Technologies

L'écran interactif versus tableau blanc interactif dans l'enseignement

le 18 janvier 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 21 janvier 2019

Speechi

12 rue de Weppes
59800 Lille
France

Tél.: 33 3 20 34 74 25
Fax : 33 3 20 34 74 26

L'écran Interactif, Nouvelle Star De L'enseignement

L'écran interactif surpasse-t-il le tableau blanc interactif pour l’enseignement ?

Longtemps plébiscité, les tableaux blancs interactifs ont équipé de nombreuses salles de classe en France. Si leur faible coût ainsi que leurs performances interactives ont longtemps expliqué ce choix, ils sont aujourd’hui toujours plus concurrencés par l'écran interactif dans les établissements. Leur technologie haut de gamme ainsi que les solutions interactives qu’ils proposent expliquent cette percée. Comment expliquer ce succès de l’écran interactif auprès des enseignants ? Pour répondre à cette question, nous avons sélectionné plusieurs critères, à la fois techniques, technologiques et ergonomiques: tous sont liés à l’enseignement.

Des technologies de pointe pensées pour l’enseignement et l’interactivité

Que ce soit avec les écrans interactifs ou les TBI, les enseignants accéderont à des technologies performantes. Avec un TBI mobile, vous pouvez rendre toutes les surfaces interactives grâce à un TBI mobile eBeam. Il s'agit d'une simple barrette à installer sur une surface et qui la rend interactive.  Vous aurez le choix entre utiliser un stylet interactif, le doigt, des feutres velleda ou la craie. Les différents outils se rechargent rapidement et disposent d’une longue durée de vie. Pour le stylet interactif, 3 heures seulement seront nécessaires pour le charger et ensuite l’utiliser pendant 8 heures d’affilée. La précision est de l'ordre de 2 à 3 millimètres.

Le tableau blanc interactif vous offre d’incroyables possibilités en termes d’interactivité. Si vous installez la barrette au milieu d’une surface "panoramique" (tableau de plusieurs mètres de largeur), vous pourrez interagir avec les deux côtés du TBI. Par exemple, vous pouvez projeter le contenu de votre ordinateur sur une moitié et utiliser l’autre partie pour écrire et interagir.

Ci-dessous la vidéo : "le tableau blanc interactif mobile eBeam Edge"

Les écrans interactifs, quand à eux, se révèlent être des tablettes Android géantes. L’image est en Ultra Haute Définition (c'est-à-dire meilleure que les images projetées par les vidéoprojecteurs). Les ports USB, HDMI ou VGA vous permettent de connecter tous types de supports externes (PC ou tablette), même si cela n’est pas nécessaire pour utiliser l’écran tactile. En effet, les nouveaux écrans interactifs disposent d’un coeur Android leur permettant de fonctionner en autonomie. Les enseignants ne sont donc pas obligés d’apporter leur matériel pour faire cours avec les écrans interactifs. Ils peuvent stocker leurs présentations sur un cloud, les projeter et interagir avec en classe.

Ci-dessous la vidéo : "comment fonctionne un écran interactif ?"

Ainsi, les deux solutions sont très différentes technologiquement et ergonomiquement parlant. Et c’est de ce constat de base que vont apparaître les nombreux avantages en faveur des écrans interactifs dans le cadre de l’enseignement.  

Une qualité d’image en faveur des écrans interactifs

La qualité de l’image sur un tableau blanc interactif peine à rivaliser avec celle des écrans interactifs. En effet, ces derniers sont de plus en plus, voire systématiquement, en 4K. Les images sont encore plus nettes, la luminosité est excellente et les couleurs éclatantes. Le fait que l’image ne soit pas projetée sur une surface externe mais affichée sur un écran explique ce constat. C’est un gros plus pour les enseignants car ils peuvent travailler sans crainte sur les écrans interactifs une journée entière.

Autre élément en faveur des écrans interactifs, la qualité de l’image ne se dégrade pas au fil des années. Le TBI fonctionnant avec un projecteur, la lampe de ce dernier s’use progressivement, impactant l’image projetée. Encore une fois, les écrans interactifs ne souffrent pas de ce problème, de par leur conception technique et technologique. Cela signifie, ipso facto, l’absence d’entretien pour les enseignants et un gain de temps considérable.  

Le TBI mobile : une solution adaptative

Certes, les écrans interactifs sont imposants de par leur taille. Mais, une fois posés, les écrans tactiles sont peu encombrants pour les enseignants. Ils ne nécessitent en effet pas de support externe pour commencer le cours. L’écran tactile projetant l’image de lui-même, la classe n’a pas besoin d’être équipée d’un vidéoprojecteur.

A l’inverse, le TBI doit s'installer avec d'autres solutions interactives pour accéder à toutes les fonctions interactives en classe. Tout d’abord, l’enseignant doit disposer d’un projecteur dans sa salle. Un ordinateur doit être relié au projecteur pour afficher le contenu. La barrette permettant l’interactivité doit ensuite être placée sur la surface de projection pour fonctionner. 

Le tableau blanc interactif mobile est certes peu coûteux et aisément transportable d’une classe à l’autre. C'est ce qui explique son grand succès auprès des enseignants français. Néanmoins, en raison des équipements requis pour fonctionner, il se révèle être une solution souvent moins pratique qu’un écran interactif, si celui-ci a pu être installé à demeure dans une classe.

 

tableau blanc interactif (TBI) vs écran interactif (écran tactile)

 

Ci-dessus, une illustration du fonctionnement du tableau blanc interactif mobile.  

Travailler en réseau avec les écrans interactifs et les TBI

Les meilleurs écrans interactifs sont équipés d’un hotspot WIFI partageable. Tous les supports technologiques d’une même salle de classe peuvent facilement travailler en réseau et accéder au contenu du cloud du professeur enseignant. Chaque élève peut intervenir en temps réel à partir du moment où il est connecté au hotspot WIFI, et cela, quelque soit l’endroit où il se trouve en classe. écran-interactif-en-classe Un tableau blanc interactif conserve, finalement, une organisation et un fonctionnement classique. L’enseignant effectue son cours au tableau et les élèves doivent se déplacer pour accéder à l’outil interactif.

Des logiciels pensés pour les enseignants sur les deux outils interactifs

Malgré leurs différences, s’il est bien un point qui réunit et les TBI et les écrans interactifs, ce sont les logiciels dédiés à l’enseignement et nativement fournis.  

L’argument prix n’est plus en faveur du tableau blanc interactif

Les différentes avancées technologiques et leur démocratisation ont permis de réduire les prix des écrans interactifs. Le coût d’achat reste toujours plus élevé. Néanmoins, entre les coûts d’usage moindres et l’amortissement sur le long terme des écrans interactifs, ces derniers se révèlent bien plus intéressants. Pour appuyer ce point, vous pouvez consulter cette synthèse sur la question des coûts comparés des écrans interactifs et des vidéoprojecteurs interactifs.  

Tableau comparatif entre les écrans interactifs et les tableaux blancs interactifs

   

  Tableau blanc interactif Ecran interactif
Branchement externe requis ? Le TBI ne fonctionne pas en autonomie. Il est nécessaire d’installer un support extérieur pour projeter le contenu. L’écran interactif fonctionne en totale autonomie grâce à son coeur Android. Vous pouvez toujours utiliser vos propres outils grâce aux nombreux branchements installés.
Mobilité de l’outil L’outil est complètement mobile. Il peut se transporter aisément dans un sac et s’installe rapidement sur toutes surfaces (tableau blanc, tableau noir, mur …) Pour rendre l’écran interactif mobile, il faut l’équiper d’un support approprié (support mobile à roulettes, support ajustable en hauteur et inclinable à roulettes …)
Suite logicielle dédiée Oui Oui
Travail en réseau Un réseau WIFI externe est requis pour travailler Un hotspot WIFI est intégré et peut être partagé entre différents supports technologiques
Encombrement Il faut vous équiper d’un projecteur, d’un ordinateur et disposer d’une surface de projection pour pleinement profiter de l’interactivité avec un tableau blanc interactif Qu’ils soient fixes ou mobiles, les écrans interactifs sont peu encombrants (poids toujours en baisse, épaisseur fine)
Type d'allumage Le TBI démarre avec Windows, ce qui engendre un temps de chargement relativement long L'écran interactif fonctionne sur Android. Le démarrage est donc extrêmement rapide et dure moins de 5 secondes.

   

Écrans interactifs et TBI : un premier pas vers une vraie révolution numérique ?

Si de nombreux arguments plaident en faveur des écrans interactifs, ils ne sont en aucun cas des panacées pédagogiques. En effet, les solutions interactives restent des outils pour les enseignants. Ils changent bel et bien la manière dont les cours se déroulent mais ne constitue qu’un premier pas vers l’intégration de solution numérique de fond pour l’enseignement. Ces dernières commencent à apparaître, et il faut espérer que ce ne soit qu’une question de temps avant qu’elles ne se démocratisent complètement.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné