Articles

L'accessibilité du web pour les déficients visuels

Un film en cnq partie pour comprendre ce que vivent les malvoyants dans leur expérience du web

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 05 octobre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 08 juillet 2013

De nombreux sites web sont inaccessibles aux personnes handicapées, notamment aux malvoyants, parce qu'ils ne tiennent compte ni de leurs besoins, ni de leurs pratiques de lecture numérique. D'où la notion d'accessibilité du web qui suppose que les personnes handicapées puissent non seulement percevoir, comprendre, naviguer et interagir de manière efficace dans l’univers numérique, mais aussi y créer du contenu et y contribuer. Cette définition élaborée par le W3C est citée par Denis Boudreau dans un dossier que nous vous avons présenté, il y a quelques temps sur Thot Cursus, dont nous recommandons la lecture ou la relecture.

Le cas des malvoyants

Grâce au développement de la technologie, des outils comme l'afficheur braille et le synthétiseur vocal permettent aux malvoyants de lire eux aussi des contenus numériques. Mais cette lecture n'est aisée que si à la base les contenus sont conçus pour être accessibles à ces usagers spécifiques.

Le site Facts and Fiction lève un coin de voile sur cette situation à travers un webdocumentaire intitulé « Point de vue : un autre regard sur l'accessibilité web ». Ce film en cinq parties met en scène Fabrice Morandeau, un malvoyant. Le principal personnage dudit film nous apprend qu'il navigue sur Internet en se servant juste de hauts-parleurs et d'un clavier. Point besoin d'écran ou de souris ! Un logiciel de lecture-écran se charge de lire à sa place les pages web et de lui renvoyer des informations auditives.

Puisque le lecteur d'écran lit tout, il est nécessaire de bien structurer les pages, en appliquant les standards en la matière, prescrits par le World Wide Web Consortium (W3C).

En outre, les médias incrustés dans les sites web doivent faire l'objet d'un bon traitement. Par exemple, une vidéo ou une musique qui se lance d'elle-même au chargement d'une page web est source d'une grande gêne. Cette gêne est encore plus forte quand il n'est pas prévu de passer outre ou d'arrêter la lecture du média en question. En plus d'apporter un éclairage sur ce sujet, le site Facts and fiction est un exemple concret d'application des normes d'accessibilité : une bonne présentation avec une diversité d'aides à la navigation. Mieux, le film qu'il propose est muni d'un sous-titrage et d'une version intégrale en texte.

La démonstration de l'importance de l'accessibilité

L'accessibilité web n'est pas une coquetterie pour les malvoyants. Loin s'en faut ! Un site accessible est avant tout un site bien référencé qui présente des informations bien structurées. Respectueux des normes W3C, pareil site est d'une navigation facile à tous et convient le mieux aux malvoyants. Tel est l'argumentaire développé par Facts and Fiction. Vivement qu'il soit entendu !

Facts and fiction

Openweb : site européen sur les standards du web

Illustration : PaternitéPas d'utilisation commerciale Certains droits réservés par wolvesjohn, Flickr.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné