Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Comment et pourquoi accroitre sa e-réputation pédagogique ?

Créé le samedi 27 mai 2017  |  Mise à jour le lundi 26 juin 2017

Comment et pourquoi accroitre sa e-réputation pédagogique ?

Quel enjeu de la e-reputation ?

Disposer d’une  e-réputation élevée  est un enjeu de pouvoir, de notoriété, ou de marketing. Tous ceux qui ont quelque chose à vendre s’intéressent à ceux qui les suivent. L’homme politique cherche des voix, le philosophe ou l’acteur s’appuie sur sa notoriété pour promouvoir sa pensée ou son art, le vendeur fait d’internet sa première boutique et de la e-reputation son meilleur argument.

Chacun essaye de connaître la préférence ou le comportement de ses suiveurs pour mieux les influencer.  Mais pourquoi la pédagogie ne pourrait-elle pas passer par une influence en ligne ? Avant l’épaisseur et l’érudition d’un livre faisait la réputation d’un professeur, chacun avait envie d’étudier auprès d’un tel savant. Aujourd’hui, c’est aussi sa façon d’entrer en contact avec une audience large qui lui permet d’assoir son propos et de rendre désirable ses argumentations.

Un site, une vidéo, un aperçu du talent pédagogique du professeur donne envie d’aller à la rencontre de ses idées. N’est-ce pas ce qui est sous-jacent à la dynamique des MOOC ou des professeurs-héros donnent à voir leur maîtrise d’un sujet de bout en bout ? Dès lors comment s’y prendre pour établir une e-réputation pédagogique ?

Disposer d’un site attractif

Il existe des spécialistes qui nous expliquent comment faire pour que son idée, son projet, sa connaissance se partage sur le réseau. Ils conseillent  la création de site ou de portails attirant tous les regards, ce qui n’est pas toujours le cas des plateformes LMS éducatives proposées par les institutions.

À les écouter chaque page de son portail est une page de site repérable par sa propre adresse sur internet. Le référencement utilise des mots clés choisis, parfois extraits de listes des mots les plus consultés. Google Trends donne à voir les tendances du moment, en 2016 : empathie, bipolaire, pragmatique et résilience. L'alimentation et la mise jour régulière de son site garantissent de la fraîcheur et de la nouveauté.

Michael Paes nous propose 7 conseils :

  1. Admettre qu’être visible en ligne ça prend du temps
  2. Créer du contenu positif
  3. Être présent quotidiennement sur les réseaux sociaux
  4. Ne pas se focaliser sur le référencement
  5. Surveiller son e-réputation
  6. Lutter contre une e-réputation négative
  7. Ne sous-estimez pas l’importance de votre notoriété en ligne.
     

Les échanges de liens avec des sites de forte notoriété laissent espérer qu'une part de trafic sera attirée. Le « netlinking » développerait +30% de visites. Il existe ainsi nombre d'astuces pour se donner à voir sous le meilleur jour, ou pour tromper la vigilance des algorithmes des moteurs de recherche : bien choisir les titres de ses posts, intégrer des jeux interactifs, des infographies, des images avec des noms de légendes en lien avec le sujet, entretenir des liens avec des leaders d’opinion, impliquer ses amis ou collaborateurs. Tous ces éléments participent du « référencement naturel » du site.

Certains mobilisent l’attention par le moteur comique. Les Youtubeurs débutent dans leur chambre pendant que les Startupers informatiques entreprenaient dans leur garage. La pièce de la maison change on va plus loin dans l’intime et on se rapproche des doudous. Mais la qualité du contenu est essentielle, c’est celui de passionnés qui rassemblent des informations sur leurs sujets de prédilection et les partagent inlassablement. Ces geeks-bricoleurs occupent le salon et aiment bousculer les idées reçues. Bien sûr google analytics aidera dans votre entreprise de disposer de statistiques de fréquentation de votre site et à établir votre stratégie.

Analyser qui vous suit

Les réseaux sociaux ont  leurs règles, Youtube, FaceBook, Twitter ou Linkedin permettent d’être en lien avec des milliers d’individus.

  • Youtube offre des statistiques de votre chaine TV, une répartition par région, par sexe, une statistique et des courbes par vidéo selon le nombre ou la durée de consultation, le suivi des commentaires, les nouveaux abonnés, l’intégration des vidéos dans des playlists et le type de matériel utilisé pour lire vos vidéos.
  • Linkedin et sa fonction « post analytics » donne à voir les principales consultations, selon les métiers ou les zones géographiques des suiveurs.
  • Twitter permet de savoir le nombre de consultation d’un tweet, mesure les engagements, les «j’aime» et les commentaires, il offre la possibilité de disposer de sa TweetMap pour savoir où et qui sont vos suiveurs. Il permet enfin de sponsoriser un tweet pour disposer de plus d’engagements.
  • Facebook s’efforce également de maîtriser qui consulte sa page grâce au comptage de qui regarde quelle page à quelle heure, qui plus est les données sont exportables sous forme de tableur.
     

Des outils gratuits ou payants aident à mesurer et suivre sa e-réputation, en voici une liste répertoriés par conseilmarketing.com  :

Acheter de l’audience

Parfois on se demande bien comment tel homme politique ou telle demi-vedette font pour disposer de tant de suiveurs. En fait, il existe  des officines qui vendent des listes d’amis afin de faire nombre sur une page Facebook ou un réseau social.

Cet affichage est destiné à impressionner une masse d’abonnés potentiels. Crowd on demand est le service dont vous avez besoin pour montrer la puissance de votre idée. Un coup de fil et voilà 200 amis qui apparaissent à l’endroit convenu opportunément le jour de lancement de votre projet. Les mailings-lists constituées patiemment d'amis de rencontre professionnelle c’était avant. Maintenant, elles se vendent, cela va plus vite. C’est même un gros business d’opérateurs sur internet qui font commerce d’adresses.

Si Google offre plus de 200 services gratuits c’est aussi qu’elle détient sur chacun de nous une masse colossale d’informations. Les annonceurs qui ont les moyens de payer achètent des listes ou des espaces publicitaires pour attirer les visiteurs. Les Google AdSense ou les liens sponsorisés venant au début des recherches  font partie de cette catégorie. Une publicité glissée sur une plateforme de blogs, ou dans un flux de vidéos aident à faire de la publicité et augmenter sa visibilité. Certains sites misent sur la qualité et la quantité de contenus, c’est le cas de nombreux sites pédagogiques. Ils s'efforcent de coller à l'actualité et de rebondir sur les événements qui mobilisent l'attention.

Si les professeurs n’ont pas encore à acheter l’attention de leur classe, du moins peut-on espérer qu’ils misent sur la qualité de ce qu’ils proposent, après tout la connaissance grandit plus elle est partagée. A moins qu’à leur tour les étudiants cherchent à augmenter leur réputation en ligne (participation à un MOOC, obtention de badges) pour s’attirer de bonnes notes ?

Illustration : WikimediaImages - Pixabay

Sources :

6 conseils pour améliorer sa notoriété en ligne – Michael Paes - http://www.michaelpaes.com/reputation-en-ligne-conseils-pratiques/

9 outils pour surveiller et travailler son eRéputation ! http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/8-outils-pour-surveiller-et-travailler-son-ereputation

e-réputation - Net.public http://www.netpublic.fr/tag/e-reputation/

Identité numérique : Dossier complet avec approche pédagogique - Eduscol http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/competences/education-aux-medias/sites-pour-eduquer-a-l-internet/aspects-methodologiques/identite-numerique-dossier-complet-avec-approche

Crowds on demand https://crowdsondemand.com/

Google AdSense https://www.google.fr/adsense/start

Comment ça marche? Avoir plus de followers sur Twitter. http://www.commentcamarche.net/faq/31933-comment-avoir-plus-de-followers-sur-twitter

Google analytics https://www.google.fr/analytics/learn/

Netlinking - Pole position http://www.pole-positions.net/default.asp?file=45

MOOC la question des systèmes de réputation - Matthieu Cisel - EducPros
http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/2014/10/31/mooc-la-question-des-systemes-de-reputation/

Répertoire des blogues éducatifs francophones
http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/11620/repertoire-des-blogues-educatifs-francophones/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire