Chasse aux préjugés - Application ludique contre stéréotypes

Une chasse aux préjugés, façon Pokemon Go

Chasse aux préjugés - Application ludique contre stéréotypes

Nous avons tous des préjugés qui proviennent de notre éducation, notre famille, notre entourage, voire même de nos expériences, nos croyances qu’elles soient morales ou spirituelles ; notre culture et notre intellect, nos goûts, nos intérêts, nos traits physiques et même notre orientation sexuelle. Ce sentiment vient souvent du fait de la méconnaissance qui nous entraîne à faire des suppositions et de fait, pour la plupart erronés et entraînant racisme, discrimination, haine, rejet, mépris.

Nous entendons également par préjugés, les idées reçues, les idées toutes faites, ou encore des jugements de valeurs notamment au niveau social tels que la pauvreté, l’écologie, le chômage. Inconsciemment, notre esprit est façonné depuis des générations de façon à catégoriser l’autre et à s’en détourner de manière négative. Non seulement, nous avons tous des préjugés tenaces, mais nous pouvons tous en être victimes.

C’est sur ce plan que le Secours Catholique a réalisé, en février dernier, un sondage(1) auprès d’un millier de personnes et qui a révélé un nombre de stéréotypes non fondés. En effet, bien que l’opinion publique soit consciente des inégalités, plus d’un quart d’entre eux surestiment les revenus mensuels des personnes sans ressource, tandis que d’autres définissent mal le seuil de pauvreté. A cela, un cinquième estime que les pauvres manquent de volonté pour s’en sortir et plus de la moitié pense qu’il est facile de trouver un emploi si on le veut vraiment et que la plupart sont des profiteurs et des assistés. Tout y passe : chômage, écologie, pauvreté, migrants, scolarité :

« L’écologie, c’est un truc de riches »

« Les chômeurs sont des glandeurs »

Afin de lutter contre tous ces stéréotypes sur le chômage et la pauvreté, et accompagner sa campagne de sensibilisation, l’association Secours Catholique a lancé une application, façon Pokémon Go dans l’objectif de faire changer les mentalités. Selon Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours Catholique, il est essentiel de lutter contre ses inepties qui sont toxiques pour les plus démunis entraînant un manque de confiance et de ce fait, un blocage à vouloir se relever. Les pires sont les discours antinomiques des politiques sur l’assistanat qui retiennent les personnes dans le besoin à demander de l’aide sous peine d’être jugés.

Accessible gratuitement via iOS et Android, Chasse aux préjugés est une application en réalité augmentée dans laquelle le joueur va devoir pourchasser des petits montres qui apparaîtront autour de lui et qui portent un message stéréotypé. Il faudra alors gommer la bulle du préjugé pour gagner des points et découvrir des informations complémentaires.

Plus le joueur récoltera de messages, plus il apportera son soutien aux différents projets de l’association. Ainsi, avec deux mille cinq cents préjugés attrapés, les joueurs soutiennent les ateliers pour l’emploi. Pour cinq mille, le soutien à l’accès au droit ; à sept mille cinq cents, ils font entendre la parole des démunis ; à dix mille, l’agro-écologie est soutenue et à quinze mille, c’est la lutte pour les mal-logés.

Téléchargement :

iOS et Android

(1)   http://www.secours-catholique.org/sites/scinternet/files/publications/perceptionpauvreteetengagementsolidairefrance2017.pdf

 

Niveau : Populaire

Sujets :
Politique - Affaires publiques Éthique Migration - Immigration - Population Entraide - Coopération Emploi - Travail - Chômage Ressources pédagogiques pour le primaire et le secondaire

Mots-clés :
Préjugés ,
Intimidation ,
Racisme