Articles

Le mentorat à l’ère du numérique

Une relation désintéressée et dans la durée

Par Denis Cristol , le 04 juin 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 29 août 2018

De quoi parle-t-on ?

Mentor était l’ami d'Ulysse et le conseiller de Télémaque dans la fameuse odyssée dont Homère a rendu compte. Quand on connait la malice (qu'on appelle mètis en grec) de ce navigateur héroïque, on imagine la profondeur du conseiller et l'on comprend pourquoi ce nom propre est devenu un nom commun.

Le mentorat ou cybermentorat se distingue de la formation, du tutorat et du coaching :

  • La formation renvoie à l'organisation d'un parcours individuel ou collectif tendu vers l'atteinte d'un objectif pédagogique ou opérationnel.
     
  • Le tutorat est basé sur la transmission de gestes et de savoir-faire métier particulièrement situés en contexte professionnel.
     
  • Le coaching est l’aide réalisée par un coach interne ou externe dans le but de mener à bien un contrat de développement professionnel passé avec un demandeur et son entreprise.
     
  • Le mentorat est un processus d'accompagnement d’un professionnel expérimenté qui appuie l’impétrant et l'aide à se situer dans un nouvel environnement professionnel, à se saisir des opportunités et projets pour apprendre et progresser dans sa carrière.

Si ces 4 pratiques ont en commun la maïeutique, c’est-à-dire l’art de faire ressortir de la sagesse à partir de questions, le mentorat s’en distingue par une forme d’investissement dans le développement d'une relation désintéressée et dans la durée et sans échéance précise. Le savoir-devenir est certainement au cœur de cette relation interpersonnelle mutuellement choisie.

Le mentorat en entreprise

De plus en plus fréquemment, l’entreprise recrute en interne des mentors, cadres très expérimentés dans le métier, pour guider progressivement les impétrants dans leur nouvel emploi. Les mentors sont formés à leur fonction. Ils s’engagent dans un contrat de mentorat à guider les nouveaux arrivants dans le choix de projets et de situation apprenantes. Leur rôle et de les aider à  apprendre des situations rencontrées, à systématiser des retours d’expérience  et à les maintenir dans une vigilance de tous les instants pour apprendre, jusqu’à ce qu’une compétence d’autoformation soit développée.

Les mentors se rencontrent sous l’égide de groupe de supervision, également des cadres très expérimentés et sponsors du programme qui soutiennent les mentors en leur posant des questions pour trouver les meilleures situations apprenantes. Mentor et groupe de supervision partagent une culture du mentorat et du don. Ils  cherchent à construire ensemble des ressources d’apprentissage à partir des situations professionnelles, et des projets qui se développent. Le cas échéant, ils proposent des regroupements didactiques aux mentorés sur des points d’apports précis.

Les réunions des mentors et des mentorés sont cadrés en volume au début du programme, mais leur contenu est orienté par le groupe de supervision. L’entrée dans le programme de mentorat se fait au fur et à mesure des arrivées, ou dans une logique de promotion.

Les avantages du mentorat en entreprise

  • Pour le mentoré, il permet d'apprendre en situation au moment même où des événements formateurs se présentent. Le mentoré est maintenu  en vigilance sur les meilleures occasions d'apprendre par son mentor.
     
  • Pour le mentor, il autorise des temps d'échange et de réflexivité qui permettent de rester en conscience de ce qui se transforme et de conserver son expertise.
     
  • Pour l'entreprise, c'est un gain de temps et de coût. Car au lieu d’organiser des temps spécifiques d'apprentissage, le processus s'appuie sur des situations réelles. Les conseils et orientation du mentor permettent une implication dans les projets en cours les plus stratégiques. Le processus intègre tout de suite les nouveaux arrivants sur ce qui est important et en cours de transformation. Le processus construit de l'adhésion à la politique de l'entreprise.

Ce qui est au cœur de la réussite d’un tel programme c'est la qualité de la relation entre mentor est mentoré.

Plusieurs questions se posent pour réussir cette relation

  • Comment vont se créer les couples? Cela sera-t-il un appariement libre ou guide? Faudra-t-il utiliser des tests, des séances « d'empreinte mutuelle »? Organiser un événement particulier?
  • Quelle sera le contenu d'un contrat de mentorat? Le mentor doit-il se référer à des référentiels pour guider son action? Celui du métier du mentoré? Celui des attendus du mentor?
  • Quel sera le profil le plus adapté pour un mentor ? Un expert du métier ? Un coach? Une personnalité motivante ou charismatique? Nécessairement une personne interne à l'organisation?
  • Les situations de développement du métier seront elles les projets réels ou des situations créées pour l'occasion?
  • Faut-il récompenser les mentors? Les reconnaître officiellement? Ou bien au contraire, les récompenser ne risque-t-il pas de couper leur motivation ?
  • Le mentorat est-il adapté à tous les métiers? A tous les profils psychologiques?
  • Comment éviter une relation mentorale qui dévierait, qui serait improductive ou défaillante? Faut-il superviser cette relation et si oui comment et qui peut le faire? Un coach interne ou externe? Une équipe de supervision? Un mentor de mentor peut-il aider à modéliser la posture attendue?
  • Quelle posture doit adopter un mentor? De l'aide à la réflexivité et au questionnement? Des conseils?
  • Y a-t'il un outillage qui pourrait aider à la bonne tenue de la relation mentorale? Des outils, chartes, retours d'expérience peuvent apporter quel type d'aide?
  • À quelle fréquence doivent se rencontrer mentor et mentoré pour nourrir une relation féconde? Un cybermentorat peut fonctionner à quelles conditions?

D’autres formes de mentorat

Le mentorat entrepreneurial

Il existe aussi des programmes de mentorat entrepreneuriaux, imaginés pour accélérer la croissance d’entreprise en démarrage grâce à l’apport et aux questionnements de dirigeants bénévoles très motivés aidant de jeunes entrepreneurs. Dans l’Institut du Mentorat Entrepreneurial (IME), les mentors sont formés et l’engagement de suivi est pris pour des périodes de 18 mois.

Le mentorat scolaire ou d’apprentissage

Il existe des formes de mentorat notamment en milieu scolaire, afin d’aider des jeunes à dialoguer avec des professionnels et à trouver leur chemin. Au Québec, c’est l’offre de service d’Academos que de faciliter des mises en relation. Le mentorat est particulièrement utilisé pour travailler sur sa méthodologie.

Le mentorat scientifique favorise également la relation entre des scientifiques et des étudiants motivés.

Linkedin lance également un « Tinder du mentorat » pour offrir des conseils aux jeunes en questionnement. Les mentors pouvant choisir d’accepter de mentorer ou non les jeunes en fonction de leur profil.

L’entreprise Open Classroom a également créé un dispositif de mentorat pour favoriser les apprenants dans des parcours d’apprentissage au sein de sa plateforme d’apprentissage. Le mentor a pour fonction d’orienter, de faire des prescriptions d’apprentissage, de rassurer, de donner les codes du métier, d’aider à conserver son attention focalisée et d’éviter de se disperser. Les rencontres se produisent en ligne, via skype ou google hangout.

Conclusion

Ce qui caractérise le mentorat c’est l’absence de contrepartie, c’est le moteur de la qualité relationnelle placée sous la responsabilité des deux partenaires, c’est surtout cette possibilité offerte d’entrer dans une logique du don et du contre-don qui est en soi un bénéfice humain si fort résultant d’échanges professionnels entièrement gratuits. La relation mentorale dévie de son moteur de la gratuité dès que des contreparties sont attendues. Comme l’explique si bien Renée Houde, le mentorat se nourrit de « Soutien », de  « défi » et de  « rêve de vie ». Ces trois ingrédients participent de la relation en  miroir entre le mentor et le mentoré et ne sauraitent être monnayés.

Sources :

Institut du mentorat - https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/club/institut-du-mentorat-entrepreneurial

Wikipédia – Mentorat https://fr.wikipedia.org/wiki/Mentorat

Wikipédia – Cybermentorat - https://fr.wikipedia.org/wiki/Cybermentorat

Thot Cursus – Jumeler des mentors scientifiques avec des étudiants - http://cursus.edu/article/28149/jumeler-des-mentors-scientifiques-avec-des/#.Wk62szRFfIU

Différence entre coaching et mentoring, etc. http://www.capmentorat.org/le-mentorat/coaching-et-mentoring/

HuffPost – Les bienfaits du mentorat dans l’entreprise – http://www.huffingtonpost.fr/marion-gadot/coahing-entreprise-bienfaits-mentorat_b_12150002.html

Les échos - LinkedIn vise les jeunes avec un « Tinder du mentorat » https://www.lesechos.fr/07/08/2017/LesEchos/22502-069-ECH_linkedin-vise-les-jeunes-avec-un---tinder-du-mentorat--.htm

Open Classroom – Qu’est-ce que le mentorat ? https://openclassrooms.com/courses/devenez-mentor-sur-openclassrooms/qu-est-ce-que-le-mentorat

Academos - http://www.academos.qc.ca/apropos/

JDN Le mentorat en entreprise, recette du succès - http://www.journaldunet.com/management/expert/66267/le-mentorat-en-entreprise--recette-du-succes.shtml

Le mentorat : un outil de développement de la relève  http://f-d.org/mentorat.pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné