Technologies

Messagerie sécurisée en pair à pair : Skred

Pour que vos communications personnelles ou d'affaires demeurent à l'abri des TGO (Très Grandes Oreilles)

le 16 octobre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 17 octobre 2018

Sociétés

Le niveau d'indiscrétion des systèmes de surveillance est devenu tellement intrusif qu'il suffit qu'une de vos connaissances fasse une folie pour que vous rejoigniez la liste des suspects par simple recoupement de noms et de mots clés, comme «bombe» (une vraie bombe cette nouvelle !).

Moins grave mais tout aussi dérangeant, Google et FaceBook n'ont pas à connaître le niveau de relation que vous entretenez avec tous vos amis ni à vous suggérer toutes les tentations possibles auxquelles vous pourriez être sensible.

Alors, pour peu que vous soyez actif, autant mieux prévenir et mettre certaines de vos communications personnelles ou d'affaires à l'abri des Très Grandes Oreilles (TGO) et que votre vie privée le demeure.

Article 12 de la déclaration universelle des drois de l'homme

«Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.»

Article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales :  « Droit au respect de la vie privée et familiale»

Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance.

Il ne peut y avoir ingérence d'une autorité publique dans l'exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu'elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l'ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d'autrui.

Devant le peu de scrupules des autorités quant au respect de ces droits, plusieurs applications d'encryption sont proposées comme Signal, Telegram, Citadel, Errcom mais toutes transitent par un serveur intermédiaire.  À la différence de celles-ci, Skred opère directement, en pair à pair, et est gratuit pour les individus.

Caractéristiques de Skred

  • Skred est une application mobile de messagerie sécurisée : pas besoin de courriel ou de numéro de téléphone pour l’utiliser.
  • Skred est gratuit, sans abonnement, sans operateur, sans carte SIM, sans aucune trace.
  • Skred crée une relation anonyme, unique et sécurisée avec chacun de vos contacts. Seuls les deux participants à cette relation peuvent échanger entre eux et personne d’autre.
  • Vous pouvez créer autant d’identités indépendantes que vous souhaitez, autant de relations uniques que vous souhaitez.
  • Skred permet de communiquer par message, voix et vidéo.
  • Skred permet d’échanger tous types de fichiers (texte, image, son, musique, vidéo, logiciel).
  • Skred s’adapte au réseau pour garantir rapidité et qualité.
  • Lorsque vous effacez un message sur skred, il s’efface aussi dans le mobile de votre correspondant.
  • Les échanges sont chiffrés de bout en bout de mobile à mobile. Ils ne sont stockés sur aucun serveur. Les technologies de chiffrement sont open source et reprises des travaux des hackers et citoyens activistes du Guardian Project.
  • Skred a pour origine le groupe Skyrock, issu du mouvement des radios libres en France et défenseur de la liberté d’expression à l’antenne et sur internet.
  • Pour plus de détails

À l'essai

D'abord, on installe l'application sur notre mobile.  iOS ou Androïd

Les conditions d'utilisation détaillent, entre autres éléments, que Skred peut cesser son service n'importe quand et que si on n'utilise pas son application durant 135 jours (4 mois), notre compte sera effacé. Pour le reste, ça semble correct.

On se crée un pseudo, une image et il est aussi possible de s'identifier par un QR Code.

Comme il s'agit de communications directes et encryptées, il faut que notre répondant possède aussi l'application, aussi on est invité à inviter d'autres personnes via nos différents réseaux et carnets.

Une fois qu'un correspondant est enregistré et nous a aussi enregistré, il apparaît dans notre liste et on peut communiquer avec lui à l'abri de tout oeil, oreille, capteur, enregistreur. 

On clique sur le nom, on choisit quel moyen de communication (message, voix, vidéo) et ça y est.  Pour envoyer un document, on prend «Message» et le «+» pour joindre un document.

Simple et efficace.

Question de confiance

À choisir entre une application produite par une entreprise de défense comme Thales (Citadel) ou privée dont on ne sait les motivations, celle-ci offre moins de chance qu'une porte arrière soit aménagée.  Aucne garantie d'inviolabilité n'est offerte, mais elle parait suffisamment robuste pour que des efforts importants et des délais appréciables soient nécessaires pour déchiffrer d'éventuels messages interceptés.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur