Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Plonger dans un livre avec la réalité augmentée

Créé le dimanche 17 décembre 2017  |  Mise à jour le lundi 8 janvier 2018

Plonger dans un livre avec la réalité augmentée

Les loisirs ont passablement changé avec l’avènement de l’électronique, y compris certains que l'on croyait immuables comme, par exemple, le livre.

La lecture a évolué des parchemins aux ouvrages reliés et imprimés et pendant longtemps il en a été ainsi. Or, avec les liseuses, le papier disparait petit à petit au profit de la numérisation. Même les livres physiques se transforment. Depuis peu, ils prennent un virage technologie inattendu.

Si la réalité augmentée (RA) fait déjà le bonheur de milieux comme le tourisme ou le divertissement, le livre pourrait aussi en bénéficier. Dans un contexte où tous ont l’impression que les enfants se tournent de moins en moins vers la lecture, il semble que la solution soit d’ajouter une approche plus amusante, proche du jeu vidéo. D’ailleurs, en 2016, Google a fait breveter des concepts de réalité augmentée où les éléments d’afficheraient au fur et à mesure de l’histoire. Le tout grâce à un petit module au centre du livre. Pour l’instant, le géant n’a rien fait en ce sens, mais cela pourrait changer dans les prochaines années avec la technologie RA dans ses téléphones.

Une approche vidéoludique et transmédia

Néanmoins, certains se sont déjà lancés dans l’aventure. Par exemple, une maison d’édition française a créé un livre pour enfants qui propose de s’occuper d’une créature virtuelle. Certains le rapprocheront d'un tamagotchi moderne, à la différence que les deux éléments (livres et tablette numérique) sont essentiels afin de lui donner vie et comprendre comment en prendre soin. Une approche presque vidéoludique qui pourrait inspirer beaucoup d’auteurs et d’éditeurs. D’autres proposent une réalité augmentée plus classique. Le livre se lit sans le filtre mais avec un appareil mobile, l'univers fictif prend vie devant les yeux du lecteur.

Voilà pourquoi l’utilisation de la RA devient de plus en plus fréquente dans des classes ou des médiathèques. S’il semble plus difficile de faire lire les enfants, cette approche reprenant certains codes de leurs technologies préférées leur permet d’être davantage plongés dans des univers. Par exemple, le premier tome de la trilogie « La Vénus d’Emerae » propose des QR codes à scanner qui donnent accès à différents médias (visuels et audio) qui ajoutent davantage d’immersion dans l’univers de l’auteur Marc Frachet.

Évidemment, cette approche transmédia demande bien plus de réflexion et d’investissement dans la création d’une œuvre. En effet, il a fallu dans ce cas trouver un compositeur, un illustrateur, convaincre des doubleurs de talent de fournir les voix pour les capsules audio. Il faudra donc voir si, dans les prochaines années, les éditeurs voudront autant investir dans des ouvrages.

Différents profils de lecteurs

D'autant plus que tous les jeunes n’ont pas les mêmes réactions avec ce type de lecture hybride. Cet article cible quatre profils d’adolescents qui ont utilisé la lecture augmentée en classe. Il y a bien sûr les connectés qui sont à l’aise avec l’objet et qui passent bien du livre à la réalité augmentée. Par contre, d’autres sont davantage des explorateurs, c’est-à-dire qu’ils vont apprivoiser petit à petit. Pour eux, le livre augmenté n’est pas un objet de lecture, mais un accompagnateur d’activités, avec des jeux et des questions à répondre.

Les butineurs, quant à eux, s’intéresse à l’univers numérique sans vouloir suivre le parcours pensé par les concepteurs. Ils joueront une fois de temps en temps à un jeu sans le réussir puisqu’ils n’auront pas lu le texte lié. Enfin, les traditionnels n’ont pas de sensibilité pour l’hypertexte et préfèrent feuilleter les pages de papier. Ces différents profils de lecteur adopteraient des approches très semblables y compris avec le livre classique.

Le mouvement de la lecture augmentée grandit petit à petit et partout; même des milieux au-delà du livre s’y mettent. Le Courrier international s’est lancé dans l’aventure avec l’application Zappar qui permet d’animer certaines images du journal. Une façon d’immerger davantage le lecteur dans le sujet de l’article qu’il lit. On trouve même cette jeune femme qui a été la première à créer une thèse augmentée. Utilisant Aurasma, ce qui lui a donné l’occasion d’ajouter du contenu multimédia supplémentaire qu’il aurait été impossible de faire sous une forme plus classique de la thèse. Précisons que son établissement de formation, le CESI de Reims, était plutôt permissif à cet égard.

La lecture augmentée n’est pas prête d’être adoptée par tous. Certains sont encore très attachés à la lecture traditionnelle ou veulent consulter le contenu multimédia comme ils le désirent. Néanmoins, il s’agit d’une façon nouvelle d’introduire des éléments de lecture chez les plus jeunes, de créer un travail scolaire, d'ajouter des suppléments visuels à une nouvelle ou de bâtir un univers transmédia en littérature.

Que les créateurs se rappellent toutefois comme le font les artistes visuels utilisant la RA, qu’il s’agit d’une technique pour communiquer et non de la substance.

Illustration : Felipe Morin Our Escape via photopin (license)

Références

"Cobrieux : Les Enfants Découvrent La Lecture En Réalité Augmentée." Pévèle Carembault. Dernière mise à jour : 23 mars 2017. https://www.pevelecarembault.fr/les-mediatheques/cobrieux-realite-augmentee/.

Danglarde, Adrien. "Vendredi Lecture : Découvrez La Lecture Augmentée | Pratique.fr." Pratique.fr. Dernière mise à jour : 22 septembre 2017. https://www.pratique.fr/actu/vendredi-lecture-decouvrez-la-lecture-augmentee-6401079.html.

D'Anna, Vincianne. "Livres Augmentés : Le Mariage Parfait Entre Le Papier Et Le Numérique." Lettres Numériques. Dernière mise à jour : 25 novembre 2016. http://www.lettresnumeriques.be/2016/11/25/livres-augmentes-le-mariage-parfait-entre-le-papier-et-le-numerique/.

"La Réalité Augmentée Dans L’art, Technique Ou Médium ?" Le Tendanceur. Dernière mise à jour : 12 octobre 2017. http://www.letendanceur.bzh/video-la-realite-augmentee-dans-lart-technique-ou-medium/.

Lebel, Sophie. "Plus Fort Que Pokemon GO, La Première Thèse Pro En Réalité Augmentée !" La Ruche. Dernière mise à jour : 9 janvier 2017. https://laruche.wizbii.com/plus-fort-pokemon-go-premiere-these-pro-realite-augmentee/.

Pinguet, Élodie. "Incarnatis, L'univers Du Roman Transmédia." ActuaLitté. Dernière mise à jour : 15 avril 2017. https://www.actualitte.com/article/lecture-numerique/incarnatis-l-univers-du-roman-transmedia/70778.

Rio, Florence. "La Lecture : Marqueur Identitaire Chez Les Adolescents ?" REFSICOM. Dernière mise à jour : 16 novembre 2017. http://www.refsicom.org/331.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire