Par Christine Vaufrey B  | redaction@cursus.edu

Un article sur le webdocumentaire ? Non, une carte mentale

Créé le lundi 14 mars 2011  |  Mise à jour le lundi 12 mars 2012

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Un article sur le webdocumentaire ? Non, une carte mentale

Le CDDP du Tarn-et-Garonne a publié en février 2011 une carte mentale dédiée à l'étude du webdocumentaire en classe.

Deux branches principales partent du sujet central. A gauche, les sites de réflexion sur le genre et les propositions d'activités pédagogiques. A droite, l'étude des caractéristiques du webdocumentaire.

L'arborescence donne accès à des fragments de textes, écrits par les concepteurs de la carte ou extraits de textes plus longs dont les liens sont fournis en complément. On trouve aussi de très nombreux liens vers des sites web. Le visiteur peut se contenter de la brève description du contenu de la page indiquée, ou l'ouvrir sans perdre sa navigation.

La partie "usages" est bien détaillée, dans la mesure où elle fournit des pistes autant pour exploiter un webdocumentaire en classe que pour en créer un, avec l'exemple d'un webdoc réalisé par des lycéens.

La partie dédiée aux caractéristiques du webdocumentaire est également fournie, notamment dans l'examen des différences entre webdoc, le documentaire traditionnel et le reportage.

On trouve dans cette carte mentale une sélection de webdocs réalisée sur Symbaloo par le même CDDP. On y découvre par exemple un webdoc sur le milieu du hip hop à New York, un autre sur l'écologie sonore produit par ONF Canada, La série Brèves de Trottoir... et un lien vers la carte mentale.   Cette sélection pourra être enrichie au fil du temps, tout comme la carte elle-même. Il faut d'ailleurs que ces supports vivent et évoluent, pour tirer le meilleur parti de la souplesse qui les caractérise et les différencie du support "texte" classique, même numérique.

Les cartes, parfaites pour présenter un travail de veille complet et complexe

L'utilisation de cartes mentales en guise de "sommaire" ou d'arborescence de site se répand. Nous avons utilisé ce même principe pour la somme présentée à Autrans au début de l'année 2011, "Les meilleures pratiques de l'éducation 2.0". L'outil présente en effet bien des avantages, tant pour le concepteur que pour l'utilisateur : souplesse d'organisation, présence de liens et d'autres objets (textes, notes...), architecture visuelle qui permet de déployer les branches des cartes sans alourdir la page outre mesure.

Il existe encore des personnes qui ne sont pas à l'aise avec les cartes mentales et qui préfèrent les documents textes. On peut pourtant parier qu'il ne s'agit que d'un manque d'habitude avec cette interface et que, comme nos anciens se sont finalement habitués aux courriels plutôt qu'aux courriers postaux et aux entretiens en face à face (mais doivent maintenant s'habituer à d'autres outils de communication...), les consommateurs d'information actuels se familiariseront avec la carte qui offre de nombreuses opportunités de navigation personnalisée et allège considérablement le travail du concepteur, focalisant ainsi sur la ressource plutôt que sur ce qui l'entoure. La multiplication des applications en ligne (rien à installer sur le poste informatique, ni pour créer la carte, ni pour la lire), souvent gratuites pour un nombre limité de cartes et de fonctionnalités, ne peut que renforcer cette tendance.

Détail de la carte :

 

Carte mentale sur le webdocumentaire - CDDP du Tarn-et-Garonne

 

A voir aussi : une carte mentale sur le B2I, sur le site Educnet (à télécharger au format .mm, et à lire avec Freemind, outil gratuit de carte mentale.)

Les meilleures pratiques de l'éducation 2.0, sur mindmeister

 

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • ludovic Bart
  • 19 septembre 2011 à 10 h 10

interessant

votre site est fort intéressant avec des articles allant droit au but , captiver l'attention, mémoriser ne serait que des images ou une organisation de documents ect... cette approche de la carte mentale est très bien faite bravo , je ne voyais pas cet aspect comme cela, on en découvre tous les jours sur le net. bonne continuation Ludovic Bart de magestion.info

Répondre