Articles

Lire, l'art de décoder les symboles alphabétiques

Décoder les lettres est le premier pas du futur lecteur

Par Alexandre Roberge , le 11 juin 2018

Lorsqu’un être humain naît, nul besoin de lui apprendre la respiration ou comment avaler le lait maternel. Dès les premières minutes de vie, il sait. Or, presque tout le reste doit s’acquérir. Certains apprentissages se font par imitation des parents ou des autres enfants avec qui il a des contacts. Que ce soit se mouvoir ou babiller des bruits proches de mots. Un bambin qui serait isolé de tout contexte social ne l’apprendrait pas. Mais il y a aussi des choses que même les contacts entre humains n’enseignent pas. La lecture en fait partie. S’il est facile de comprendre et reproduire les sons, comprendre et reproduire à volonté ces symboles que sont les lettres représente un autre défi.

L'importance du décodage

Parce que oui, la lecture est une activité de décodage des lettres que l'on voit. Beaucoup de scientifiques ont cru que les bons lecteurs étaient en mesure de « deviner » les mots à partir d’un nombre de lettres et la longueur visible. Or, la chercheuse Liliane Sprenger-Charolles dit qu’après des années de recherche, il semble évident que même les meilleurs décodent chaque lettre. Ils sont si habitués à le faire que le cerveau effectue plus rapidement l’opération que chez un lecteur moins habile. Ainsi, pour elle, l’approche de l’enseignement de la lecture basée sur les graphèmes et phonèmes est essentielle, davantage que sur les lettres tout court. Après tout, comme elle l’explique, un enfant voyant un « la » pourrait être tenté de le comprendre comme « elle a ».

La question est importante puisque des débats sont toujours en cours à savoir quelles méthodes pédagogiques à employer auprès des enfants. D’autant plus délicat quand cela touche des apprenants ayant des problèmes d’apprentissage, particulièrement en compréhension écrite.

Néanmoins, ils sont beaucoup à approuver l’idée qu’il ne faut surtout pas que ces jeunes essaient simplement d’apprendre en voyant des mots pour les reconnaître. Au contraire, le décodage est nécessaire afin d’éviter que les difficultés ne s'accroissent. Or, quelle approche prendre? Comme le rappelle cette orthophoniste, il existe de nombreuses méthodes en lecture : analytiques, synthétiques, interactives, etc. Il n’y a toutefois pas une recette gagnante. Il faut s’adapter à l’enfant et ses besoins. Néanmoins, des approches de type «liste de vocabulaire à apprendre par cœur» qui ne tiennent pas en compte les savoirs de l’apprenant risquent de les décourager. Il vaut mieux partir des phonèmes maîtrisés et montrer des mots qui débutent par ce son. 

Et certains experts commencent à se demander s’il ne faudrait pas que les enfants n’étant pas encore à l’école essaient d’écrire les termes qu’ils connaissent. Une chercheuse argentine, Emilia Ferreiro, a avancé l’idée que la façon dont les enfants représenteraient un mot serait fort représentative de ce qu’ils saisissent de l’alphabet. Ainsi, certains ne vont qu’utiliser les lettres qu’ils connaissent comme celles de leur nom, d’autres vont focaliser sur les sons terminant des syllabes et d’autres auront compris le principe des phonèmes sans les maîtriser. Cela peut indiquer le travail à faire avec eux quand ils entrent à l’école.

Des outils pour aides les élèves

Alors, comment faire pour aider les élèves à décoder? Certains proposent de faire des séances de lecture partagée. Le principe est que l’enseignant et les enfants vont lire ensemble. L’idée est d’accompagner comme un chef d’orchestre la lecture à voix haute afin qu’ils comprennent et soient en mesure de le faire par eux-mêmes. Ainsi, en cours de semaine, pendant les périodes de lecture, l’instituteur peut vérifier si le mot se dit ainsi auprès des apprenants, etc. Une autre activité qui pourrait les aider serait ce jeu de pêche aux mots. Des phonèmes manquent d’une lettre pour compléter des termes. Les joueurs pigent un caractère alphabétique et essaient de faire un mot avec les propositions sur la table. Le but étant d’en faire le plus possible.

Pour ceux voulant une solution numérique, ils pourraient se pencher vers la plateforme ABRACADABRA de l'université Concordia. Le site se divise en trois pour les différents publics. Le plus important est celui pour les enfants de la maternelle et des deux premières années du primaire. Ils seront en contact avec différentes histoires de la littérature jeunesse présentées avec des activités interactives. Le tout en divers niveaux de difficulté et des mesures d’aide pour la lecture et la réalisation des activités.

Une zone pour les enseignants propose un guide pédagogique exposant le contenu de celle des élèves ainsi que des activités supplémentaires et des interventions pour les aider dans l’usage de la plateforme. Enfin, la section pour les parents leur permet d’accompagner leur enfant en parallèle du travail fait sur ABRACADABRA à l’école.

Évidemment, pour certains, la lecture ne peut se résumer au décodage des mots. Idéalement, les lecteurs apprennent à construire des sens et des significations à ce qu’ils lisent. Or, pour maîtriser l’art de lire, il semble essentiel d’être en mesure de décoder les symboles alphabétiques et les phonèmes qu’il forme.

Illustration : sloppyperfectionist Letters via photopin (license) 

Références

« ABRACADABRA. » CTREQ. Consulté le 7 juin 2018. https://www.ctreq.qc.ca/realisation/abracadabra/.

« Apprendre à Lire Et écrire Avec Des Cartes-mot. » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 10 mai 2016. https://cursus.edu/formations/35694#.Wxl_ZYpKiM9.

Carty, Nicole. « Quelle Méthode D’apprentissage De La Lecture? » SOSprof. Dernière mise à jour : 18 février 2018. https://sosprof.ca/methode-dapprentissage-de-lecture/.

« Comprendre Le Système Alphabétique. » Instance Régionale De Concertation – Capitale Nationale. Consulté le 7 juin 2018. http://irc-cn.ca/outil/1753.

Fitzer, Kim R., and James B. Hale. "Apprendre Au Cerveau à Lire : Stratégies Pour Améliorer Le Décodage, La Fluidité Et La Compréhension De Lecture." [email protected]’école. Dernière mise à jour : 20 septembre 2017. https://www.taalecole.ca/apprendre-au-cerveau/.

Grant, Marlyn. "La Lecture Partagée : Un Exemple De Démarche." L’atelier D’écriture Au Primaire. Dernière mise à jour : 10 février 2018. https://atelierecritureprimaire.com/2018/02/04/la-lecture-partagee-un-exemple-de-demarche/.

Lépine, Martin. « Qu’est-ce Que Lire, Au Juste? » Parlons Apprentissage. Dernière mise à jour : 28 juin 2017. https://parlonsapprentissage.com/quest-ce-que-lire-au-juste/.

Sprenger-Charolles, Liliane. « Oui, Le Décodage Est Essentiel En Lecture ! » Les Cahiers Pédagogiques. Dernière mise à jour : 22 novembre 2017. http://www.cahiers-pedagogiques.com/Oui-le-decodage-est-essentiel-en-lecture.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur