Par Élodie Lestonat  | e.lestonat@cursus.edu

Hand'Speaker, quand les mains prennent la parole

Créé le lundi 30 mai 2016  |  Mise à jour le mardi 7 juin 2016

Hand'Speaker, quand les mains prennent la parole

Inscrire son enfant sourd et muet à l’école du quartier, l’accompagner le jour de la rentrée scolaire, le regarder se précipiter sans appréhension dans la cour de récréation pour aller répondre à l’appel de son nouvel instituteur, le voir être, communiquer et agir comme les autres, ne sera bientôt plus synonyme de parcours du combattant pour les parents.

De même, accueillir un enfant sourd et muet au sein de son établissement bien que ce dernier ne bénéficie pas d’un dispositif spécifique de prise en charge de cet handicap, lui choisir une classe et constater qu’il suit sans difficultés particulières les enseignements de son instituteur ou de ses professeurs fera demain partie de ce qu’il y a de plus normal et de plus banal.

Ceci grâce à l’ingéniosité de 6 étudiants nancéens qui ont profité d’un concours concernant les nouvelles technologies pour mettre au point un outil connecté révolutionnaire : le Hand’Speaker.

Communiquer pour apprendre, apprendre pour communiquer

Au-delà des différents modes de scolarisation existant déjà et permettant à un certain nombre d’élèves sourds et malentendants de bénéficier d’un enseignement le plus qualitatif possible, il s’agit de proposer un produit facilitant l’intégration et la socialisation complètes de l’enfant à son environnement.

En moyenne, 200 enfants naissent sourd chaque année en France. L’incapacité physique de leurs oreilles engendre dans la grande majorité des cas un handicap de la communication. Sans communication, l’enfant peine à gagner en autonomie et rencontre de graves difficultés à interagir avec ses camarades. S’en suit un retard d’apprentissage du langage et, presque systématiquement, un retard de l’apprentissage scolaire.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’illettrisme touche 70 à 80% de la population atteinte de surdité profonde, générant un taux de chômage de près de 60% !

Et quand bien même les personnes atteintes de ce handicap maitriseraient-elles toutes la Langue des Signes Française, comment faire pour communiquer au quotidien avec les personnes entendantes qui, elles, ne connaissent rien à la LSF ?

Un gant pour parler

C’est dans le but de répondre à l’ensemble de ces problématiques d’apprentissage et de communication avec autrui que nos jeunes étudiants ont imaginé un ensemble composé d’un gant, d’une application pour Smartphone et d’un petit boitier portatif.

Le gant est équipé de nombreux capteurs. Les capteurs, positionnés à des endroits stratégiques des doigts et de la main, permettent une localisation parfaite de cette dernière dans l’espace et la reconnaissance des moindres mouvements des doigts et de la positon des mains.

Ils transmettent en temps réel les informations récupérées à l’application supportée par le Smartphone. Celle-ci traite les données et, grâce à sa gestion de la coordination des deux mains, reconnait les lettres de l’alphabet LSF.

L’application étant également équipée d’un module de synthèse vocale, elle traduit les gestes en mots qui sont alors émis par le boitier portatif.

Ainsi équipée du Hand Speaker, la personne handicapée pourra s’adresser à n’importe qui et dans n’importe quelle situation sans craindre de ne pouvoir être comprise. Ses gestes, simultanément traduits en mots, seront immédiatement compréhensibles par son interlocuteur. On imagine ainsi aisément un élève sourd et muet levant la main et s’adressant à son professeur. Nul besoin que celui-ci soit bilingue (français/LSF) pour « écouter » l’intervention de l’enfant et y répondre.

Un écran pour entendre

Mais alors comment l’élève comprendra-t-il, à son tour, les phrases explicatives de son professeur ? Tout simplement en les lisant sur son Smartphone. Car l’application proposée par nos 6 étudiants ne se contente pas de « lire » les gestes de la personne handicapée et de les synthétiser en paroles, elle peut aussi capter la voix de son interlocuteur et la retranscrire en mots sur l’écran du Smartphone.

La communication est donc établie dans les deux sens en temps réel.

Si appareils auditifs et implants cochléaires* apportent déjà un certain nombre de solutions aux personnes sourdes ou malentendantes, le Hand’Speaker va au-delà. Il permet, pour un cout bien inférieur, la mise en place de la communication de la personne valide vers la personne handicapée mais également de la personne handicapée maitrisant la LSF vers la personne valide ne la maitrisant pas, et ceci sans la présence d’un interprète.

Un outil pour s’intégrer

Très impliqués dans le rôle pédagogique de leur tout nouvel outil connecté, les créateurs du Hand Speaker l’ont également équipé d’un logiciel d’apprentissage de la LSF. Par l’intermédiaire de modules ludiques parfaitement adaptés à tous les publics, qu’ils soient jeunes ou adultes, le Hand’Speaker permettra à la personne handicapée, tout comme à son entourage familial, scolaire ou professionnel d’apprendre la LSF.

Le Hand’Speaker, pour un prix de vente qui devrait s’établir entre 350 et 450 Euros, permettra ainsi à de nombreux enfants sourds et muets de s’inclure dans le système scolaire comme tout autre enfant. Tout en économisant la mise en place par l’Education Nationale de dispositifs spécifiques coûteux et contraignants. Ainsi intégré, les enfants handicapés seront à même de développer leur potentiel personnel et de trouver par la suite leur place dans le monde du travail.

*cochlée : partie de l’oreille interne qui reçoit les sons et les transforme en influx nerveux

 Illustration - http://www.fondationminesnancy.org/concours/rapport%20de%20synthese/Concours%20nouvelles%20technologies%20HandSpeaker.pdf

Références

Présentation de Hand'Speaker au Concours Nouvelles technologies (.pdf)
http://www.fondationminesnancy.org/concours/rapport%20de%20synthese/Concours%20nouvelles%20technologies%20HandSpeaker.pdf

Scolariser les élèves sourds ou malentendants - Ministère de l’Éducation nationale, Direction générale de l’Enseignement scolaire (.pdf)
http://media.eduscol.education.fr/file/ASH/90/4/guide_scolariser_eleves_sourds_et_malentendants_142904.pdf

Riou-milliot, Sylvie. "VIDEO. Le Gant Qui Parle Aux Sourds - 19 Février 2015 - Sciencesetavenir.fr." Sciences Et Avenir.
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150218.OBS2778/video-le-gant-qui-parle.html.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire