Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

Collaboration linguistique

Créé le vendredi 31 mars 2017  |  Mise à jour le lundi 17 avril 2017

Collaboration linguistique

Parler plusieurs langues a de multiples avantages, notamment celui de pouvoir discuter avec des personnes d’autres pays, d’autres cultures et donc, de s’ouvrir également à un panel de connaissances encore plus larges.

Transmettre et partager des savoirs est une chose. Écouter et apprendre des autres, en est une autre. Pour pouvoir pleinement jouer son rôle de pédagogue, le professeur de langues devra se placer lui aussi dans la peau d’un apprenant, et cela, afin de mieux comprendre la réalité vécue par celui qui s’initie à sa langue, dans la complexité de sa grammaire, de son vocabulaire, de sa conjugaison, mais aussi en explorant sa culture et son patrimoine.

Comment, concrètement, favoriser cet échange collaboratif ? Par le biais de quelles actions un tel échange peut-il avoir lieu ? Voici, deux exemples à l’appui, comment on peut parler de collaboration linguistique !

Amis de l'Alliance Française

L’Alliance Française est une organisation française créée en 1883 dont l'objectif est de faire rayonner la culture française à l'extérieur de la France. Elle fait vivre et aimer la langue française et les cultures francophones à travers le monde dans plus de 135 pays à travers ses quelques 800 centres et rassemble, par le biais d’évènements, un public de plus de 6 millions de personnes, dont plus d’un demi-million sont également des apprenants de la langue française.

Être ami de l’Alliance Française permet de se construire une identité culturelle et linguistique francophone, qu’on le soit de naissance ou non, mais avec une volonté commune de propager la culture et la langue française à l’échelle mondiale.

Ce projet propose de connecter, en créant un véritable réseau international, les amoureux de la langue française, apprenants ou locuteurs, afin de favoriser des échanges linguistiques et culturels, tout en améliorant sa maîtrise de la langue.

Le projet eTwinning

Ce projet, créé en 2005 en tant qu'action principale du programme Apprendre en ligne de la Commission européenne, fait partie intégrante d’Erasmus (programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport) depuis 2014. Il offre aux élèves de 35 pays participants la possibilité d’entrer en contact à distance en utilisant les TICE.

Il se présente comme un outil qui permet, grâce aux innovations pédagogiques et aux nouvelles technologies, de doter l'ensemble des élèves de stratégies alternatives pour comprendre et pour renforcer les contenus acquis durant la classe de langue, mais aussi de développer la collaboration entre les différents acteurs de l’éducation (enseignants, chefs d’établissement, éducateurs…) pour communiquer, coopérer, développer et partager des projets.

Comment ça fonctionne ?

Plusieurs projets sont élaborés et mis en ligne sur la plateforme eTwinning. La classe intéressée à participer à un tel projet peut alors sélectionner, selon certains critères (langue, discipline et compétences), celui qui lui convient le mieux. Cette collaboration virtuelle se prépare donc simultanément dans plusieurs écoles, à la fréquence d’une heure par semaine. Les échanges sont exclusivement virtuels.

Un exemple, le projet eTwinning TEACHER

Sous l’acronyme TEACHER se cache pourtant un projet espagnol qui signifie «Te Enseño A Comprender y Hablar en Español Redactando» (Je t’enseigne à comprendre et parler espagnol en écrivant) et qui s’organise autour de trois classes, respectivement en Espagne, en France et en Angleterre.

Le professeur Julien Pastre, de l’académie de Versailles (France) présente le déroulement complet de son action pédagogique dans ce projet. Il y présente les différentes étapes (très détaillées), les outils (utilisés par les élèves pour les diverses actions telles que le remue-méninges avec Tricider, le traitement de texte collaboratif avec Framapad ou encore la publication avec Madmagz).

Sa mission est de veiller aux bonnes interactions entre les élèves, de façon à mener à bien l’objectif final : créer une revue collaborative à partir de ces échanges.

Ce projet se développe autour de 4 activités :

1) Présentation personnelle,

2) Présentation de la ville, du collège et de la routine des élèves qui fournissent leurs données sur un forum,

3) Présentation de différents aspects culturels des correspondants, tels que la cuisine, les fêtes, le folklore…

4) Écriture collaborative d’une revue numérique en ligne.

L’objectif de ce projet est de faire ressortir les similitudes et les différences qui construisent et enrichissent l’identité de ces jeunes européens.

Vous pouvez même admirer le résultat final ici, son journal de classe ayant été publié en mars 2017.

Finalement

En conclusion, on peut affirmer que le terme de collaboration est bel et bien viable dans le domaine des langues. Qu’on soit enseignant ou apprenant, chacun peut apporter sa pierre et participer à l’édification du grand édifice qu’est celui de la connaissance d’une langue.

Et les frontières dans tout ça ? Il n’y en a plus ! Le grand avantage de la collaboration en ligne est bien l’abolition des contraintes géographiques qui sont largement gonmmées par les nouvelles technologies.

Mais alors, pourquoi collaborer linguistiquement ? Pour s’ouvrir aux autres, pour parler de sa langue, de sa culture, mais aussi découvrir celles de l’autre, et voir ainsi, que finalement, même si on est différents, on est aussi très similaires, et c’est ce qui, finalement, nous rapproche et fait de nous un citoyen du monde, universel et plurilingue…

Illustrations : Les amis de l’Alliance Française,
Un exemple de journal collaboratif et eTwinning

Sources

L’Alliance Française, article Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_française

Les amis de l’Alliance Française, http://www.amisalliancefr.org

Créer un magazine collaboratif ou un journal de classe, http://www.langues.ac-versailles.fr/spip.php?article814

eTwinning, https://www.etwinning.net

un exemple de journal collaboratif, https://madmagz.com/fr/magazine/803835

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire