Par Audrey De Santis  | maj@cursus.edu

Les réseaux sociaux professionnels : focus sur Helia

Créé le lundi 7 juin 2010  |  Mise à jour le samedi 12 juin 2010

Il y a les réseaux sociaux d'anciens et d'étudiants (Facebook, Copains d'avant), ceux qui sont consacrés au partage de vidéos (MySpace, Dailymotion, etc.), ceux qui sont axés sur l'information (Scoopeo, Jamespot, Knowtex...). Tt il y a ceux, plus stricts, consacrés uniquement à la vie professionnelle. Même si Facebook ou MySpace ou plus récemment Twitter peuvent jouer le rôle, selon les humeurs, de réseau social professionnel, ils n'en gardent pas moins un côté ludique et/ou informatif que ne possèdent pas Viadeo ou LinkedIn, réseaux entièrement dédiés à la gestion de vos contacts professionnels. Des outils qui deviennent d'ailleurs incontournables pour ceux qui souhaitent accroître leur visibilité sur internet et développer leur identité numérique en contactant directement des recruteurs ou se faisant recommander facilement. Petit tour d'horizon de deux générations de réseaux sociaux professionnels.

Xing, Viadeo et LinkedIn, les trois réseaux historiques

Dans la profusion des réseaux professionnels numériques, trois se détachent nettement.

 Commençons par jeter un coup d'oeil au-delà du Rhin, en Allemagne. Xing, service en ligne multilingue est un réseau principalement allemand, qui revendique plus de 9 millions de membres. En majorité service gratuit, les utilisateurs ont aussi la possibilité d’accéder un compte Premium payant leur offrant l’accès à des options supplémentaires. Un service incontournable si vous souhaitez vous ouvrir au marché de l’emploi allemand.

LinkedIn est l'un des deux « monstres » de la catégorie. Avec plus de 65 millions de membres en 2010 et une présence dans plus de 200 pays,  ce réseau lancé en 2003 est devenu tout simplement incontournable outre-Atlantique : c’est LE réseau social professionnel américain. En France, son succès est moindre (1 million de membres en France) notamment à cause du succès de son concurrent français Viadeo.

Viadeo est donc l’autre grand « monstre » des réseaux professionnels. 30 millions de personnes l’ont rejoint et c'est celui qui fait un tabac en France.

Tous fonctionnent selon une même logique de degrés de connexion. Le premier degré correspond aux contacts directs (les personnes que l’on connaît, avec qui l’on a eu l’occasion de travailler). Le second degré se compose des contacts de nos contacts et le troisième des contacts de nos contacts du deuxième degré. Ces deux dernières catégories sont utiles pour l’utilisation principale qui ressort de ces réseaux : élargir ses relations. Existe sur chaque site tout un système de recommandations (par les personnes avec qui nous avons été amenés à collaborer) et de prise de contact en cas d’intérêt commun ou simplement unilatéral.

Helia, nouveau réseau pro à taille humaine

En parallèle des trois sites de réseautage précédemment cités se dresse Helia, « le réseau social qui active votre sphère professionnelle » comme le plaide clairement son slogan. A première vue, l’interface est plus conviviale, moins technophile que LinkedIn ou Viadeo, qui ont opté pour une sobriété extrême en page d’accueil. Le principal problème de ces deux derniers réside clairement dans leur manque d’accessibilité au grand public mais aussi aux non-initiés et non-habitués de la Toile. L’univers est « geek », un peu comme celui de Twitter.

Helia semble fuir cette façon d’envisager les choses en offrant un maximum d’informations dès l’accueil et sans inscription. L’internaute peut comprendre immédiatement ce dont il s’agit, ce à quoi il peut accéder : forum, vidéos, annonces, communautés d’entreprise mais aussi communautés de métiers, groupes, et même un blog Helia sur l’actualité de l’emploi et des réseaux sociaux. On se sent dans un environnement humain avant d’être professionnel, contrairement à Viadeo et LinkedIn car les échanges au sein des communautés sont mis en valeur, avant d'aborder la question de son propre parcours et son propre profil.

« Entrez en contact avec des personnes qui font le même métier… », ainsi commence la courte liste des objectifs que se donne Helia. L'ambition d'Helia n'est clairement pas de devenir un réseau utile aux recruteurs  supplémentaire. Il s'agit avant tout de partager son point de vue, son avis, sa façon de gérer son activité professionnelle avec des pairs appartenant à la même catégorie socio-professionnelle que soi, ou au même secteur d'activité. Bien entendu, ces échanges pourront déboucher sur des opportunités d’emploi mais On semble avoir intégré ici qu'il faut d'abord se connapitre mutuellement et trouver sa place dans une communauté avant de solliciter un poste. Helia, moins opportuniste que ses aînés ?

Les réseaux sociaux professionnels, quels qu’ils soient, restent un outil de plus pour gérer son image, incontournable certes mais pas exclusif. Ils doivent être utilisés dans le cadre d’une stratégie plus générale de développement de son identité numérique et de sa présence sur Internet. A consommer donc avec parcimonie et réflexion, en n’oubliant pas que la concrétisation des échanges se déroule IRL (i.e « In Real Life », « dans la vraie vie »).

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire