Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Réunir des enseignants par les webinaires

Créé le dimanche 30 avril 2017  |  Mise à jour le lundi 8 mai 2017

Réunir des enseignants par les webinaires

La montée et la démocratisation de l’Internet a permis l’arrivée d’un nouvel espoir : celui de l’intelligence collective. En effet, tout spécialiste peut désormais montrer son savoir-faire à d’autres.

Les encyclopédies en ligne sont rédigées par un impressionnant collectif d’auteurs qui mettent leurs connaissances à disposition de l'énorme public qui les consulte. De leur côté, des enseignants de tous pays partagent des ressources pédagogiques sur des plateformes ou expriment des retours d’expérience sur des billets de blogue ou des réseaux sociaux. Une pépinière incroyable de ressources offerte afin d’améliorer l’enseignement de leurs collègues.

Il y a de quoi s’inspirer en ligne, en particulier avec l'avènement des webinaires, c’est-à-dire des séminaires entièrement en ligne. Plus besoin de se déplacer pour écouter des sommités aborder différents sujets. Une approche qui permet une plus grande diffusion de savoirs. Et si cela pouvait mener à une solidarité des professionnels de l’enseignement, entre autres, pouvant ainsi s’échanger des méthodes.

Une large communauté pour des dizaines de webinaires

Voilà l’idée derrière les « globinaires » de Jürgen Wagner, un enseignant de français et d’anglais de la région allemande de la Sarre. Déjà féru de TICE, il a vite vu une possibilité d’offrir des conférences aux autres enseignants de langue seconde avec les webinaires. L’idée était de créer une véritable communauté mondiale par le biais de ces webinaires. Et le but a été atteint : 4 000 professeurs de 45 pays sont inscrits actuellement à ces « globinaires ».

Il suffit de consulter le calendrier officiel pour voir la quantité impressionnante de webinaires offerts en différentes langues dont le français, l’anglais, l’allemand et l’espagnol. Le participant peut s'inscrire simplement en envoyant un courriel à monsieur Wagner avec le nom et l’adresse postale de l’établissement d’enseignement. De plus, il faut indiquer son vrai nom en se connectant à la conférence. La technologie utilisée pour les présentations est simple. Elle ne demande aucune installation puisqu’il s’agit de Flashplayer, présente pour presque la totalité du parc informatique. Les conférences sont hébergées sur un serveur Adobe Connect Pro.

Évidemment, ce ne sont pas tous les 4 000 membres qui se connectent en même temps. Généralement, une centaine d’individus sont présents en direct et des centaines d’autres la regardent en différé. De plus, après chaque webinaire, une synthèse est envoyée aux membres avec l’adresse pour voir la rediffusion de la conférence, la présentation sous forme de PDF, les liens du clavardage et d’autres informations. Une façon de les garder au courant des activités. Afin d'alimenter l’esprit de communauté, les participants sont invités à laisser des commentaires sur un padlet à la suite d’une présentation.

Jürgen Wagner semble donc avoir réussi à créer un regroupement international fort où se discute de notions de classes inversées et d’activités mises en place pour apprendre des langues secondes. Il serait intéressant de voir naître d'autres groupes du genre, basés sur des webinaires, sur d'autres sujets d'enseignement (sciences humaines et naturelles, mathématiques, etc.).

Illustration : mikecogh via Foter.com / CC BY-SA

Références

Globinars. Consulté le 26 avril 2017. http://globinars.blogspot.ca/.

"Veranstaltungen (Calendrier des événements)." Landesinstitut Für Pädagogik Und Medien. Consulté le 26 avril 2017. http://www.lpm.uni-sb.de/typo3/index.php?id=1258.

Wagner, Jürgen. "En Route Vers Les Globinaires #1." T'enseignes-tu ?. Dernière mise à jour : 13 mai 2015. http://tenseignes-tu.com/mon-metier/globinaires-1/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire