudiants d’aujourd’hui, l’écran interactif est un outil qui est indispensable en classe. De même pour les professeurs, l’utilisation de cette technologie permet de mieux motiver les élèves à participer en cours et à s’intéresser davantage à l’apprentissage qu’on leurs donne.

Cependant, comment choisir un écran interactif  pour une salle de classe, comment l’utiliser et est-ce un bon investissement pour l’école ? Pour répondre à ces questions, plusieurs critères sont à prendre en compte comme le modèle du produit, ses fonctionnalités, son prix, …

Ce guide fourni aux enseignants les conseils et les astuces nécessaires pour le choix et l’utilisation d’un écran interactif. Son contenu présente les différents facteurs clés à prendre en compte sur le choix de l’écran selon le but de son utilisation. On y trouvera quelques éléments de réflexion avant l’achat et quelques sources d’idées intéressantes pour créer un apprentissage plus attrayant, dans le but d’améliorer la participation en classe.

 l'ecran interactif en enseignement

 

Comment choisir le bon écran interactif pour une salle de classe ?

L’adoption d’une nouvelle technologie est facile mais la difficulté réside surtout sur la prise en main du matériel. Donc, l’intégration de l’écran interactif dans une école nécessite la considération de quelques paramètres. Tout d’abord, les enseignants doivent poursuivre des formations d’appui au préalable pour s’imprégner des fonctionnalités de l’outil et en faire bonne usage afin de transmettre les connaissances aux élèves. Ce guide permet alors, de bien distinguer ces paramètres spécifiques susceptibles d’être un obstacle pour l’acheteur.

 

Comment choisir le meilleur écran interactif et pour quelles raisons ?

Quelques questions sont à poser avant l’achat d’un écran interactif, à savoir : quel sera l’usage  de cet appareil et quels sont les arguments qui justifieraient sa présence dans une salle de classe?

A but pédagogique, l’on recense plusieurs usages de l’écran interactif comme visualiser des vidéos, afficher des pages Web, créer des cours interactifs, ...

Si l’écran sert à montrer des vidéos, il est préférable d’opter pour un écran de petite taille. Si c’est pour présenter des images ou des pages Web contenant  des textes lourds, le choix d’un écran plus grand serait plus pratique.

 

Ecran interactif Plasma ou LCD ?

Il existe deux grands types d’écrans interactifs : le LCD et le Plasma. Chacun d’eux possèdent ses avantages et ses inconvénients. Concrètement, aucune de ces deux technologies d’affichages n’est parfaite, mais chacune est plus ou moins adaptée à certains usages.

Vu que la technologie plasma est difficile à décliner sur de petites diagonales, l’on est obligé d’acquérir des postes téléviseurs de taille considérable pour bénéficier de ses avantages. De même, le plasma consomme plus d’énergie que les écrans LCD.

De nos jours, le choix entre ces deux technologies est devenu très facile car le dernier constructeur des écrans plasma s’est récemment retiré du marché. Maintenant, les écrans LCD sont les seuls qui inondent les magasins.

Le LCD, « Liquid Crystal Display », ou affichage à cristaux liquides, possède des fonctionnalités très différentes de son prédécesseur. Un écran LCD est constitué de plusieurs couches dont le cœur serait constitué d’une plaque de cristaux liquides. Cette plaque contrôle la quantité de lumière qui peut le traverser en faisant varier l’opacité.

technologie LCD

Il existe deux types de rétro éclairage LCD : les tubes fluorescents à cathode froid (CCFL) et le  Diode électroluminescentes (DEL) ou rétro éclairage LED. En général, la source de rétro éclairage la plus couramment utilisée au sein des écrans LCD sont les tubes fluorescents à cathode froid ou (CCFL), qui se rapproche des tubes néons pour l’éclairage domestique. Il est possible avec ces tubes de varier l’intensité de la lumière diffusée, s’avérant être une méthode économique pour les utilisateurs. En revanche les LED sont de tailles plus petites que le tube CCFL et consomment largement moins, tout en étant plus lumineuses. Elles permettent d’obtenir des écrans plus fins et plus légers, avec un contraste amélioré pour avoir une qualité d’image élevée.

Les écrans interactifs munis de la technologie LED permet de réduire de 52% la consommation d’énergie lorsqu’il est allumé par rapport aux technologies LCD classiques pour un écran de même taille.

Il est ainsi important de se renseigner sur la consommation d’énergie avant d’acheter un écran interactif afin d’éviter l’augmentation des charges fixes.

En somme, les écrans LED représentent aujourd’hui le meilleur de la technologie LCD actuelle, en devenant même le standard pour le public. D’ailleurs, il existe plusieurs gammes d’écrans LED qui répondent à nos besoins et convient à nos budgets.

 

Affichage UHD/4K ou HD

Après la HD, la Full HD et la 3D, la très haute définition ou Ultra Haute Définition, nommée aussi UHD-4K ou encore UHD 2016p selon les fabricants, débarque déjà sur le marché. Cette technologie fournie une image et un son encore plus performants que ses prédécesseurs. Elle affiche une définition minimale de 3840x2160 pixels, soit une résolution de 8.3 mégapixels. C’est une résolution qui est quatre fois mieux comparé à celle d’un téléviseur HD qui est de 1080 x 1920 (2.07 mégapixels). Le prix des ecrans interactifs UHD, c’est de 40-60% de plus que les actuels écrans HD.

Les écrans HD affiche une bonne qualité de résolution pour des présentations qui contiennent des textes lourds comme les pages Web. L’UHD, offre une résolution encore plus élevée et elle est mieux adaptée pour une salle de classe remplie d’élèves.

Il est vrai que l’adoption d’un écran UHD présente de multiples avantages pour l’éducation mais il faut se rendre à l’évidence que son coût est élevé par rapport aux autres écrans.

 

Choisir la taille de l'écran en fonction de la dimension de la salle

Une fois qu’on a choisi le modèle de base, l’étape suivante est de réfléchir la taille de l’écran pour qu’il soit en proportion avec la dimension de la salle de classe où il sera installé.

En général, pour un écran de 65 pouces (1651 mm), la personne doit se mettre à une distance entre 2 et 4 m ; et entre 3,5 et 6 m pour un écran de 84 pouces (2133,6 mm). Pour un usage scolaire, on peut penser que  l’écran 84 pouces serait l’idéal. En effet, il sera bien adapté pour une classe de 35 élèves et lisible par 100% des élèves disposant d’une vue normale et 97% dans une classe de 40 élèves.

La taille de l’écran doit permettre aux élèves les plus éloignés de lire facilement ce qui est projeté. Pour déterminer la taille optimale, l’on utilise une équation simple : 3X la diagonale de l’écran est égale à la plus grande distance à partir de laquelle un étudiant peut lire sans problème le texte à l’écran.

 

Position et angle de vue

Dans une salle de classe dotée d’un écran interactif, il est important que tous les élèves puissent apercevoir sans difficulté les images diffusées sur la surface, quelle que soit leur position. C’est pourquoi, les enseignants devraient toujours considérer les angles de vision lors de l’installation du dispositif dans la salle. Pour cela, il est alors important de consulter des professionnels pour bien évaluer la bonne taille de l’écran adapté à la dimension de la salle plutôt que de se fier sur des brochures ou des pages publicitaires.

 

Connectivité de l’écran interactif

Connexion hdmi vga

Un écran interactif comporte trois grands types de connexions :

- Vidéo : comprend deux grandes sortes de connexion, la HDMI (High-Definition-Multimedia) et VGA (Video Graphics Adapter). Un écran interactif devrait au moins disposer de deux entrées HDMI. La liaison HDMI permet le passage de l’audio et de la vidéo, ce qui simplifie le câblage et offre une qualité d’image largement supérieur au VGA. L’écran est également équipé d’un port VGA afin de s’adapter aux grands nombres de PC et ordinateurs portables qui ne disposent pas encore d’entrée HDMI.

- Audio : Il est aussi équipé d’une entrée microphone pour les enseignants qui possède un système de sonorisation.

 

Qu'en est-il de la fonction

On peut se passer de la fonction 3d pour une utilisation à des fins pédagogiques. Certes, l’on aura toujours besoin de cette fonction de temps en temps mais elle augmente généralement le prix du produit qui pourrait peser lourd sur le budget de l’école.

 

Faire des tests visuels et sonores

Personne ne va directement acheter une voiture sans avoir effectué un essai routier. Il en est de même pour l’achat d’un écran interactif. L’astuce est donc, de s’assurer que toutes les fonctionnalités de base comme la qualité d’image, le son et l’ergonomie de l’appareil dans un environnement semblable à une salle de classe, fonctionnent bien.

Pensez vraiment à se familiariser avec les fonctions de l’écran avant de l’acheter. Voir si le contraste vous convient et que les couleurs correspondent vraiment à la réalité.

Par exemple, il est conseillé de faire des évaluations sonores en visionnant des interviews dans lesquels les personnages parlent avec différents accents.  Effectivement, il est important de ne pas négliger la qualité sonore de l’écran interactif. La plupart des écrans interactifs sont dotés d’un amplificateur audio intégré. Ce dernier n’est pas destiné à couvrir une surface importante telle qu’une salle de cinéma, mais suffisamment adapté pour une salle de classe. Or, si l’appareil n’est pas équipé d’un haut-parleur, l’on devra penser à en rajouter pour jouir de la totalité de ses fonctions.

Il est essentiel de faire un test approprié chez le fournisseur, similaire à l’espace où l’on veut installer le dispositif interactif.

 

Les points de contact

La qualité de l’image et la résolution, la qualité audio, le bon choix d'entrées et de sorties audio et vidéo ; sont des facteurs importants dans le choix d'un écran interactif.

Cependant, un autre critère est à considérer au moment de l’achat d’un écran plat interactif : le nombre de points de contacts.

Voici la signification des points de contacts pour un écran interactif. Si l’écran dispose de 6 points de contacts, il peut y avoir 6 étudiants qui interagissent sur l’affichage en utilisant chacun 6 points de contacts unique (un doigt ou un stylet). Ou bien, il peut y avoir 3 étudiants disposant chacun de 2 points de contacts pour manipuler et déplacer des objets sur l’écran. Pour savoir le nombre de points de contacts dont vous aurez besoin pour votre écran, posez-vous ces deux questions : combien d’élèves vais-je habituellement envoyer à l’écran et combien d’étudiants peuvent travailler simultanément sur l’écran ?

 

Déplacer l’interactivité au-delà de l’écran principal

La technologie interactive ne pouvait autrefois s’utiliser qu’à l’avant de la salle de classe. De nos jours, les technologies interactives se propagent en une vitesse phénoménale via des appareils comme les tablettes, les smartphone, les ardoises interactives, …

Basées sur le principe de l’informatique multiforme, les technologies interactives sont tactiles, multitouches et multi-usagers. Elles sont conçues pour s’adapter, comprendre  et anticiper les besoins de l’utilisateur.

Comme dans le domaine de l’éducation, les technologies interactives offrent de nouvelles façons d’interagir avec l’information ainsi qu’une multitude de possibilités d’apprentissage et d’acquisition de savoir.

Les divers composants de ces technologies, tels que le matériel et le logiciel, doivent donc assurer une multitude d’ergonomies pour l’utilisateur. Ce n’est pas seulement un outil d’affichage statique sur lequel on annote, mais c’est surtout un outil permettant aux élèves d’effectuer leurs travaux et d’envoyer automatiquement les résultats à l’enseignant.

La complémentarité entre l’écran interactif et les autres appareils favorise l’apprentissage et la participation des élèves en classe. C’est une méthode plus adaptée quand nous voulons ajouter une technologie interactive dans une salle de classe pour un enseignement plus dynamique et efficace.

 

Accessibilité du produit

Un écran interactif peut rendre l’apprentissage plus compréhensible pour les étudiants. Cependant, il pourrait ne pas être un atout pour l’enseignant. Voici quelques problèmes majeurs que l’on peut s’attendre : incompréhension du langage utilisé, problème de son et de vision, limites de hauteur et autres lacunes physiques, ...

Lors du choix d’un écran interactif, il faut toujours garder à l’esprit ces quelques aspects clés : affichage de sous-titrage et taille de l’écran.

Un écran doté d’une résolution HD prend en charge le zoom avant pour augmenter la taille de l’image pour ceux qui ont de difficulté de vision.

Enfin, il faut penser à l’accès physique de l’appareil. Généralement, le dispositif interactif  est fixé directement sur le mur mais les fournisseurs proposent également des socles sur pied à hauteur réglables bien pratiques pour les enfants de petites tailles ou les handicapés sur fauteuil roulant.

 

Logiciels pédagogiques qui répondent à vos besoins

 L’écran interactif possède plusieurs fonctionnalités pour l’apprentissage : visionner des images, des animations et des vidéos et création d’activités individuelles et/ou collectives. Par contre, c’est le logiciel qui est au cœur du matériel et de ses fonctionnalités dans une salle de classe.

Il existe deux types de logiciels utilisés généralement pour les écrans interactifs :

- Les logiciels bloc-notes, fournis généralement avec l’écran. Ils varient selon la marque.

- Les logiciels spécifiques dédiés à des disciplines variées telles que le logiciel prenant en charge la communication avec d’autres appareils mobiles.


Les questions à poser au sujet des logiciels éducatifs : 

- Quelles sont les fonctionnalités qui répondent à nos besoins ?

- Sont-ils à portée de n’importe quelle école, et s’adaptent-ils à tous types de périphériques interactifs d’autres marques ?

-  L’interface est-elle en multilingue ?

 

Pour les logiciels mobiles :

- Sont-ils compatibles avec tous types d’appareil et systèmes d’exploitation ?

- Est-ce que l’enseignant peut surveiller l’usage à distance, pour assurer que les étudiants se concentrent sur la leçon ?

- Permettent-ils des activités interactives et la prise de notes des élèves ?

- Est-ce les résultats personnels des étudiants sont dirigés automatiquement vers le PC de l’enseignant tout en présentant la récapitulation générale ?

 

Les avantages de l'écran interactif pour l'éducation

Voici quelques avantages offerts par l’écran interactif :

- Facilité d’installation : contrairement aux autres technologies interactives, les fabricants de ces écrans ont cherché à rendre facile les installations en supprimant quelques éléments. Il est simplement relié à un ordinateur, fonctionne comme un écran plat normal et n’a pas besoin de l’aide d’un matériel de projection supplémentaire.

On peut le poser sur des supports amovibles pour mieux faciliter le déplacement et sa position.

- Appareil économique : l’écran interactif doté de la technologie LED permet de consommer de l’énergie à 50% de moins qu’avec la technologie LCD. C’est une technologie qui promet une résolution de qualité supérieure d’image.

- L’interactivité et la participation des élèves prennent un nouveau sens : il est possible d’avoir jusqu’à six personnes simultanément travaillant ensemble en temps réel sur l’écran.

- Une nouvelle source de motivation pour les enfants handicapés : ils se sentent plus engagés dans leurs études et participent mieux en classe durant les cours. Des fonctionnalités tels que l’affichage de sous-titre, le zoom, les supports réglables jouent en faveur des handicapés.

- Confort d’utilisation : l’écran interactif dispose de la fonction « Plug and Play ». Il peut donc, être démarré/éteint très facilement et rapidement, à partir d’un simple clic. Il n’a pas besoin de préréglage préalable, et est directement opérationnel au premier démarrage.

 

En guise de Conclusion, Investir dans un écran interactif nécessite une analyse bien fondée, y compris la considération de plusieurs facteurs et une évaluation au préalable du produit. Il est important de connaître les particularités de ses fonctions pour offrir un meilleur rendement en classe.

Il est sûr que cette nouvelle technologie permettra un apprentissage plus dynamique et plus efficace pour votre salle de classe. Pour vous de décider sur le choix d’un meilleur interactif pour votre école, suivez les différents conseils de ce guide.

 

Plus d'infos ou de demande de devis d'écran interactif 

http://www.tbi-direct.fr

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

Consultez nos articles sur les solutions interactives :

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur