Articles

Les ressources éducatives libres : du rêve à la réalité

Le développement des REL se fait bien, mais pas au même rythme partout

Par Alexandre Roberge , le 23 avril 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 01 juin 2018

Se former tout au long de la vie est un objectif moderne logique. Alors que le numérique est en train de bouleverser tous les champs d’activités, il semble normal que les individus acquièrent régulièrement des compétences pour conserver leur flexibilité. Conséquemment, le milieu de l’éducation s’ouvre au grand public et non plus seulement aux jeunes en formation.

C’est dans ce courant que sont nés les MOOC, entre autres, et surtout les ressources éducatives libres (REL). Ces dernières se veulent des productions médiatiques éducatives libres de droits et qui peuvent être utilisés autant par des citoyens que des enseignants dans un cadre didactique.

Une même volonté, des approches forts différentes

Encore en septembre 2017, l’UNESCO affirmait que ces ressources étaient la clé pour réaliser le programme 2030 en éducation. Durant cette période, des acteurs des REL se sont réunis en Slovénie afin de discuter les obstacles qui empêchent leur généralisation. Parce qu’en effet, tout n’est pas simple dans le domaine. Les bonnes volontés ne suffisent pas toujours à faire avancer la cause de ces ressources éducatives libres. Un fort intéressant rapport de la Commission européenne sur le sujet au début de 2018 a permis d’expliquer ce qui se passe chez ces pays membres.

Si tous se sont lancés dans le projet, cela ne se fait pas à un rythme et de façon similaire. Un peu normal puisque le paysage éducatif de chaque contrée est fort différent, particulièrement dans le domaine des études supérieures. Ainsi, tous n’ont pas tout à fait la même vision de l’éducation ouverte. La Commission a donc conclu qu’il lui faudrait prendre davantage de mesures afin de la promouvoir à ses membres. De plus, il lui faudra recenser plus fréquemment les progrès faits en la matière.

Des répertoires de ressources

Et si l’Europe s’inspirait de l’Amérique du Nord? En effet, au Canada et aux États-Unis, l’intérêt pour les REL (dites OER en anglais) grandit aussi. Ils sont quelques-uns à avoir voulu offrir des ressources du genre au grand public. Par exemple, l’exemple californien Cool4Ed offre plus de 78 000 ressources éducatives libres, dont 6000 livres électroniques. Cette collaboration entre divers établissements et organismes de l’état américain a permis d’offrir une bibliothèque immense dans laquelle peuvent piger enseignants, étudiants et autres personnes en formation.

De son côté, le site canadien Contact North a non seulement développé un portail traitant de la question de la formation en ligne et des REL, il a recensé les établissements en ligne ouverts dans le monde ainsi que des banques de ressources et des associations internationales de ressources éducatives libres. Des informations offertes uniquement en anglais, mais qui devraient en renseigner plus d’un sur les différentes initiatives autour du globe.

D’ailleurs un projet de la sorte est en train de se bâtir en Europe. Le professeur allemand Marc Beutner travaille actuellement sur un site appelé EU-StORe. L’idée est de créer un inventaire des REL et pratiques existantes et d’intégrer les communautés existantes et les programmes. En espérant que la base de données augmente avec le temps, le projet a quand même permis à monsieur Beutner d’analyser avec la professeure roumaine Carmen Duse, les REL de différentes régions européennes et même d’en écrire un livre. Par contre, le site du projet pourrait être retravaillé, manquant un peu d’ergonomie dans le visionnement des différentes ressources. Sans compter qu’une traduction française serait grandement appréciée.

Que ce soit l’Europe, l’Amérique du Nord ou d’autres régions du monde, le travail se fait petit à petit pour une plus grande démocratisation des REL. Le tout n’est pas systématisé et certains endroits avancent plus vite que d’autres. Si nous sommes loin d’une approche universelle et optimisée en cette matière, on garde espoir de voir davantage de collaboration dans les prochaines années entre établissements, pays, continents, etc.

Illustration : Eugene Open Educational Resources
Open Educational Resources - digital sign via photopin (license)

Références

"Accessibilité : éducation Ouverte Et Ressources éducatives Libres En Europe." CAPRES. Dernière mise à jour : 13 février 2018. http://www.capres.ca/2018/02/accessibilite-education-ouverte-ressources-educatives-libres-europe/.

Cool 4 ED. Consulté le 19 avril 2018. http://www.cool4ed.org/.

Halachev, Rumen. "Étude De Cas : Créer Des Normes Européennes Pour L’enseignement Ouvert Et Les Ressources éducatives Libres." Open Education Europa. Dernière mise à jour : 29 septembre 2017. https://www.openeducationeuropa.eu/fr/case-study/%C3%A9tude-de-cas-cr%C3%A9er-des-normes-europ%C3%A9ennes-pour-l%E2%80%99enseignement-ouvert-et-les-ressources.

"Les Ressources éducatives Libres, Un Levier Pour Réaliser L’agenda 2030 En éducation." UNESCO. Dernière mise à jour : 15 septembre 2017. https://fr.unesco.org/news/ressources-educatives-libres-levier-realiser-agenda-2030-education.

"OER Results." Eduproject. Consulté le 19 avril 2018. http://eduproject.eu/OER/index.php.

"Outil | Sélection De Ressources éducatives Libres Et Accessibles." CAPRES. Dernière mise à jour : 27 mars 2018. http://www.capres.ca/2018/03/outil-selection-de-ressources-educatives-libres/.

"Tools and Trends." Contact North. Consulté le 19 avril 2018. https://teachonline.ca/tools-trends.

Répertoire des dépots d'objets d'apprntissage et REL - Thot Cursus
https://cursus.edu/formations/17681

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné