Articles

Publié le 02 avril 2018 Mis à jour le 16 mai 2018

Le street-art fait sortir l’école de ses murs

Un espace de liberté à appréhender

Le street-art dans la ville

Les rues des villes et des villages conservent les traces de nos histoires et de leurs émotions. Avant d'être exposées dans les musées les œuvres de nombreux artistes de rue comme Keith Haring militaient sur les murs et les trottoirs.

Plusieurs artistes se font connaître par des travaux sociaux engagés qui cherchent à toucher les consciences sur la misère, la discrimination le sida et autres grandes causes. Le street art a ses vedettes Miss Tic, Bansky, Basquiat, etc. ses icones emblématiques hommes blancs articulés sur les portes cochères et dans les recoins, pochoir et collage poétique, Invaders en mosaïque ses lieux d'expression privilégié : zone désaffectée, pignon de maisons, rideaux de fer des boutiques, lieux touristiques (Montmartre à Paris).

Le street-art dispose aussi de temples éphémères hôpitaux désaffectés ou en réhabilitation, friches industrielles (ex : Oak – Oak). Dans ces lieux s'installent ponctuellement des grapheurs, des explorateurs plastiques ou des ateliers d'artistes. Parfois même la précarité d'une installation se transforme en véritable galerie d'art avec des heures de visite et son parking comme dans un ancien atelier frigorifique " les Frigos" à Paris.

L'art urbain aussi paradoxal s'exprime en sauvage liberté mais il a désormais ses musées comme Art42 ou L’aérosol  Musée éphémère de street art, ou encore Urban nation Berlin l’un des plus grands au monde. Voir une œuvre rebelle consacrée dans des cadres dorés  (rappelons qu'écrire sur les murs est puni d'amendes dans de nombreux pays au monde), c'est un peu comme voir un lion dans un zoo. Le roi des animaux dans une cage perd de sa superbe et de son rugissement.

L'art urbain à l'école

L'art urbain est photographié abondement. Il est cartographié. Il est possible même aux non-initiés de trouver les plus belles fresques grâce à des applications sur Internet. Grace à la géolocalisation (Wall2wall Montréal, carte de street art Paris, Genève, Bruxelles) un professeur d'art plastique peut imaginer la visite d’un musée non conventionnel. Les élèves peuvent s'initier à un art vivant sorti des salles, hors de la vue des gardiens et de leur sempiternel "ne touchez pas".

C’est même une activité pédagogique repérée par les collèges de nombreuses déclinaisons en attestent comme en France les collèges de Saint Exupery d’ Andresy,  Lasalle de l’Aigle à Grenoble, François Auguste Mignet à Aix en Provence ou encore Jacques Prevert Albens.  Le livret pédagogique Vernier Street Art aidera à construire une sortie éducative enrichissante et à en garder des traces par exemple dans un blog de la classe. Il offre aussi une présentation des différents styles graffitis, gravures, collage et situe les différents courants artistiques entre eux.

Il est encore possible de se repérer avec 4 dossiers documentaires proposés par le site Culture.Gouv.fr. Si le street art passe de la rue dans les musées et si les ministères favorisent les collégiens, ou le street art peut-il trouver une nouvelle énergie ? Quelle nouvelles transgressions sont en cours d‘invention ?

Vers des musées virtuels ?

Du pigment en bombe aux graffitis virtuels, les grapheurs s'investissent au-delà du mobilier urbain et des surfaces offertes par les voitures des transports en commun. Avec le light painting, Ils s'intéressent au jeu de la lumière. Ils choisissent des monuments illustres en arrière-plan de leur performance. La nuit avec des lampes et des néons ils redessinent les mondes possibles. Ils habillent des lieux et des scènes de parures éphémères. Les appareils photos et caméras captent les flots de lumière qui manipulés artistiquement forment des arabesques. Plus encore la réalité virtuelle offre à une avant-garde la possibilité de créer en trois dimensions, des objets, des sensations, des expériences sensorielles.

La réalité virtuelle ouvre d'immenses espaces de création dont la seule limite est l'imagination. L’art avec de la réalité virtuelle  existe au moins depuis  1995 et les travaux de la  canadienne Char Davis créatrice d’Osmose, une expérience immersive reposant sur des graphismes en 3D et un son interactif. La technologie transforme le street art notamment par la réalité virtuelle. Des expériences artistiques sont entreprises dans des boites avec des grandes  marques. Dans ces nouvelles œuvres, la réalité virtuelle revisite la façon de raconter des histoires par des « narrations immersives », des « vues à 360 degrés » qui permettent d’appréhender le réel d’une multiplicité de perspectives.

Des logiciels sont disponibles pour imaginer de nouvelles formes et de nouvelles sensations.  Le magazine Réalité-virtuelle.com teste 6 logiciels pour concevoir des œuvres  en réalité virtuelle.

Chacun de ces outils libèrent complétement les potentiels créatifs et les imaginations.

La question qui va de poser est : pourquoi se déplacer dans un musée quand une visite virtuelle est possible y compris à distance? Pourquoi ne pas créer des œuvres en réalité virtuelle pour stimuler sa créativité et son imaginaire. Certainement de nouveaux challenges pour des professeurs de dessins et d'art plastique devenant peut-être demain des designers de sensations.

Illustration : max_jam - Pixabay

Sources

Quelques artistes références du street art

Quelques grandes  villes du street art

Le street art s’invite au collège

Quelques musées de street art

VR et street art


Mots-clés: Traces Street Art Ville Graffiti art urbain

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !