Technologies

Publié le 01 juin 2021 Mis à jour le 01 juin 2021

Hypertrucages, fausses nouvelles et chaine de blocs

Le deepfake comme incitation à la pensée critique

Technologies d’altération de la réalité

Les applications d’hypertrucage (deepfake) fonctionnent sur un principe assez simple : la mécanique des visages peut-être découpé en éléments transposables d’un visage à l’autre. Une fois que la proportion des segments est établie, on peut adapter proportionnellement les caractéristiques de l’original à celles de la cible.

L’entrainement de l’intelligence artificielle à manipuler des millions d’images fait le reste; plus elle est puissante, plus ses références sont nombreuses, plus sa résolution augmente et plus l’ensemble devient réaliste. Ainsi, à partir d’une simple photo, on peut transposer et animer l’image obtenue en la superposant à un vidéo numérisé, en respectant les mêmes proportions.

Les applications ludiques d’hypertrucage offertes sur le marché sont déjà étonnantes, d’autres applications professionnelles qui se servent non pas d’une seule photo de la cible mais de plusieurs, prises sous différents plans, contextes et présentant plusieurs émotions, permettent de réaliser des séquences vidéos quasi parfaites.

Si remplacer le visage sur une photo parait assez simple, le faire sur un vidéo l’est déjà beaucoup moins. Les services offerts proposent de télécharger une photo et de la transposer sur des photos ou des vidéos génériques. Certains proposent même de transférer les éléments sur d’autres que vous leur fournirez et, si vous êtes prêts à payer, de le faire en haute résolution.

Implications


Si le vidéo est un des moyens les plus efficaces de promotion, le fait de pouvoir en détourner le sens attaque fondamentalement la crédibilité qu’on peut y apporter. Avec comme résultat une dévaluation de la confiance envers toute production numérique qui ne soit pas validée ou certifiée. On voit déjà toute une industrie de la certification via les chaines de blocs (blockchain) s’emparer de l’occasion.

Un autre effet est le développement de la méfiance envers les «preuves» apportées sur vidéo ou photo. On peut prédire le retour en force des démonstrations «en direct», sans médiation numérique.

Enfin, le développement de la pensée critique et des procédures de certification devient aussi impératif. Par exemple, le degré de méfiance peut être modulé selon la quantité de données numériques accessible à une intelligence artificielle : plus il y en a, plus les possibilités de manipulation sont grandes. Il devient donc essentiel de pouvoir remonter à la source, d’où la nécessité d’une chaine de blocs qui certifie la provenance inaltérée et qui, ultimement, engage la réputation de l’émetteur.

Voici quelques applications populaires d’hypertrucage. Vous pouvez déjà en apprécier la portée.


Applications d'hypertrucage

Sur les chaines de blocs - Thot Cursus

Sur le développement de la pensée critique - Thot Cursus


Mots-clés: Pensée critique Méfiance Scepticisme Hypertrucage Deepfake

Voir plus de technologies de cette institution
Thot Cursus

284 Durocher
Québec, Qc
G1K 4W8

Canada

Contacter

Voir le profil

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !