Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

Le Projet Voltaire

Créé le mercredi 31 mai 2017  |  Mise à jour le lundi 19 juin 2017

Le Projet Voltaire

« L'orthographe est le cricket des Français. Le cricket et l'orthographe ont en commun d'être incompréhensibles aux étrangers, sans parler des indigènes. »

Ainsi parlait si justement Alain Shifres, artiste, écrivain et journaliste français du XXe siècle. Que ce soit aux étrangers, mais aussi aux Français et aux francophones, l’orthographe française demeure un défi permanent de par sa complexité et ses nombreuses exceptions.

On dit et on entend de plus en plus que le niveau de langue est en baisse constante depuis plusieurs années chez les francophones et, bien sûr, on cherche à améliorer et palier cette lacune. Mais qui et comment peut-on y remédier ? C’est justement l’objectif que s’est fixé le Projet Voltaire, qui prône l’utilisation d’une orthographe juste, tout cela par la biais d’une formation adéquate récompensée par une attestation en bonne et due forme !

État des lieux

Quel est le meilleur moyen d’évaluer le niveau d’orthographe de quelqu’un ? En lui proposant une dictée, bien sûr ! C’est donc ce qu’a fait le Ministère de l’Éducation français en 2015 en proposant une dictée d’une dizaine de lignes à un public d’élèves de CM2 (9-10 ans) et pourtant, le bilan était lourd avec une moyenne d’erreurs de 17,8, tout en sachant qu’en 2007, sur cette même dictée, on parlait de 14,3… voire de 10,6 en 1987, toujours sur le même texte ! La faute à qui ? À la grammaire, semblerait-il…

Des fautes, parlons-en, ou plutôt afin de demeurer déontologiquement corrects, utilisons le terme « erreurs » : En 1987, ils étaient environ 5% à commettre 25 erreurs, contre 11% en 2007 et… 20% en 2015. 

Les élèves ne sont toutefois pas les seuls à être touchés par cette dégringolade orthographique puisque, depuis 2010, les salariés ont également été pris dans ce maelström linguistique en perdant progressivement leurs aptitudes grammaticales (aujourd’hui, seules 45% des règles de grammaire seraient maîtrisées contre 51% en 2012). Pire, le Projet Voltaire (dont nous parlerons dans quelques instants) a attribué la (mauvaise) note de 10,7/20 en orthographe aux salariés français en 2017…

Certes, la grammaire française n’est pas simple, avec ses finesses et multiples exceptions, mais ce n’est pas la seule explication à ce phénomène. En effet, les principaux fautifs seraient surtout l’utilisation massive des abréviations dues aux textos, sms, réseaux sociaux… mais aussi à la moindre place qu’on donne à la langue française sur les bancs d’école. En effet, selon Pascal Hostachy, cofondateur de Woonoz (une startup spécialisée dans l’apprentissage de l’orthographe, qui supervise également le projet Voltaire), « l’Éducation nationale a réduit de moitié la part de français dans les programmes scolaires ces 30 dernières années ». Ceci explique cela…

Le projet Voltaire

Lancé en octobre 2008, le Projet Voltaire est le premier service en ligne d'entraînement à l'orthographe. Son crédo ? « Amusons-nous avec l'orthographe... en apprenant à faire moins de fautes. » Comment ? En proposant une méthode unique d’entraînement et de remise à niveau.

Basée sur une approche personnalisée, cette méthode s’articule autour d’exercices d’orthographe et de grammaire et s’adapte au niveau et à la rapidité de chacun. Consciente de la difficulté du projet (rétablir l’orthographe), oubliés les manuels scolaires barbants qui ne laissaient qu’un vague souvenir de nos règles grammaticales, ici, la méthode se veut ludique et dynamique. Comme ils s’en targuent sur le site, « l’orthographe est une nécessité mais ne doit pas devenir une torture ! ».

L’efficacité du Projet Voltaire repose sur une méthode révolutionnaire, développée par Woonoz (la startup dont nous avons parlé un peu plus tôt), l’ancrage mémoriel. Celle-ci se définit ainsi : « S’appuyer sur la connaissance des mécanismes de mémorisation d’un individu afin de rendre son apprentissage le plus pertinent et durable qui soit. Les difficultés de l’apprenant sont analysées en temps réel afin de générer un entraînement totalement personnalisé. »

Plusieurs offres de formations sont proposées, selon votre situation (salarié, demandeur d’emploi, professionnel…), votre intérêt et votre budget (de 7 à 49 Euros / de 10 à 73 $ par an, en accès illimité).

Vous pouvez aussi télécharger l’application gratuite (avec achats intégrés) Orthographe Projet Voltaire qui vous permettra d’avoir un bon aperçu du système.

Cette efficacité et ce sérieux ont fait du Projet Voltaire le numéro 1 de la remise à niveau en orthographe et le chef de file de l’évaluation de la qualité de l’orthographe français, ce qui explique ses 4 millions d’utilisateurs, ses 2000 établissements d’enseignements, mais aussi ses 700 entreprises partenaires.

Finalement

Certes, l’orthographe et la qualité du français est en baisse, que ce soit auprès des apprenants que des salariés, heureusement des acteurs comme le Projet Voltaire sont là pour essayer de remonter la pente et inverser cette fâcheuse tendance. Mais pourquoi se casser la tête à améliorer son écrit dans un monde où, de plus en plus, la notion même d’écrit semble s’atténuer ?

Simplement parce que selon de récents sondages, 82% des recruteurs seraient sensibles à l’orthographe des candidats. Et comment le leur prouver si ce n’est en leur présentant le sésame suprême, le Certificat Voltaire, (obtenu après un examen de 3 heures) qui leur permettra d’ajouter à leur CV une compétence linguistique non négligeable. Car après tout, comme le dit le célèbre Bernard Pivot, référence vivante de la langue française,

« un devoir criblé de fautes d'orthographe ou de syntaxe, c'est comme un visage abîmé par des verrues. »

Nous aussi, arrêtons le massacre et contribuons à la grandeur de la langue française !

Illustrations : Projet Voltaire,
Image humoristique
Le Chat et l’orthographe,

Sources

Pourquoi le niveau d’orthographe des Français baisse-t-il ?
http://www.nrj.fr/active/actualites/pourquoi-le-niveau-d-orthographe-des-francais-baisse-t-il-31266957

Projet Voltaire - https://www.projet-voltaire.fr/

Page Facebook du Projet Voltaire - https://www.facebook.com/Projet.Voltaire/

Les offres de formation du Projet Voltaire - https://www.projet-voltaire.fr/offres/particuliers/

https://www.certificat-voltaire.fr

Un cadre de référence pour les approches plurielles des langues et des cultures - Centre européen pour les langues vivantes"
http://carap.ecml.at

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire