Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

Le Français, la langue du XXIe siècle ?

Créé le jeudi 7 avril 2016  |  Mise à jour le vendredi 13 mai 2016

Le Français, la langue du XXIe siècle ?

Les chiffres et les lettres font rarement de bons amis, toutefois, leur association permet parfois de faire la lumière sur des évènements inattendus.

Que nous montrent les statistiques à l’égard des langues ? Quelle est la place du français parlé et appris dans le monde et enfin, peut-on se fier aux prévisions mathématiques, surtout celles qui prévoient la langue française comme la langue la plus parlée au monde en 2050 ?

Des chiffres et des langues

On compte environ 6 000 langues dans le monde, dont la moitié risque de disparaître et dont 90% sont complètement absentes d’Internet. Deux fois par mois, une langue disparait et 90% des langues africaines n’ont pas de retranscription écrite.

Si on prend en compte la langue maternelle et la langue seconde, les cinq langues les plus parlées sont :

  1. Le chinois mandarin (Chine, Singapour, Taïwan) : plus de un milliard de locuteurs.
  2. L’anglais (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Inde, Afrique) : plus de 500 millions de locuteurs.
  3. L’espagnol (Espagne et Amérique Latine) : près de 400 millions de locuteurs.
  4. L’hindi (Inde et Pakistan) : plus de 300 millions de locuteurs
  5. Le français (France, Canada, Belgique, Luxembourg, Suisse, Afrique, Océanie, Antilles, Asie du Sud-Est) : près de 300 millions de locuteurs.

George Weber propose également une liste des langues les plus influentes, basées sur six critères évalués sur un maximum de 37 points (langue maternelle, seconde, pouvoir économique, domaines majeurs de l’activité humaine, nombre de pays et population utilisatrice et enfin, prestige socio-culturel).

Dans ce classement arrivent en tête

  1. anglais (37 points)
  2. français (23 points),
  3. espagnol (20 points),
  4. russe (16 points)
  5. arabe (14 points).
     

La francophonie en chiffres

L’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) dresse régulièrement un portrait de la francophonie dans le monde. Voici quelques chiffres importants :

  • 274 millions : nombre de personnes parlant français dans le monde.
  • 76 millions : nombre de personnes ayant le français comme langue d’enseignement.
  • 49 millions : nombre de personnes étudiant le français langue étrangère (FLE), dont la majorité sont en Afrique et en Europe.
  • 900.000 : nombre de professeurs de français dans le monde"
  • 32 : nombre d’états ou de gouvernements dont le français est la langue officielle (seule ou avec d’autres langues).
  • 60% des francophones ont moins de 30 ans.
  • 20% des échanges commerciaux se font dans l'espace francophone.
  • 55% des francophones se trouvent sur le continent africain
     

Outre ces quelques données statistiques, on peut également souligner que le français est :

  • la 5e langue la plus parlée sur la planète, sur les cinq continents (seul l’anglais peut rivaliser avec cette performance).
  • la 3e langue des affaires dans le monde et la 2e en Europe.
  • la 4e langue la plus utilisée en ligne, sur Internet.
  • la 2e langue des organisations internationales.
  • la 2e langue étrangère (19%) et maternelle (16%) dans l’Union européenne.
     

Perspective d’avenir : un bel espoir pour le français

L’Afrique est le continent où le français est le plus parlé. En se basant sur cette donnée et sur le fait que cette partie du monde connaît une véritable explosion démographique persistante. Aux dires de l’Institut National d’études Démograhiques (INED), un très sérieux rapport, établi par l’établissement bancaire Natixis, en 2004, prévoit que «la langue française deviendrait la langue la plus parlée dans le monde devant l’anglais et le mandarin à l’horizon 2050.

Certes, si l’on se fie aux projections de l’INED, la population africaine devrait passer de 800 millions en 2010 à 4,5 milliards en 2100.

En ce sens, il est sûr que le nombre de francophones se multiplierait indubitablement, gonflant alors les chiffres de la population parlant la langue française à 750 millions de personnes à l’échelle mondiale, contre 220 millions en 2010. Le français serait alors bien la langue la plus parlée dans le monde et ce essentiellement grâce au continent africain.

Molière VS Shakespeare

Toutefois, cette prévision utopique, pour nous francophones, a suscité plusieurs réactions de la part du public anglophone, qui voyait alors sa suprématie quelque peu remise en question à long terme. La riposte n’a pas tardé, et c’est le célèbre magazine américain Forbes qui s’est imposé comme pieux chevalier défenseur de la langue anglaise.

Sa contre-argumentation repose sur un fait simple, celui de la coexistence des langues. En effet, comme il le souligne, «dans son étude, Natixis a considéré comme francophones tous les habitants des pays où le français est une langue officielle, ce qui ne sera probablement plus le cas en 2050».

Ce constat est également appuyé par un grand spécialiste, responsable de l’Observatoire de la Langue Française, Alexandre Wolf, qui précise que «les projections démographiques sont effectivement impressionnantes, mais (qu’) elles ne tiennent pas compte de la coexistence des langues, qui est la réalité dans certains pays».

Ces commentaires ont bien évidemment du sens si on prend, par exemple, la situation du Sénégal, où bien que le français soit la langue officielle, c’est bien le wolof qui prédomine. Il ne faut pas oublier qu’en Afrique, outre le français comme langue officielle, de nombreuses autres langues sont parlées, donc certaines davantage que le français. L’idée de coexistence non majoritaire est donc pertinente.

Finalement 

Même si le français ne devient pas la langue la plus parlée au monde en 2050, on peut dire qu’il a de beaux jours encore devant lui et qu’il n’a pas à craindre de se voir dévoré par l’anglais. Certes, il ne sera sans doute pas le plus populaire au monde, mais au moins, il est parlé et appris sur tous les continents, il a un rayonnement mondial au niveau de sa culture et de son prestige linguistique, il continue à faire rêver.

Le match Molière vs Shakespeare n’est pas encore fini. Qui sait comment ces deux figures emblématiques du français et de l’anglais règleront leur compte et finalement, qui sera le grand vainqueur ? Les deux continueront de nous accompagner pour longtemps encore.

Illustrations : Irina Bg, Riccardo Mayer, Shutterstock
La francophonie dans le monde, Wikipedia

Sources :

La francophonie en chiffres, OIF : http://www.francophonie.org/-La-Francophonie-en-chiffres-.html

Populations du monde : http://populationsdumonde.com/classements/les-10-langues-les-plus-parlees-dans-le-monde

Statistiques de l'INED : https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/graphiques-cartes/graphiques-interpretes/population-2000-2050/

Publications de la recherche économique de Natixis : http://cib.natixis.com/research/economic/publications.aspx?lang=fr  

L'enseignement et l'apprentissage du français dans le monde, OIF : http://www.francophonie.org/Enseignement-Apprentissage-NOUVEAU.html

George Weber, “Top Languages: The World’s 10 Most Influential Languages,” Language Today, décembre1997.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire