Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

L’I.A. menace-t-elle l’emploi?

Créé le dimanche 25 juin 2017  |  Mise à jour le lundi 3 juillet 2017

L’I.A. menace-t-elle l’emploi?

De tout temps, les humains se sont occupés à améliorer leur milieu, à aider leurs congénères, etc. Or, forcément, avec l’évolution, certains métiers se sont pratiquement éteints.

Si les forgerons étaient présents dans chaque village, aujourd’hui, les quelques-uns qui subsistent sont surtout des artisans. D’autres emplois se sont grandement modifiés. Pensons aux médecins qui utilisent de nos jours des scanneurs dernier cri et peuvent prodiguer des conseils à distance, mais ne pratiquent plus de saignées.

Conséquemment, la tête toujours tournée vers l’avenir, certains se demandent comment le milieu du travail va évoluer dans les prochaines années et décennies. L’automatisation ayant déjà supprimé beaucoup de postes dans les usines ou dans le milieu des services, certains s’inquiètent de voir l’intelligence artificielle s'imposer avec la même délicatesse dans tous les secteurs.

Sujet d'inquiétude...

Le thème a même rebondi durant la campagne présidentielle française de 2017 où le candidat Benoît Hamon du Parti socialiste proposait une taxe sur les robots afin de récupérer une partie des profits des entreprises usant les machines qui font perdre des emplois aux travailleurs. Parce que, majoritairement, les avis ne sont pas réjouissants quand vient le moment de parler robotique et intelligence artificielle dans le monde du travail. Même de grands esprits scientifiques comme Stephen Hawking croient que l’automatisation va littéralement décimer les gagne-pains de la classe moyenne. Une étude de 2013 de l’Université Oxford avait prédit que d’ici une ou deux décennies, près de la moitié (47 %) des emplois américains seraient automatisés.

Un constat loin d’être réjouissant qui mène beaucoup de gens à réfléchir à des moyens de régler ce problème et d’offrir de quoi vivre à tous ceux n’ayant plus d’emploi. D’autant plus que cela ne toucherait plus simplement des travailleurs en usine, cela se répercuterait sur les transports, le service, le journalisme et même le milieu de la santé. En effet, des intelligences artificielles sont déjà capables de détecter des anomalies sur des images de scanneur, par exemple.

Ainsi, que ce soit la France, le Luxembourg ou les États-Unis, tous cherchent à savoir ce qu’aura l’air le marché de l’emploi de demain. Les chercheurs du McKinsey Global Institute qui ont étudié le sujet ont parlé d’un bouleversement qui se produit dix fois plus vite et aura 3 000 fois plus d’impact que la Révolution industrielle.

... ou d'optimisme

Néanmoins, certains ne sont pas aussi alarmistes sur la place de l’I.A. sur le marché de l’emploi. Une étude de juin 2016 a d’ailleurs critiqué celle d’Oxford qui aurait, selon eux, surestimé l’ampleur de l’automatisation. En effet, ils disent que celle-ci n’affecterait que quelques tâches et non pas toutes. En fait, cela ne toucherait que 10 % des employés dans le monde. Certains vont même jusqu’à affirmer que la révolution de l’intelligence artificielle mènera à plus d’emplois. Il faudra bien des travailleurs spécialisés en mesure de vérifier le travail des machines, capables de les réparer, etc.

Il y a ceux qui sans se réjouir complètement de cette transformation y voient des occasions. Par exemple, cet article de Radio-Canada raconte comment une intelligence artificielle pourrait améliorer le milieu de la justice en analysant des clauses critiques dans des centaines de contrats ou des jugements, étudiant la jurisprudence permettant de donner à un avocat les chances à son client de s’en sortir.

Beaucoup d’analystes tendent à accepter que si l’homme a besoin de la machine, l’inverse est aussi vrai. Après tout, il possède une intelligence émotionnelle qui lui permet d'effectuer certaines tâches plus efficacement que des I.A. comme gérer des projets d’équipe, soigner les malades, etc. Toutefois, cela nécessitera beaucoup de créativité afin que les gens trouvent leur place sur ce marché professionnel profondément bouleversé. Ce monde sera facilité par les personnes en mesure de réfléchir à des moyens d’allier leur talent avec les possibilités de l’intelligence artificielle. Il sera donc nécessaire que soient mis en place une culture du savoir et un code d’éthique afin d’éviter les dérives. Particulièrement en sachant qu'actuellement, le milieu de l’I.A. échappe plutôt aux régulations.

Bref, qu’on le veuille ou non, les robots et l’I.A. vont littéralement modifier le milieu professionnel. Les futurs travailleurs auront besoin de compétences en lien avec ce monde et de créativité pour éviter d’être poussés de côté par la machine. Il sera aussi nécessaire de s’occuper de ceux qui ont été « dépassés » par la robotique. Et la réflexion doit se faire maintenant, car la révolution viendra éventuellement plus rapidement qu’on ne peut le croire.

Illustration : Yosh the Fishhead Jaw via photopin (license)

Références

Caseau, Yves. "Le Futur Du Travail Et La Mutation Des Emplois." FrenchWeb.fr. Dernière mise à jour : 5 décembre 2016. http://www.frenchweb.fr/le-futur-du-travail-et-la-mutation-des-emplois/267902.

Desrosiers, Sonia. "L'intelligence Artificielle: Une Menace Pour Le Secteur De L'emploi?" Le Huffington Post. Dernière mise à jour : 13 novembre 2016. http://quebec.huffingtonpost.ca/sonia-desrosiers/intelligence-artificielle-impact-emploi-pertes-emplois-technologie_b_12901150.html.

The Economist, and Intelligence Unit. "The Intelligent Workforce." BMW: Into The Future. Consulté le 22 juin 2017. http://intothefuture.eiu.com/the-intelligent-workforce/.

Laurent, Annabelle. "Les Robots Vont-ils Vraiment Voler Nos Emplois?" 20 Minutes. Dernière mise à jour : 25 janvier 2017. http://www.20minutes.fr/high-tech/2001787-20170125-robots-vont-vraiment-voler-emplois.

"Le Futur De L’emploi Et Ses Conséquences Sociétales." Paperjam News. Dernière mise à jour : 9 mars 2017. http://paperjam.lu/rendez-vous/le-futur-de-lemploi-et-ses-consequences-societales.

Messika, Eytan. "Intelligence Artificielle 1o1 : Tout Comprendre Sur Ce Délire D’IA." Medium. Dernière mise à jour : 24 avril 2017. https://medium.com/@eytanmessika/intelligence-artificielle-1o1-tout-comprendre-sur-ce-d%C3%A9lire-dia-cb8402e253bb.

Roche, Sophie. "Le Journalisme : Vers Une Intelligence Artificielle ?" ARTE. Dernière mise à jour : 3 mars 2017. http://future.arte.tv/fr/le-journalisme-vers-une-intelligence-artificielle.

Rolland, Sylvain. "Faut-il Vraiment Avoir Peur De L'intelligence Artificielle ?" La Tribune. Dernière mise à jour : 17 février 2017. http://www.latribune.fr/technos-medias/faut-il-vraiment-avoir-peur-de-l-intelligence-artificielle-639094.html.

"Stephen Hawking : L’automatisation Et L’IA Vont Décimer Les Emplois De La Classe Moyenne." Intelligence Artificielle Et Transhumanisme. Dernière mise à jour : 4 décembre 2016. https://iatranshumanisme.com/2016/12/04/stephen-hawking-lautomatisation-et-lia-vont-decimer-les-emplois-de-la-classe-moyenne/.

Tremblay, Janic. "Voici Comment L’intelligence Artificielle Bouleversera Le Marché De L’emploi." Radio-Canada.ca. Dernière mise à jour : 26 février 2017. http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1018950/automatisation-revolution-technologique-bouleversement-monde-travail-robot-execution-tache.

Turcq, Dominique F. "Plus D’emplois Grâce à L’Intelligence Artificielle." Lesechos.fr. Dernière mise à jour : 15 février 2017. https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-166260-plus-demplois-grace-a-lintelligence-artificielle-2065159.php.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire