Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah  | t.gbedemah@cursus.edu

Université libre et ouverte pour l'apprentissage par les pairs

Créé le mardi 22 février 2011  |  Mise à jour le samedi 10 décembre 2011

Université libre et ouverte pour l'apprentissage par les pairs

La Peer 2 Peer University (P2PU) est sans conteste un phénomène éducatif unique en son genre. Cette université en ligne lancée en 2009 se présente comme un programme d'éducation ouverte et d'apprentissage tout au long de la vie mis en place à côté de l'enseignement supérieur formel.

Offre éducative

Chaque année, la P2PU offre trois semestres de cours. Le prochain démarre en avril 2011. Les cours sont créés et animés par des volontaires de la communauté P2PU. Tout le monde peut se faire aider pour en créer ou suggérer la création d'un cours. La communauté veille à ce que ces cours soient de qualité ou au moins de niveau comparable aux programmes courts offerts par les universités traditionnelles.

Peu de temps avant de le début du semestre, les inscriptions sont ouvertes. Ces inscriptions ont lieu parfois même après le début du cours, ce qui n'est pas le cas pour les cours très sollicités qui refusent du monde. En outre, les cours du P2PU sont libres et placés sous une licence Creative Commons.

Au fil des semestres, l'offre éducative du P2PU se diversifie avec notamment l'organisation de certains cours en curriculum et en prime des écoles ouvertes elles-aussi pour les délivrer. Trois écoles existent à ce jour : l'Ecole des métiers du web (School of Webcraft), l'Ecole d'innovation sociale (School of Social Innovation) et l'Ecole des mathématiques du futur (School of the Mathematical Future).

Contributeurs, mentors et apprenants

Trois types d'acteurs se croisent et interagissent dans le processus éducatif de la P2PU : les contributeurs, les mentors et les apprenants. Les deux premiers sont a priori les pairs qui ont de la connaissance à revendre. Le contributeur proposant le cours comme un expert de contenu et le mentor s'assurant de sa qualité et de celle de tout le processus d'enseignement dans lequel il peut intervenir. Il y a aussi les apprenants en quête de connaissance qui se sont inscrits et dont l'inscription a été validée.

Dans la réalité, il est difficile de se rendre compte de cette distinction entre les acteurs. En effet, les apprenants reçoivent dans leur boîte électronique une notification du lancement du module. Puis s'organisent des discussions autour du module en question dans un forum. Il n'y a pas de premier rôle, juste des échanges formatifs entre pairs qui confirment le slogan du P2PU : apprentissage pour tous, par tous et sur presque tout (Learning for everyone, by everyone, about almost anything).

A ce dispositif, on peut reprocher de ne pas mettre à contribution toutes les potentialités offertes par les TIC et de requérir un fort engagement des apprenants mais il n'en demeure pas moins vrai que sa plus grande force est le rôle joué par la communauté qui l'anime sans laquelle le principe d'apprentissage par les pairs qu'elle défend ne serait que vain.

Voir : P2PU

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire