Articles

L'impression 3D, une alliée de taille en santé

Le milieu médical embrasse grandement la technologie capable d'imprimer autant des prothèses que des tissus biologiques

Par Alexandre Roberge , le 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 22 octobre 2018

Les techniques médicales ont connu des avancées remarquables. Quand on regarde l’ensemble de l’histoire, nous sommes passés des saignées ayant pour but « d’enlever le mal » à des technologies comme le laser pour aider à découper la peau de manière précise. Il y a de quoi être fasciné par ces évolutions de plus en plus rapides. D’autant plus que la prochaine révolution pourrait être encore plus spectaculaire puisqu’elle implique la possibilité d’imprimer des éléments biologiques.

Des possibilités inimaginables

En effet, les hôpitaux se servent de plus en plus d’impressions 3D. La technologie évoluant il semble que ces machines ne sont pas utiles seulement à confectionner des objets de plastique. Chaque mois mène à de nouvelles percées biomédicales. Désormais, les imprimantes sont en mesure de fabriquer des bras et des artères, de concevoir des implants sur mesure et des poches pour que la reconstruction mammaire soit efficace, etc.

En fait, même des petites surfaces très complexes peuvent être recréées. Par exemple, durant l’été 2018, une équipe médicale de Newcastle a réussi à imprimer en dix minutes une cornée. Quand on sait qu’il y a près de 4000 greffes de cornée en France chaque année et que les listes d'attente s’allongent, cette découverte pourrait changer les façons de faire. Du moins, en théorie, puisqu’il ne s'agit que d'une expérience. Le milieu pharmaceutique pourrait aussi grandement se transformer. Déjà aux États-Unis, il existe des médicaments imprimés qui peuvent être offerts aux patients, puisqu’approuvés par l’agence FDA (Food and Drug Agency). L’intérêt d’une telle technologie serait de pouvoir proposer des médications spécialement faites pour chaque patient. Ainsi, la composition pourrait se faire pour éviter de trop gros effets secondaires et augmenter l’efficacité.

L'impression 3D au service des résidents

Mais cette approche n’est pas intéressante que pour le personnel médical actuel. Il peut l’être pour celui du futur. Les chirurgiens résidents qui doivent apprendre à opérer peuvent bénéficier de simulateurs imprimés qui coûtent beaucoup moins cher et leur permettent de répéter. Cette répétition leur donne l’occasion d’acquérir la confiance quand vient le moment d’agir sur un véritable corps humain. D'autres domaines reliés aux différents soins se penchent aussi sur cette tecxhnologie. Les denturologistes pourraient s’en servir pour créer des dentiers personnalisés et peut-être moins chers que ceux offerts actuellement. Même la médecine vétérinaire y voit des possibilités pour développer des prothèses pour les chiens, par exemple.

Une question reste toutefois soulevée par la technologie d’impression 3D. En effet, pour l’instant, elle s’avère plutôt dommageable pour la santé. Les microparticules, surtout quand du plastique est imprimé, peuvent avoir des effets nocifs. Heureusement, certains ont réfléchi à la question pour rendre cela plus sécuritaire. Ainsi, certains travaillent sur des caissons pour empêcher  ces émissions d’être respirées par l’utilisateur. D’autres ont pensé à un filtre qui permet d’éviter que les nanoparticules et l’odeur désagréable du plastique fondu ne puissent être ressenties. De telles approches pourront faire que le secteur de la santé pourra bénéficier davantage de l’usage d’imprimantes 3D.

Illustration : John Graham X Give That Man a Hand via photopin (license)

Références

Corniou, Marine. « Imprimer Des Bras Et Des Artères. » Québec Science. Dernière mise à jour : 3 septembre 2018.
https://www.quebecscience.qc.ca/sante/imprimer-des-bras-et-des-arteres/.

Corriveau, Émilie. « Quand L’impression 3D Améliore Les Traitements Chirurgicaux. » Le Devoir. Dernière mise à jour : 7 avril 2018.
https://www.ledevoir.com/societe/science/524367/quand-l-impression-3d-ameliore-les-traitements-chirurgicaux.

Gaget, Lucie. « Comment L’impression 3D Impacte Le Secteur Médical. » Sculpteo. Dernière mise à jour : 28 décembre 2017.
https://www.sculpteo.com/blog/fr/2017/12/28/comment-limpression-3d-impacte-le-secteur-medical/.

« Le Recours À L’impression 3D Se Confirme Dans Les Établissements De Santé. » Ticsanté. Dernière mise à jour : 11 janvier 2018.
https://www.ticsante.com/le-recours-a-l-impression-3D-se-confirme-dans-les-etablissements-de-sante-NS_3873.html.

Mazelier, Johann. « Imprimer En 3D, C’est Bien ! Penser à Sa Santé, C’est Mieux ! » Ludeek, Spécialiste En Imprimante 3D FDM En Rhône-Alpes. Dernière mise à jour : 14 novembre 2017.
http://www.ludeek.net/imprimer-en-3d-cest-bien-penser-a-sa-sante-cest-mieux/.

Moussion, Alexandre. « Un Caisson Pour Se Protéger Des émissions Nocives Des Imprimantes 3D. » Primante 3D. Dernière mise à jour : 30 novembre 2017. http://www.primante3d.com/cov-30112017/.

« Première Mondiale : Une Cornée Imprimée En 3D. » Observatoire De La Santé Visuelle Et Auditive Du Groupe Optic 2000. Dernière mise à jour : 13 juillet 2018. http://www.observatoire-groupeoptic2000.fr/prospectives/veille-innovations-et-sante/premiere-mondiale-une-cornee-imprimee-en-3d/.

Ray, Marie-Céline. « Nos Médicaments Seront-ils Bientôt Imprimés En 3D ? » Futura. Dernière mise à jour : 7 octobre 2017.
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-nos-medicaments-seront-ils-bientot-imprimes-3d-62328/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné