Par Christine Vaufrey  | redaction@cursus.edu

Les cartes mentales, pour une approche globale de l'apprentissage

Créé le lundi 13 juin 2011  |  Mise à jour le mardi 24 avril 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Les cartes mentales, pour une approche globale de l'apprentissage

Les cartes mentales connaissent un grand succès. On peut y voir un avatar de plus de la prédominance de la culture visuelle à l'oeuvre dans nos société. Ce serait une erreur. Car les cartes mentales sollicitent toutes les formes cruciales de nos intelligences et permettent d'apprendre en profondeur.

C'est ce postulat qu'ont cherché à démontrer trois enseignants chercheurs espagnols, au travers d'une expérimentation menée pendant deux années académiques avec deux cohortes d'étudiants de la faculté des sciences de l'éducation de l'université de Cordoue, en Espagne. Pendant deux trimestres, chaque groupe s'est familiarisé avec les cartes mentales et les a ensuite utilisées régulièrement dans le cadre des études. Des cartes individuelles et collectives ont été produites en grand nombre. Les résultats de leur analyse et des observations réalisées par les étudiants eux-mêmes sont présentés dans un article intitulé "Influencia de los mapas mentales en la forma de ser y pensar", publié dans la revista Iberoamericana de Educacion en février 2011.

Cinq formes cruciales d'intelligence

Au niveau théorique, les trois chercheurs s'appuient sur de récentes recherches en neurobiologie qui ont montré quelles étaient les zones du cerveau activées selon la nature de l'effort intellectuel demandé, et sur la théorie des intelligences multiples d'Howard Gardner. Ce dernier a publié voici quelques années un ouvrage intitulé Les cinq formes de l'intelligence - Pour affronter l'avenir, publié chez Odile jacob en 2009, mais paru dès 2005 (deux ans avant la version originale en anglais) dans une version antérieure en espagnol. 

Les cinq formes d'activité intellectuelle critique repérées par Gardner sont le suivantes :

- Le sens de la discipline, qui se manifeste au travers la mise en place de méthodes de travail permettant une progession régulière des apprentissages;

- L'esprit de synthèse, fortement sollicité de nos jours, qui se traduit par la capacité à repérer, sélectionner, classer et surtout présenter les informations sous une forme (récit, graphique, tableau, carte...) leur donnant un sens global;

- Le sens de l'éthique, qui traduit une perception juste de soi-même, la capacité à organiser et conduire sa propre vie et se manifeste au travers de la productivité, de la fiabilité et de la connaissance des règles,

- L'intelligence interpersonnelle, qui permet d'anticiper sur les perceptions et réactions des autres, de communiquer avec eux et de travailler en groupe;

- La créativité, qui se traduit par la capacité à trouver de nouvelles formes d'expression, de nouvelles solutions aux problèmes, et doit être soutenue par un environnement laissant suffisamment d'espace d'expression à celui qui la met en oeuvre.

Les chercheurs espagnols ont analysé 1200 cartes personnelles et 125 cartes de groupe pour y repérer les manifestations de ces diverses capacités intellectuelles. Et ils les ont trouvées. Parallèlement, tout au long de l'expérimentation, les étudiants eux-mêmes devaient repérer la modification de leurs capacités d'apprentissage. Ils ont majoritairement noté un accroissement de leur créativité, une meilleure capacité à travailler en groupe et une augmentation de leur estime d'eux-mêmes, basée sur le sentiment de l'auto-efficacité.

Un outil pour un apprentissage global

On s'étonnera sans doute du fait que les cartes mentales soient présentées comme des outils favorisant l'amélioration de l'intelligence interpersonnelle et la socialisation des connaissance. N'est-ce pas le cas de tout support à un travail de groupe ? Certes, mais la particularité des cartes mentales est, selon les chercheurs, de mobiliser cette compétence en même temps que toutes les autres, ce qui en fait un outil propice à un apprentissage global, holistique disent-ils : "Les cartes mentales doivent être considérées comme une technique / stratégie pour développer les capacités sociales, simultanément aux capacités personnelles telles que la motivation et la conscience de soi, liées également à l'accroissement de l'estime de soi ou à la valorisation de ses propres capacités. Nous pouvons donc affirmer que les cartes mentales accroissent les capacités cognitives comme les capacités sociales et personnelles; elles s'accordent avec une conception holistique de l'éducation et de l'apprentissage". 

Tous les amateurs de cartes mentales seront renforcés dans leur opinion positive à la lecture de cet article. Ceux qui n'ont pas encore osé utiliser cet outil seront sans doute tentés de se lancer... 

Influencia de los mapas mentales en la forma de ser y pensar (pdf). Antonio Ontoria Pena, Juan Manuel Munoz Gonzalez, Ana Molina Rubio. Revista Iberoamericana de Educacion; n° 55/1, 15 février 2011.

Pour une présentation rapide des cinq formes d'intelligence d'H. Gardner, voir Quelles formes d'intelligence pour affronter l'avenir ? L'éducateur (Suisse romande), mai 2009.

Illustration : Principes pédagogiques centrés sur l'apprenant. Carte mentale élaborée par François Guité, Flickr, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire