Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Comprendre le travail d'archéologue avec Internet

Créé le jeudi 15 juin 2017  |  Mise à jour le lundi 19 juin 2017

Comprendre le travail d'archéologue avec Internet

L’archéologie, au-delà des fantasmes des sphères cinématographiques et vidéoludiques, n’a pas nécessairement un attrait pour le grand public. Celui se demande quel est l’intérêt de ces personnes qui s’en vont loin de la civilisation se plonger les deux mains dans la terre afin de dénicher quelques pots en grès ou des pointes de flèche?

Or, ce travail effectivement plus fastidieux que la fiction a un intérêt majeur pour les sciences humaines. En effet, les historiens n’en sauraient pas autant sans l’apport de l’archéologie qui a réussi à apporter des réponses sur les habitudes des peuples anciens sans traces écrites. Cette science humaine est probablement la plus concrète de toutes. Et pourtant, aux yeux du grand public, elle semble abstraite.

Heureusement, il existe des sites – Internet, cette fois – qui peuvent inculquer beaucoup de savoirs et rendre l’archéologie plus tangible. Et ce, ironiquement, même dans un environnement virtuel.

Des expositions en ligne

Un des points d’intérêts les plus cités est le portail des grands sites archéologiques du ministère de la Culture en France. En effet, il abrite de nombreuses expositions virtuelles, dont certaines ont même été commentées sur notre site. Que ce soit la visite d’une villa romaine en Gaule ou les célèbres peintures rupestres de la grotte de Lascaux, il y a beaucoup à se mettre sous la dent uniquement sur ce site. Les expositions en ligne s’adressent généralement à un public en général et offrent une tonne d’informations sur la période historique en question.

Que ce soit l’histoire des cultures préhistoriques autour du fleuve Danube ou du développement de la ville de Saint-Denis au cours du Moyen-Âge, toutes les époques sont traitées par ces expositions. Et si certaines ont de l’âge sur le plan de la réalisation, elles n’en demeurent pas moins très fournies en matière d’information. D’ailleurs, elles sont maintenant réunies sur une carte de la France et de certains coins de l’Europe ou de l’Afrique.

Des plus récentes traitent de l’archéologie sous-marine ou aérienne. Il y a même un plus récent site interactif où sont abordés les joyaux de l’archéologie du Proche-Orient détruits ou menacés par les conflits géopolitiques. Une façon d’éviter qu’ils ne sombrent dans l’oubli et que la recherche se poursuive malgré tout.

Comprendre des fouilles

Il est aussi intéressant de voir comment se passe une fouille sur un site archéologique. Or, généralement et à raison, le grand public n’a pas le droit d’y assister, risquant de compromettre le travail des scientifiques. Heureusement, certains pensent aux curieux qui sont sur la Toile et offrent quelques vidéos et images afin de les rassasier. Par exemple, le site Grottes Archéologies montre une page de ressources vidéos très intéressantes du Mas d’Azil, en Ariège au sud de la France, où les archéologues ont démontré une culture préhistorique, celle des Aziliens.

De courtes vidéos, certes, pas plus que 6 ou 7 minutes, provenant autant de l’équipe du site que de reportages de chaînes télévisées qui permettent néanmoins de comprendre l’histoire et l’importance des recherches dans cette caverne. Au printemps 2017 a même été créée une petite visite virtuelle de la galerie principale de la grotte. Une expérience compatible avec les technologies de réalité virtuelle.

Des ressources multimédias

Enfin, il y a l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) qui propose aussi de son côté une section multimédia plutôt fournie. En effet, les curieux peuvent vérifier leurs connaissances avec des quiz sur des périodes comme le Néolitique, le Moyen-Âge, celle des Vikings et les questions d’archéologie que ce soit la législation, sa présence en littérature, ce qui se passe durant les fouilles, etc.

Ces questionnaires restent tout de même banals et se veulent surtout une façon de vérifier le savoir d’un curieux. Pour plus de contenu, il vaut mieux consulter les quelques webdocumentaires et dossier multimédias qui offrent beaucoup d’informations en un court laps de temps. Nous avons particulièrement aimé celui sur les idées reçues sur le Moyen-Âge et les dossiers d’archéologie dans les différentes villes de France comme Reims, Toulouse ou Orléans. Une belle façon pour les professeurs français d’intéresser leurs élèves à l’histoire de leur localité.

Bref, l’archéologie explique énormément de choses sur le passé humain en la rendant plus tangible. Une simple visite sur ces sites remplis de références permettra de voir la richesse de ces recherches et donnera un vertige immense sur les mystères de l’histoire.

Références

"Grands Sites Archéologiques." Culture.fr. Consulté le 14 juin 2017. http://www.culture.fr/Multimedias/Grands-sites-archeologiques

"Ressources Multimédias." Grottes & Archéologies. Consulté le 14 juin 2017. https://grottesarcheologies.com/ressources-videos/

"Ressources Vidéos Et Audios, Livres Et Revues Sur L'archéologie." Inrap. Consulté le 14 juin 2017. http://www.inrap.fr/mediatheque/recherche?f[0]=field_type_ressource%3A35866

"Visite Virtuelle De La Grotte Du Mas D’Azil Par Villefranque Arnaud." Grottes & Archéologies. Dernière mise à jour : 29 mars 2017. https://grottesarcheologies.com/2017/03/29/visite-virtuelle-de-la-grotte-du-mas-dazil-par-villefranque-arnaud/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire