Articles

Un Lab de Pôle Emploi pour dépoussiérer le rapport à l’emploi

Et si l'on innovait dans nos rapports à l'emploi?

Par Denis Cristol , le 18 juin 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 29 septembre 2018

Que fait Pôle Emploi pour l’emploi ?

Pôle Emploi assure en France un rôle de premier plan en matière d’emploi. Dans son plan stratégique 2012-2015, Pôle Emploi a fait de l’innovation l’une de ses 6 priorités.

Le Lab de Pôle Emploi a été  créé en 2014. Il a été placé  à un haut niveau de l’organigramme, rattaché à la Direction Stratégique et au directeur général dans une visée de transversalité. Le lab se met au service de 54 000 collaborateurs répartis en structures sur tout le territoire français. Il a conquis ses lettres de noblesse et le slogan du plan 2015-2020 « Ensemble innovons pour l'emploi » est devenu une marque de reconnaissance pour l’innovation collaborative interne et externe. Son enjeu est d'abandonner les silos, de co-construire des solutions pour l’emploi, de favoriser l'intelligence collective. Il offre la possibilité de s’immerger dans un lieu inhabituel permettant idéation créativité.

La force d’une session lab et de ses méthodes

Organisation du lab

L’équipe du Lab est constituée de 6 permanents dont 3 designers et 1 community manager. Le Lab Pôle Emploi a mis au point des méthodes d’intelligence collective pour plus d’efficacité. Une session lab comprend 60 personnes au maximum. Elle nécessite une posture de facilitateur en intelligence collective ou de designer. Elle accueille un public varié et des profils très différents. Les intervenants viennent gratuitement et apprennent énormément d’un écosystème hors norme. L’enjeu du lab est d’éviter l’entre soi de mixer interne et externe. Chacun vient avec son prénom sans son grade ni sa fonction et a le droit à l'erreur. Il s’agit d’apprendre des autres et d’être à l'écoute.

Le Lab distingue les animateurs au centre des groupes, les  formateurs au-dessus des groupes et les facilitateurs autour du groupe. Le Lab s’efforce de développer cet état d’esprit et a formé pour cela plus de 200 démultiplicateurs de créativité qui développent les mêmes idées au sein de 7 campus Pole Emploi. Les démultiplicateurs viennent apprendre des méthodes pragmatiques comme celle de Matt Taylor qui passe par 3 phases :

  • Scan : se mettre dans la peau de l’autre avec un état d’ouverture maximum pour préparer des solutions;
  • Focus : tester des scénarios, simuler, imaginer, se focaliser sur le problème de façon systémique;
  • Act : décider, s’engager, cristalliser, mettre en œuvre les plans d’action.

Ou encore la méthode Lego Serious Play. D’autres méthodes d'immersion sur le terrain en équipes mixtes avec des temps d'inter résidence, des tests de prototypes puis des retours sur le terrain pour s'assurer du transfert sont aussi pratiquées.

Le protocole de la création d’une session Lab

La première année de fonctionnement, le Lab a animé 32 sessions en 2014 qui ont débouché sur 14 prototypes. La zone collaborative que constitue le Lab est un outil de performance qui fait gagner du temps. Les premiers sujets traités sont la création d’une « Agence du futur », des « Projet de maquettes d’inscription en ligne », ou des « Offre de service à l'international »

Préparer une session Lab prend de 4 à 6 semaines. Si l’idée est de mixer des publics, il s’agit de le faire avec des publics représentatifs d’où l’utilisation des compétences de paneliste et d’un community manager pour recruter des participants. Le Lab est accessible aux dirigeants des structures de Pôle Emploi. S’il y a un respect des finalités d’innovation du lab par ses utilisateurs, un processus de validation est organisé en amont.

D’abord une demande avec formulaire doit valider l’intention et la posture, puis une réunion de qualification avec deux facilitateurs qui s’assurent de la possibilité de réaliser les objectifs, enfin une priorisation de la charge de travail. Quand un «go» est donné, les facilitateurs rédigent un séquencement et un cahier de consignes. Des outils numériques et tableaux blancs interactifs sont utilisés comme par exemple avec l’outil Klaxoon. Ce sont 91 demandes sur 1 an et 10 mois qui ont ainsi été traitées. Des débriefings à chaud puis  à froid sont organisés après 5 à 8 semaines.

Le Lab s’inscrit et se combine avec la logique plateforme

C’est en s’inspirant de Castore la plateforme du crédit agricole que le Lab a mené sa première mission en développant Emploi Store dont l’objectif est de construire des applications pour aller vers l'emploi. Plusieurs applications très efficientes ont été développées.

Paul Duan s’est distingué en repérant la façon dont s’organisaient les circulations d'ambulances, la création d’un algorithme pour en rendre compte et aller plus vite aurait fluidifié le trafic. Sur cette première expérience il a créé "Bayes impact" et la plateforme Bob emploi dont l’ambition est l’accélération de l’accès à l’emploi. Après un diagnostic de situation, l’algorithme donne des conseils personnalisés et fait des renvois vers des logiciels pour faciliter les prises de contact :

  • Open Classrooms Cours complet et cas pratiques pour faire la différence dans vos candidatures.
  • CV Designr Pour bien présenter et organiser votre CV.
  • Memo Pour organiser le suivi de vos candidatures et de vos relances.
  • Tilkee Pour suivre la consultation de votre CV

D’autres applications sont développées comme :

  • La bonne boîte est un  algorithme de ciblage de candidature spontanée vers des boites susceptibles de recruter dans les 6 mois à venir, car elles ont déposées des intentions préalables.
  • La bonne formation est un algorithme qui aide à la localisation d’une formation proche de chez soi.

Sur la plateforme des idées peuvent être déposées pour  proposer des actions à mener.

L’expansion des nouveaux espaces

Le Lab Pôle Emploi essaime en interne. Il crée des actions en partenariat imagine des Lab mobiles et  de nombreuses visites de partenaires publics et privés. La gouvernance de réseau de Lab est une communauté d'entraide qui partage  27 outils mis à disposition pour animer une session lab. Un espace de 1 téraoctet est en création pour partager les ressources.

Par ailleurs le Lab participe à la création du CLIP un club de laboratoires d'innovation publique et un programme de formation des créateurs de lab. Enfin, s'ajoute le Mooc sur le thème de la création d’un laboratoire d’innovation publique.

Le Lab poursuit sa dynamique d’innovation par des recherches d’intrapreneurs. Tous  les 6 mois la question est posée en interne «  Y va-t-il un entrepreneur parmi nous ? », ces derniers peuvent gagner des challenges pour gagner des temps d’incubation. Enfin un forum virtuel sur l'emploi avec médiathèque, des présentations et des avatars pour proposer des solutions d'innovation sont développés.

Ça bouge à Pole Emploi !

Sources

Pôle emploi https://www.pole-emploi.fr/index-homepage-services-secours.html

La lab pôle emploi http://www.lelab.pole-emploi.fr/

La bonne boite https://labonneboite.pole-emploi.fr/

La bonne formation https://labonneformation.pole-emploi.fr/

Bob Emploi https://www.bob-emploi.fr/

Méthode Légo Serious Play https://www.team-building-rhone.com/   

Matt Taylor - http://codesign-it.com/2017/05/21/vous-avez-dit-methodologies/

CASTORE https://www.creditagricolestore.fr/

Emploi Store https://www.emploi-store.fr/portail/accueil

Libération Que devient Paul Duan le génie censé faire diminuer le chômage - http://www.liberation.fr/checknews/2017/12/20/que-devient-paul-duan-le-genie-cense-faire-diminuer-le-chomage_1652869

Klaxoon https://klaxoon.com/fr/

CLIP – Club des laboratoires d’innovation publique
http://www.lelab.pole-emploi.fr/projet/le-clip-le-club-des-laboratoires-de-linnovation-publique/

MOOC concevoir un laboratoire d’innovation publique
https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:USPC+37013+session01/about

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur