Par Francine Clément  | f.clement@cursus.edu

Goûter au Moyen Âge

Créé le lundi 16 novembre 2015  |  Mise à jour le vendredi 13 mai 2016

Goûter au Moyen Âge

Dans les galeries virtuelles de la Bibliothèque nationale de France, à la section sur l’histoire des représentations, on retrouve une très intéressante exposition sur l’alimentation et la gastronomie au Moyen Âge.

L’exposition virtuelle date d'une douzaine d'années mais demeure grandement pertinente par sa composition qui allie des textes historiques aux riches enluminures de la collection de manuscrits de la BnF. On peut y examiner les miniatures en détails et lire les explications symboliques et historiques qui sont données pour certaines d'entre elles.

En images

Dans la section En images, les textes illustrés sont courts, composés d’un paragraphe et illustrés de plusieurs miniatures médiévales. On y trouve par exemple des informations sur les récoltes et les aliments de l’époque, sur la composition des repas, (plus de 100 jours maigres par an), en passant par l’approvisionnement et l’étiquette à table.

On y apprend des détails d’époque sur les méthodes de conservation des viandes (séchées et salées), la composition des repas, la consommation du vin et l’utilisation des épices exotiques, la consommation du sucre surtout considéré comme une médecine, la disposition de la cuisine et du foyer, les méthodes de cuisson.

On y découvre notamment la place centrale des céréales et du pain, l’importance des légumes, et tout particulièrement du chou, dans l’alimentation des paysans. On apprend que les légumes-racines étaient dédaignés par les nobles du fait qu’ils viennent de la terre, qu'on utilisait l’huile de noix plutôt que l’huile d’olive, qu’on conservait le beurre dans des feuilles de chou, que la consommation de viandes et le développement de la boucherie se sont faits dans les derniers siècles de l’époque médiévale.

Arrêt sur image

Des textes plus longs, toujours accompagnés des magnifiques enluminures, composent la deuxième section de l’exposition virtuelle.

Les liens entre l'alimentation et la médecine y sont traités ; on décrit les excès d’humeurs qu’il fallait évacuer à l’aide des différents types d’aliments, selon le mal. On y traite de manuels diététiques comme le Tacuinum Sanitatis, qui donnaient la nature des aliments (chaud, froid, humide ou sec) consommés à cette époque. On trouve également dans cette section des textes sur les banquets et les festins médiévaux, les rituels du service, les jeûnes et le Carême. Une explication de la catégorisation verticale et de la hiérarchie des aliments au Moyen Âge est donnée : du ciel à la terre, des oiseaux aux racines. On traite en outre de l’alimentation fragile des paysans qui composent la majorité de la population à cette époque, soumis à des périodes de famine.

Activités

Dans la section Gros plan, un document audiovisuel présente les éléments d’une enluminure qui dépeint un repas de noces. Le narrateur fait remarquer et explique les types de meubles, la vaisselle, présente les particularités des serviteurs, des invités, des mariés. À l’onglet des feuilletoirs, on observe les enluminures par thème : boutiques,  aliments, etc. Il y a des extraits de recettes (soupe dépourvue, blanc-manger…) et, dans la partie Ateliers, deux jeux où il faut trouver, parmi une série d’images, laquelle n’est pas représentative de ce qu’on pouvait trouver sur la table des nobles au Moyen-âge ou un aliment qui n’était pas consommé à cette époque en Occident.

Un lien est donné vers la banque de données Mandragore qui permet d’accéder à l’ensemble de la collection des dizaines de milliers de manuscrits enluminés de la BnF, parmi lesquels on peut effectuer des recherches par descripteurs, par époque, par thème, etc.

Notons enfin qu'une partie de cette instructive exposition virtuelle est traduite en anglais.

Illustrations : Platearius, Le Livre des simples médecines, vers 1480. Paris, BnF, Département des manuscrits, Français 12322, fol 162

Captures d'écran de l'exposition virtuelle Gastronomie médiévale (L'Alimentation) et Le vin en tonneau : Heures à l'usage de Tours, vers 1500. Paris, BnF, Département des manuscrits, Latin 886 : http://expositions.bnf.fr/gastro/grands/092.htm

Sources :

Gastronomie médiévale (BnF) : http://expositions.bnf.fr/gastro/ [consulté le 16 novembre 2015]

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire