Articles

Apprendre une langue vite et bien, c'est possible ?

Une question de dosage, de rappel et surtout de motivation

Par Sandrine Benard , le 21 mai 2018

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage », ainsi parlait le grand artiste, écrivain et poète Jean de la Fontaine (1621-1695). Ou, pour faire plus simple, c’est en prenant son temps et en se donnant de la peine qu’on arrive à ses fins. Mais quel rapport avec les langues, me direz-vous ? Simplement que comme pour tout type d’apprentissage, c’est en le faisant évoluer avec le temps qu’on finit par l’acquérir et à le développer perpétuellement. 

Mais comment faire, y a-t-il un truc ? Au bout de combien de temps peut-on être fonctionnel dans une langue ? Doit-on continuer à apprendre ? C’est parti, préparez-vous à prendre votre dose linguistico-pédagogique hebdomadaire avec nous !

Combien de temps pour apprendre une langue ?

Selon Patsy Lightbown, professeur au département d’Éducation de l’Université Concordia à Montréal, il faut environ 13.000 heures à un enfant de 6 ans pour apprendre sa langue maternelle. Dans ce cas, combien de temps faudrait-il à un adulte pour être fonctionnel dans une langue étrangère ? Difficile d’apporter une réponse concrète car cela dépend de plusieurs critères, 5 pour être plus précis :

  1. Votre objectif : apprenez-vous la langue pour voyager, pour le travail, pour les études ou par pur plaisir ? Selon votre motivation, vous pourriez faire des miracles !
     
  2. Le temps : de combien de temps disposez-vous pour mener à bien cet objectif ? Par exemple, on ne va pas avoir besoin d’autant de préparation pour un court séjour à l’étranger que pour préparer une réunion de travail dans une autre langue ! De même, selon vos besoins, vous préférerez vous axer davantage sur l’oral (conversation au restaurant) que sur l’écrit (rédaction de courriels professionnels), là aussi donc, il y a une variation du temps d’apprentissage.
     
  3. La difficulté de la langue : Selon votre langue maternelle, il vous sera plus facile et plus rapide d’apprendre une langue avec la même grammaire ou un vocabulaire proche. Ainsi, si vous êtes francophone, vous aurez certainement plus d’aisance avec les langues latines comme l’espagnol, l’italien, le portugais ou le roumain. Il est évident qu’apprendre l’alphabet espagnol sera autrement plus facile et rapide que l’alphabet russe !
     
  4. Le fait d’avoir déjà appris une autre langue : Cet élément est également important du fait que vous avez déjà dû acquérir des techniques d’apprentissage linguistique et que vous pourriez les réutiliser dans cette nouvelle langue (exemple : l’alphabet en chanson).
     
  5. La méthode : le grand débat de la meilleure méthode de langue revient encore sur le tapis, alors laquelle choisir ? Tout dépend de vous, de vos attentes, de votre temps… vous pouvez opter pour des méthodes traditionnelles au format papier (type Assimil), en ligne (type Babbel), sous forme d’application (Duolingo) ou encore virtuelle (type Rosetta Stone), sans parler des réseaux sociaux ou autres séjours linguistiques.

Maintenant, en tenant compte de ces 5 facteurs, on peut estimer pouvoir se débrouiller dans une langue en 3 mois environ, ou du moins, passer d’un niveau à l’autre dans cette période. Ainsi, si vous êtes classé comme grand débutant (niveau 0 ou A1), vous pourrez vous hisser au niveau A2 en 3 mois et donc être capable de converser -basiquement- dans une autre langue. Là encore, tout dépend de la ferveur et du temps que vous voudrez bien allouer à votre étude de la langue !

4 trucs pour apprendre rapidement une langue

Bon, ne vous attendez pas non plus à une recette miracle, mais outre une bonne dose de volonté, d’organisme et de motivation, voici quelques astuces qui pourraient s’avérer bien pratiques dans votre envie d’apprendre :

  1. Apprenez le vocabulaire utile pour vous. Inutile de s’encombrer la tête avec des mots ou des phrases dont on ne se servira jamais. Allez à l’essentiel, retenez ce qui vous servira vraiment dans votre vie et pour vos voyages. Prenez l’exemple des guides de conversation qui proposent des phrases pour chacune des situations en voyage.
     
  2. Révisez régulièrement. La répétition espacée, ça vous parle ? C’est tout simplement le fait de réviser plusieurs fois le même mot, mais à des moments différents. En bref, inutile d’apprendre un mot par jour si vous ne le révisez pas, car le seul et unique moyen de le garder pour de bon en mémoire est d’y revenir fréquemment (la courbe de l’oubli selon le système de Leitner).
     
  3. Laissez la grammaire en arrière-plan. Non, vous ne devez pas maitriser la grammaire et la conjugaison pour vous exprimer. On vous pardonnera davantage une erreur de temps que de vocabulaire, alors faites (dans un premier temps) l’impasse sur la grammaire et foncez sur le vocabulaire !
     
  4. Alterner entre pratiques passives et actives. Par passives, on entend des actions comme regarder la télé, lire, écouter la radio en version originale; par actives, on pense à des conversations, des échanges avec d’autres personnes.

Un dose, surtout de motivation

Finalement, on ne peut pas dire qu’il y ait un temps basique pour maîtriser une langue. On peut se débrouiller en quelques mois et toujours essayer d’aller plus loin en variant ses activités linguistiques par le biais de séjours à l’étranger, de correspondants, d’applications… les moyens sont nombreux, alors aucune excuse n’est possible.

Avec 1 h par jour, vous avancerez déjà bien. Apprendre, c’est avant tout une question de motivation et si on s’en donne les moyens, on peut arriver à ses fins, le tout est de le vouloir vraiment. Mais alors, apprendre une langue vite et bien, c'est possible ? Oui ! Le secret ? pratiquer, pratiquer et encore pratiquer !

Sources

Patsy Lightbow, Great expectations: Second language acquisition research and classroom teaching (1985).

https://www.mosalingua.com/blog/2010/02/02/le-systeme-de-repetition-espacee-memoriser-et-ne-jamais-oublier/

https://www.mondelangues.fr/repetition-espacee-et-cartes-memoire

http://www.babelcoach.net/fr/pagespublic/lngresources/la-repetition-espacee-et-le-systeme-de-leitner

https://www.mosalingua.com/blog/2016/07/05/temps-pour-apprendre-une-langue/

https://blog.thelinguist.com/apprendre-une-langue

 

Illustrations : GraphiqueGuide de conversation allemandCarte

 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné