Par Daniel Therrien  | dante325@gmail.com

Pédagogie par projet : l'effort qui en vaut la peine.

Créé le lundi 11 septembre 2017  |  Mise à jour le mercredi 18 octobre 2017

Pédagogie par projet : l'effort qui en vaut la peine.

Franchir un obstacle, vaincre la résistance, résoudre un problème demande un effort. Mais si les élèves peuvent imaginer le résultat attendu et croire qu’ils parviendront à franchir tous les obstacles d’un projet sans y laisser leur peau, tout en apprenant un ensemble de choses intéressantes, alors ils croiront aux vertus de l’effort pour apprendre. C’est l’objectif visé par la pédagogie du projet, celle-ci demeurant un choix professionnel des enseignants qui croient en la pertinence d’une telle approche.

Si encore maintenant cette approche pédagogique est privilégiée dans de nombreuses écoles[1], malgré la somme considérable de travail qu’elle exige de la part des enseignants en particulier, c’est que le gain qualitatif pour l’apprentissage est mis en perspective. Or il apparait que la motivation à apprendre demeure une préoccupation constante des éducateurs.   

Le projet

Une abondante littérature documente la pédagogie par projet depuis la mise ne œuvre du Renouveau pédagogique québécois en 2005. Il s’agit d’une approche qui situe l’élève ou l’étudiant au centre d’une démarche guidée et autonome d’apprentissage. Les élèves sont situés comme acteurs principaux d’une démarche qui les conduira à la réalisation et la production d’une œuvre qu’ils auront imaginée et conçue. Ils devront, entre autres choses, concevoir une planification, se documenter, contrôler, communiquer, rendre compte, tout ceci à partir d’un ensemble de tâches coopératives.  En impliquant activement les élèves dans la conception du projet, il y a lieu de croire que ce choix pédagogique aura un effet majeur sur leur motivation à apprendre.   

Motivation intrinsèque et extrinsèque

Il est plus facile de fournir les efforts nécessaires lorsque de bonnes raisons nous y poussent.  Le sportif qui dépasse ses propres limites aura le goût de poursuivre l’entrainement. L’élève qui découvre le plaisir de concevoir, de résoudre un problème, de traverser des obstacles voudra persister dans le travail en cours. Le plaisir de franchir ses limites fait partie de la motivation intrinsèque, nécessaire à la poursuite des apprentissages des élèves. Quant à la motivation extrinsèque, elle se retrouve dans un ensemble de gestes renforcement, dans les évaluations produites par l’enseignant ou simplement par le résultat obtenu. Le projet, s’il implique les apprenants dès le départ du processus de conception, peut répondre aux objectifs de motivation, spécialement avec le soutien des TICS.

La techno en classe et hors de la classe

L’usage des TICs possède un fort potentiel de motivation pour les élèves. Considérés comme des instruments au service de l’apprentissage, ils occupent une fonction qui subordonne l’effort cognitif au travail sur le projet, à ses différents stades d’élaboration. En ceci, les TICs contribuent entre autres, et de façon majeure, à la recherche d’information, à la conception et à la production de documents d’accompagnement, et pour certains projets, à la conception même du produit final.

Pensons par exemple au projet de production et de maintenance d’un site web. Sur un deuxième plan, l’espace de communication coopérative entre les membres d’une équipe, et avec l’enseignant, peut être occupé par des média sociaux, en autant que des règles de respect soient bien implantées. Courriels, clavardage, visioconférence, ces moyens peuvent être efficaces car se déployant principalement hors des lieux institutionnels.

Les sources d’inspirations ne manquent pas; plusieurs sites offrent des choix de projets pour le primaire et le secondaire, clés en main. Réussir à engager les élèves à fournir les efforts nécessaires pour apprendre n’est pas une mince tâche et devrait être fondé sur des activités pédagogiques qui reposent sur la socio-construction des apprentissages. Il s’agit ici d’une prise de position qui n’exclut pas d’autres formes pédagogiques, celles-ci ayant une préoccupation pour ce genre d’activités.

À consulter :

Apprentissage par projet
http://edutechwiki.unige.ch/fr/Apprentissage_par_projet

Pédagogie du projet
https://www.pistes.fse.ulaval.ca/recherche_resultats/?rech_mot=&rech_type=&rech_client=&rech_disc=&rech_app=37230&x=66&y=10&rech_simple=1

Socioconstruire : une activité et un espace de choix pour l’animateur-professeur. Denys Lamontagne. Thot Cursus, 2009.
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/6898/socioconstruire-une-activite-espace-choix-pour

Références

Gouvernement du Québec. Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2005. Le renouveau Pédagogique : ce qui définit le changement. Préscolaire. Primaire, secondaire.

Carbonneau, M. et Legendre, M.-F. Pistes pour une relecture du programme de formation et de ses référents conceptuels. Vie Pédagogique 123, avril-mai 2002.
https://www.webdepot.umontreal.ca/Usagers/archaj/MonDepotPublic/ETA6801/cours%2005/Carbonneau-Legendre%20vp123_12-17.pdf  

Métivier, J., Hamel, M. D., Labonté-Hubert, É., Laferrière, T., Brassard, A., & Normand, M. (2013). Projet@ctif, Accès en classe aux technologies de l’information pour la formation. Rapport de l’an III. Québec City, QC: CEFRIO.
http://www.cefrio.qc.ca/media/uploader/Rapport_ctif_juin_2013_final.pdf

Perrenoud, P. Apprendre à l’école à travers 
des projets : pourquoi ? Comment ?
Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Genève. 1999.
http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_1999/1999_17.rtf

Reverdy, C. L’apprentissage par projet : de la recherche. Technologie 186, mai juin 2013.

TALBI, M., BENICHOU, E., KABBAJ, M., ABOUHANIFA, S. Impacts de la pédagogie de projet sur les comportements, attitudes et performances des élèves. Pédagogie collégiale, vol. 21, no 3, printemps 2008.

Viau, R. 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre. Université de Sherbrooke. 2005. http://tecfa.unige.ch/perso/lombardf/iufe/teaching/motivation/viau-motivation-tic.html


[1] Reverdy, 2013. 

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire