Par Frédéric Duriez  | f.duriez@cursus.edu

Gamification : les leçons de Pokemon Go

Créé le dimanche 26 mars 2017  |  Mise à jour le mardi 4 avril 2017

Gamification : les leçons de Pokemon Go

Été 2016 : des millions de personnes dans le monde, jeunes pour la plupart, sortent dans la rue, guidées par leur smartphone. Elles s'arrêtent brusquement, font des gestes rapides sur leur écran, puis repartent dans une autre direction, l'air satisfait.

Il s'agit des principaux symptômes de la fièvre "Pokemon Go". Presque un an après son apparition, les inévitables polémiques sont retombées, et il est temps de s'interroger sur ce que ce jeu peut inspirer aux concepteurs de formations.

Car ce jeu a réussi à faire sortir des personnes de chez elles, et à les tenir plusieurs mois rivées sur leurs applications jusqu'à ce qu'elles deviennent expertes en stratégie et typologie de Pokemons. Ces mêmes personnes ont parcouru à pied des dizaines de kilomètres par semaine... bien plus que n'importe quel programme de santé publique ne parviendra à obtenir !

L'analyse de GameLearn

A l'occasion du salon eLearning Expo qui s'est tenu à Paris en mars 2017, Gamelearn nous a donné quelques éclairages pertinents sur les principes en oeuvre dans Pokemon Go.

GameLearn crée et édite des jeux destinés à la formation et au e-learning. Ils sont basés sur des scénarios complexes, des décors somptueux et des personnages dignes des séries ou des jeux vidéos. Gamelearn expose sept éléments de Pokemon Go qui peuvent nous inspirer.

Pokemon Go selon Gamelearn

  1. Amusant

    Le jeu de Pokemon Go n'est pas drôle en soi. Il faut sortir de chez soi, marcher, guetter son smartphone, et lancer des pokeballs virtuelles.... Mais il y a du rythme, l'interface est engageante, les Pokemons que l'on attrape évoquent quelque chose pour les joueurs, qu'ils soient trentenaires ou juste âgés de dix ans.

  2. Simplicité

    Les règles de Pokemon Go s'apprennent en jouant, et très vite. Une aide peut être utile, mais n'est pas indispensable. Les bibles de jeux des époques Dongeons et Dragons ont fait leur temps, tout comme les règles du jeu de cartes Pokemon que peu de collectionneurs comprenaient, à tel point que beaucoup de groupes inventaient les leurs...

    Pour prolonger la réflexion de GameLearn, on peut insister sur les quatre phases d'un jeu selon Amy Jo Kim : la découverte, l'embarquement, la construction d'habitude et la maîtrise. L'embarquement est sans doute la phase ou la simplicité est essentielle. Avec Pokemon Go, elle est particulièrement facile. Le système est aussi fait pour provoquer "la chance du débutant" et donner très vite un sentiment de compétence aux joueurs.

  3.  Social : apprendre des autres et avec les autres

    Le jeu Pokemon Go a fait se déplacer des personnes dans des lieux réels, souvent des points d'attraction touristique ou des espaces animés. Les joueurs ont pu communiquer ensemble. Beaucoup de joueurs sont partis chasser en groupe.

    Gamelearn propose d'utiliser ce ressort essentiel en permettant les cadeaux virtuels, les messageries, les forums, etc.

  4. Histoire

    Sur ce point, il faut avouer que les approches de Gamelearn et de Pokemon Go divergent. GameLearn propose une histoire avec des étapes, des personnages qui se révèlent progressivement et des décors... L'histoire n'est pas un élément essentiel de Pokemon Go. On capture, on élève et on fait évoluer des Pokemons pour qu'ils constituent la meilleure équipe, mais pour combattre quoi ? Pas certains que la question ait préoccupé beaucoup de joueurs.

  5. Compétition

    Pokemon Go utilise la compétition à travers des tableaux de bord, qui permettent de se situer dans le jeu. Les joueurs peuvent comparer le nombre de Pokemons capturés, le nombre de points, le Pokemon le plus puissant de leur collection, etc.

    Et si le goût de la compétition est très fort, ils peuvent combattre un autre joueur en tentant de gagner une arène...

    En formation, se situer par rapport à d'autres dans un classement est un élément de motivation pour certains, une source de démotivation pour d'autres.

  6. Mobile

    C'est sans doute un élément essentiel de la mobilisation autour du jeu Pokemon Go. Les joueurs ont pu utiliser leurs smartphone et sortir de chez eux. Les autres ressorts sont assez classiques, et avaient même déjà été théorisés depuis quelques années. Mais cette possibilité de faire jouer dans un environnement réel à une telle échelle est innovante.

    La presse a souvent relayé des anecdotes qui illustrent ce lien entre réel et virtuel. Tel automobiliste s'est encastré dans une vitrine alors qu'il est à la recherche d'un Pokemon. Tel groupe d'étudiants a retrouvé une personne atteinte d'Alzheimer perdue alors qu'ils ne cherchaient que des êtres virtuels...

  7. Résultat

    Le joueur veut se situer, par rapport à lui-même pour éprouver le sentiment de progresser, par rapport aux objectifs et par rapport aux autres. Pokemon Go rend visibles nos progrès, au fur et à mesure que nous capturons des Pokemons et qu'ils se développent.

    Dans une séquence "gamifiée", le retour que l'on renvoie aux apprenants, sa fréquence et sa forme sont des éléments essentiels.
     

L'apport de l'octalysis

Cette analyse peut être poursuivie en appliquant l'Octalysis, proposée par Yu-Kai Chou. Un article sur le site de son auteur présente une étude de Pokemon Go basée sur cette méthode.

octalysis et pokemon

Donner du sens

Yu-Kai Chou montre que les participants sont motivés par le premier aspect de l'octogone : donner du sens. En particulier, c'est le sentiment de nostalgie et l'évocation que permet le jeu qui sont importants. Tous les joueurs ont des souvenirs liés au Pokemon, et ils ressentent une émotion forte lorsqu'ils retrouvent les Magicarpe, Salamèche ou Carabaffe. Il n'y a donc pas vraiment d'histoire dans le jeu, mais tout le monde ou presque a une histoire commune avec les Pokemons.

Sentiment de se développer, d'apprendre

L'auteur nous montre que Pokemon Go développe aussi le sentiment de se développer, de réussir et d'apprendre. Les joueurs s'étonnent des kilomètres qu'ils ont parcourus. Ils reçoivent des signes de reconnaissance et de réussite. Ils peuvent aussi participer à un "combat de chefs", pour obtenir ou garder une arène.

Pouvoir et autonomie

Le lancer des pokeballs donne un retour instantané. Je sais si j'ai bien lancé après une ou deux secondes de suspense. Mais surtout, le joueur dispose d'une grande autonomie. Il fait constamment des choix. Il se déplace là où son intuition le guide. Il anticipe les lieux où les Pokemons pourraient être plus nombreux. Dans les duels pour gagner une arène, le joueur peut élaborer une stratégie.

Sentiment de possession

Le slogan de Pokemon est "Attrapez-les tous". Pokemon Go s'appui beaucoup sur la motivation qui guide les collectionneurs. Les Pokemons sont classés par niveau. On peut regarder ou montrer ses captures très facilement. Chacun de ces petits monstres a sa personnalité et l'ensemble présente une unité esthétique.

 

Ce n'est pas le lieu ici de développer chacun des huit ressorts de la motivation de l'octalysis. Ce modèle peut s'appliquer lui aussi au jeu Pokemon Go et bien entendu aux approches pédagogiques gamifiées. Comme l'exemple de la compétition ou des badges et récompenses externes le montre, certains mécanismes de jeu peuvent être contre-productifs. Les apprenants qui trouvent un intérêt dans la discipline peuvent éprouver qu'une pédagogie qui utilise la gamification ajoute une couche superflue, qui peut entraîner une confusion sur les objectifs.

Un argument des tenants de Pokemon Go est qu'il incite à sortir, et à se rendre sur les lieux touristiques. Mais si la motivation de départ est d'attraper des monstres virtuels, on peut craindre qu'une fois près des monuments et sites remarquables, les joueurs ne s'arrêtent pas pour profiter du lieu...

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Ambroise Collon La puissance de la gamification Atlande 2016

Yu-Kai Chou "27 game techniques Pokemon Go used to capture the word" mis en ligne en août 2016, consulté le 26 mars 2017
http://yukaichou.com/gamification-analysis/pokemon-go/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire