Par Philippe Menkoué  | p.menkoue@cursus.edu

Améliorer les processus d’évaluation grâce aux TICE - Thèse

Créé le mardi 15 mars 2016  |  Mise à jour le lundi 21 mars 2016

Améliorer les processus d’évaluation grâce aux TICE - Thèse

L’idée en elle-même ne semble pas si révolutionnaire de prime abord. Depuis l’irruption des TIC en général et des environnements (ou espaces, c’est selon) numériques de travail (ENT) en particulier, dans le monde de l’éducation et de la formation, les méthodes d’évaluation ne cessent d’évoluer. Ou tout simplement de se diversifier.  

Mais, qu’elles soient formatives ou sommatives, les débats sur la pertinence des évaluations en éducation semblent sans fin. Pourquoi évaluer ? Que doit-on évaluer ? Comment évaluer ?

Autant de questions auxquelles l’irruption des TICE dans le monde de l’éducation et de l’enseignement, ne semble pas avoir apporté de réponses. Si ce n’est qu’elle ne suscite plutôt d’autres interrogations. Des interrogations dont Lucas Massonneau traite dans son mémoire intitulé : Les TICE et l'évaluation : l'utilisation du service formulaire de l'ENT en tant qu'outil d'évaluation formative.

De la place des évaluations dans une formation

En commençant par dresser un état de l’art de la recherche dans le domaine de l’évaluation, l’auteur met en lumière les spécificités et différences existant entre les principaux types d’évaluation, notamment l’évaluation formative et l’évaluation sommative.

L’on apprend ainsi que, si l’évaluation formative permet par exemple de « juger des difficultés réellement rencontrées par les élèves lors de l’apprentissage et donc de donner à l’enseignant la capacité de les aider à les surmonter », nombre d’enseignants mettent par contre en avant, le fait qu’il « est complexe d’utiliser l’évaluation formative au sein de classes nombreuses surtout au vu de l’ampleur des programmes à traiter ».

De même, l’évaluation sommative se heurte aux sempiternels problèmes de biais susceptibles d’influencer les processus de notations à l’insu des correcteurs, trop souvent décriés par les docimologues. Une réalité qui pousse l’auteur à privilégier l’évaluation formative.

Mais quid des TICE et comment peuvent-elles améliorer la qualité d’une évaluation ?

Comment les TICE contribuent-il à améliorer la qualité d’une évaluation ?

Tel est le véritable objet de ce mémoire. Comme l’affirme son auteur, le but de ce travail est de

« repérer les synergies éventuelles entre les deux thématiques que sont les TICE et l’évaluation et plus précisément de cerner dans quelle mesure les TICE peuvent-elles améliorer le processus d’évaluation ? ». Car, « si le principal apport des TICE est son effet positif sur la motivation des élèves, qu’en est-il de l’apport des TICE dans le processus d’évaluation ? ».

Gain de temps pour l’enseignant, autonomisation de l’auto-évaluation (pour les élèves), facilitation de la mise en place d’évaluation formative, développement de la confiance en soi chez les élèves, diversification des données évaluables, aide à un apprentissage progressif, etc., il en ressort de cette étude que les avantages de l’intégration des TICE dans les processus d’évaluation sont légion.

Mais, comment est-on parvenu à ces conclusions ?

Démarche de recherche

Pour parvenir à ces résultats, l’auteur aura effectué une expérimentation d’usage du service « formulaire » de l’ENT en tant qu’outil d’évaluation formative, dans le cadre de ce mémoire, au lycée général et technologique Marcelin Berthelot de Toulouse (en France), sur la base d’un formulaire nominal (c’est-à-dire, portant les noms des élèves participants).

Une démarche plutôt classique en recherche, dont les résultats n’en demeurent pas moins pertinents, car l’évaluation est un des éléments les plus importants du processus enseignement-apprentissage et représente par ailleurs « un axe de travail majeur pour un enseignant du secondaire, qui y consacre en moyenne 18 à 20% de son temps de travail hebdomadaire ».

Toutefois, il importe de garder en mémoire que : « cette étude n’a pas pour but de mesurer l’impact de l’utilisation de l’ENT en tant qu’outil d’évaluation formative sur la performance des élèves. Elle cherche à mettre en avant le point de vue de l’enseignant et des élèves sur les avantages et les inconvénients liés à l’introduction de cette pratique. ».

Référence

Lucas Massonneau. LES TICE et l'évaluation : l'utilisation du service formulaire de l'ENT en tant qu'outil d'évaluation formative. HAL - DUMAS. 2015. <dumas-01256913>
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01256913

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire