Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Tourisme immersif : la réalité virtuelle au service des voyageurs

Créé le dimanche 20 août 2017  |  Mise à jour le lundi 11 septembre 2017

Tourisme immersif : la réalité virtuelle au service des voyageurs

Voyage et réalité virtuelle (RV). Deux notions qui ne semblent aucunement aller ensemble. Après tout, le but du tourisme est d’aller voir les monuments, admirer les paysages, sentir les odeurs et bavarder avec les gens qui y habitent.

La réalité virtuelle place un individu avec un casque (ou des lunettes) dans un environnement visuel, sans les autres stimuli qui rendent les périples si uniques. Certains peuvent même se demander pourquoi une industrie s’intéresserait à une technologie qui la menacerait. Or, cela est mal comprendre l’attraction de la réalité virtuelle pour le tourisme.

Les dernières années ont vu une augmentation de l’intérêt pour la réalité virtuelle que ce soit dans le domaine du divertissement, de la formation ou médical. Or, l’industrie du voyage ne pouvait être en reste devant un secteur en forte croissance. D’autant plus que le milieu touristique cherche à se redynamiser afin d’attirer les voyageurs. Alors, on touche à tout ce qui est à la mode. La réalité augmentée au moment où la chasse aux Pokémon virtuels faisait rage et maintenant, la réalité virtuelle pour accentuer un périple.

Une valeur ajoutée

Parce que voilà le principe de la réalité virtuelle pour l’industrie du tourisme : apporter un plus à une expérience. Par exemple, cet article recense quelques utilisations du genre. Un bar d’un hôtel londonien propose, lorsqu’un client commande du whisky ou une boisson en contenant, une randonnée dans les hautes terres d’Écosse qui expliquent l’origine de l’alcool. Et une fois le casque enlevé, le verre se trouve devant le consommateur. Une façon presque magique de faire oublier l’attente. Les passagers de la compagnie Lufthansa à l’aéroport Schönefeld de Berlin peuvent passer le temps à attendre leur vol en se projetant déjà sur les lieux de leur destination ou d’une plage ensoleillée.

Pendant la saison estivale de 2017 du parc d’attractions La Ronde, à Montréal, un manège bénéficiait d’un casque de réalité virtuelle afin de donner encore plus de sensations, ajoutant une histoire avec des avions de chasse. Cette expérience implémentée dans 8 parcs nord-américains du groupe Six Flags permettait même aux passagers de tirer virtuellement sur les engins ennemis pendant le trajet. À Brest, au parc Océanopolis, depuis juillet 2017, la réalité virtuelle plonge les visiteurs dans un bassin pour observer et interagir avec les animaux.

Ce genre de proposition pourrait se développer sous bien d’autres formes. Imaginons, par exemple, la section des ossements de dinosaures dans un musée comme le Smithsonian offrant soudainement une plongée directe dans le Jurassique ou le Crétacé. Des zoos pourraient simuler l’environnement de certains animaux et montrer aussi la réalité de certains écosystèmes menacés afin de sensibiliser les visiteurs. Pourrait-on même s’immiscer dans l’atelier de Léonard de Vinci quand il peignait la Joconde? Cela serait possible et pourrait rehausser l’immersion et, selon les lieux touristiques, la valeur pédagogique d’une visite.

S’y rendre avant de s’y rendre

L’aspect visite virtuelle apporte aussi d’autres avantages au milieu touristique. Elle peut aider les touristes à se faire une idée d’une station balnéaire qu’ils comptent visiter. Le Club Med l’a compris en offrant des visites immersives en 3D sur leur site disponible autant pour les casques que les téléphones. Une façon pour les gens de s’immerger dans leurs vacances et voir s’ils apprécient ou non le paysage. D’autres applications sont créées par des agences de voyages afin de donner un aperçu des lieux et préparer son périple.

Et puis, la réalité virtuelle pourrait permettre aux touristes de se rendre là où c'est impossible. Par exemple, voyager dans le temps semble du domaine du fantasme. Et pourtant depuis 2016, la très médiatisée initiative Timescope a donné l’occasion aux touristes, via une borne libre-service de RV, de voir la Place de la Bastille en 1416 ou en 1789. De son côté, le Louvre travaille à une visite virtuelle de Palmyre détruite par le groupe armé État islamique. Le tourisme pourrait bénéficier de la réalité virtuelle pour offrir des visites de lieux encore debout, mais fragilisés comme par exemple le Machu Picchu constamment menacé par la surfréquentation. Faute de mieux, les curieux pourraient visiter ce trésor du patrimoine mondial confortablement installé dans leur salon.

Évidemment, certains pourraient se demander si, au contraire, la réalité virtuelle ne menacerait pas le véritable tourisme. Or, cela serait ignorer le goût de bien des humains pour l’exploration et la stimulation des sens que ne peuvent, même avec une technologie qui s’améliore d’année en année, reproduire les solutions de réalité virtuelle. Aucune simulation ne peut parfaitement imiter les odeurs, la sensation de chaleur ou de froid, les visuels et les rencontres humaines qui se font durant un périple. Toutefois, la réalité virtuelle pourrait bien dynamiser et ajouter une profondeur à des lieux et parcours touristiques.

Illustration : György Soponyai Totality (VR) via photopin (license)

Références

Bergounhoux, Julien. "L'Aquarium De Brest Se Met à La Réalité Virtuelle Grâce à L'IRT B<>com." Usine-digitale.fr. Dernière mise à jour : 10 avril 2017. http://www.usine-digitale.fr/article/l-aquarium-de-brest-se-met-a-la-realite-virtuelle-grace-a-l-irt-b-com.N525039.

Joly, Mathieu. "Timescope Dévoile Sa Borne De Réalité Virtuelle En Libre-service." TOM. Dernière mise à jour : 29 mars 2016. http://www.tom.travel/2016/03/29/timescope-devoile-sa-borne-de-realite-virtuelle-en-libre-service/.

Lenoir, Aude. "La Réalité Virtuelle Se Déploie Dans Le Tourisme." Réseau De Veille En Tourisme. Dernière mise à jour : 29 mai 2017. http://veilletourisme.ca/2017/05/29/la-realite-virtuelle-se-deploie-dans-le-tourisme/.

Morris, Chris. "Being There: Why VR is the Future of Tourism." Campaign US. Dernière mise à jour : 21 avril 2016. http://www.campaignlive.com/article/there-why-vr-future-tourism/1392109.

Peltier, Elisa. "[Dossier] Comment La Réalité Virtuelle a Investi Le Tourisme." TOM. Dernière mise à jour : 11 octobre 2016. http://www.tom.travel/2016/10/11/dossier-comment-la-realite-virtuelle-a-investi-le-tourisme/.

Soyez, Fabien. "Le Tourisme Du Futur : Un Voyage Entre Réalité Virtuelle Et Intelligence Artificielle." CNET France. Dernière mise à jour : 9 mars 2017. http://www.cnetfrance.fr/news/le-tourisme-du-futur-un-voyage-entre-realite-virtuelle-et-intelligence-artificielle-39849578.htm.

Tissot, Victor. "L'utilisation De La Réalité Virtuelle Dans Le Secteur Du Tourisme | Travel Hub." Travel Hub Magazine. Dernière mise à jour : 7 décembre 2016. https://travelhubmag.com/2016/12/realite-virtuelle-tourisme/.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire