Articles

Raconter des histoires, un outil puissant pour la mémorisation

Raconter des histoires est l'un des moyens les plus puissants dont disposent les orateurs pour influencer, enseigner et inspirer. Explications !

Par Régis Vansnick , le 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 17 décembre 2018

Seth Godin est un auteur à succès. Parmi ses ouvrages les plus célèbres, vous retrouvez "Tous les marketeurs sont des menteurs : tant mieux, car les consommateurs adorent qu'on leur raconte des histoires". Derrière le côté quelque peu provoquant de cet excellent titre, il énonce une vérité factuelle, les humains aiment les histoires. Raconter des histoires est l'un des moyens les plus puissants dont disposent les orateurs pour influencer, enseigner et inspirer. Explications.

Pourquoi les histoires sont utiles à la mémorisation ?

Histoire : défiinition

Récit portant sur des événements ou des personnages réels ou imaginaires, et qui n'obéit à aucune règle fixe ; anecdote visant à amuser, à divertir : Raconter une histoire. Histoires drôles, scabreuses. (1)

Les recherches du psychologue Jérôme Bruner suggèrent que les faits sont 20 fois plus susceptibles d'être retenus s'ils font partie d'une histoire.(2) Voyons pourquoi ...

1- Les histoires donnent du sens

Lorsque l'information est intégrée dans le contexte d'une histoire, elle est transférée à un auditeur ou à un lecteur d'une manière unique. L'organisation de l'information dans un format avec :

  • un début où est expliquée une problématique, un contexte ou une intrigue,
  • une partie principale dans laquelle sont expliqués les évènements, les justifications, les démonstrations
  • une fin

peut être utilisée dans de nombreux contextes.

2-. Les histoires transmettent des émotions

Les sentiments que l'on éprouve reviennent facilement à la mémoire. Le contexte qui y est associé aussi. Les histoires et donc les émotions sont utiles pour que l'auditoire se souvienne du message grâce aux émotions ressenties.

3-. Les histoires retiennent l'attention

Quand on vous raconte une histoire, vous avez envie d'en connaître la fin. Les apprenants garderont donc leur attention fixée sur l'orateur tant que l'épilogue n'a pas été dévoilé. Les histoires sont la raison pour laquelle les gens sont attirés par les romans, les films et les magazines à potins. Si vous voulez maintenir l'attention d'un auditoire, vous êtes plus susceptible de le faire en racontant des histoires.

4-. Une histoire est plus facile à partager

Les apprenants sont capables de se souvenir et raconter à nouveau l'intrigue. Ils pourront :

  • cartographier l'intrigue pour se souvenir des événements clés,
  • considérer l'intrigue avec une logique globale,
  • raconter l'histoire avec leurs propres mots.

Pour visualiser l'intrigue, des outils tels que les cartes mentales sont utiles. Elles aident les apprenants qui ont une mémoire visuelle à représenter l'histoire qu'ils ont entendue. Les cartes mentales peuvent aussi être utilisées pour la prise de notes lors de la narration. Un schéma heuristique est une bonne solution pour une prise de notes rapide. Des apprenants tirereront avantages à structurer leurs notes en arborescence. (3)

Comment raconter une histoire ?

En racontant une histoire vous devenez un metteur en scène, vous devez utiliser tous les artifices du théâtre ou du cinéma pour rendre votre récit captivant.

  • Jouez avec votre voix : varier le volume, la hauteur et le tempo de votre voix;
  • Jouez des personnages : ne craignez pas de modifier votre voix, de mimer des rôles, ...
  • Amplifiez votre langage corporel : utilisez votre visage, votre corps et vos gestes pour faire transparaître des émotions;
  • Maintenez le contact visuel engageant avec vos apprenants;
  • Bougez, déplacez-vous pour créer une dynamique;
  • Servez-vous du silence et de pauses pour attirer l'attention lors de moments clés.

Les deux conditions de réussite

Les chercheurs (4) ont découvert deux aspects clés d'une histoire efficace

1- L'attention

Les meilleures histoires ont un niveau croissant de tension.

2- Le transport

Il est essentiel que l'histoire mette en scène au moins un protagoniste qui soit confronté à une sorte de défi ou de conflit stressant. C'est cela qui attire l'attention parce que c'est un engagement émotionnel et intellectuel (transport). Derrière l'histoire générale racontée, il faut narrer les choses sous l'angle d'un ou plusieurs personnages.

Le lecteur ou l'auditeur ont besoin d'avoir cet aspect social pour qu'il résonne en nous et que cela stimule les émotions que nous ressentons. Rappelez-vous bon nombre de films se déroulant dans un contexte historique et que vous avez aimé. L'histoire est à chaque fois racontée à travers le prisme d'un personnage ou d'une famille.

Des chercheurs de l'Université Emory ont observé de vingt et un étudiants à qui ils ont fait lire le thriller "Pompeii" de 2003, pendant dix-neuf jours consécutifs. Ils ont identifié des changements réels dans le cerveau qui persistent quelques jours après avoir lu un roman. Les changements neuronaux n'étaient pas seulement des réactions immédiates. Ils ont persisté pendant les cinq jours qui ont suivi la fin de la lecture du roman.

 

Intégrer des histoires dans un cours dépend du contexte de la classe et des matières enseignées mais il est presque toujours possible de trouver un angle d'approche sous la forme d'une histoire. C'est plus souvent facile qu'on ne le croit.

Cela me rappelle ce professeur de mathématique qui donnait un cours général à de futurs maçons. Inutile de préciser que ce n'était pas leur matière préférée. Il est parti de l'histoire d'un maçon dénommé Willy. Il a expliqué que Willy était confronté à un problème, il devait construire deux pans de mur formant un angle droit.... à la fin de sa narration il avait expliqué le théorème de Pythagore à ses élèves.

Avez-vous des idées pour introduire la narration d'histoires dans vos cours ?  

Références

(1)    What Makes Storytelling So Effective For Learning? par Vanessa Boris    
 https://www.harvardbusiness.org/what-makes-storytelling-so-effective-for-learning/

(2) Définition histoire - https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/histoire/40070

(3) Quels outils de mindmapping pour dessiner vos cartes mentales ?
https://www.g1site.com/meilleurs-outils-mindmapping/

(4) How Storytelling Can Enhance Any Learning Experience  par Saga Briggs
https://www.opencolleges.edu.au/informed/features/how-storytelling-can-enhance-any-learning-experience/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné