Articles

La chaîne de blocs au secours du journalisme

Cette technologie peut authentifier les textes véridiques

Par Alexandre Roberge , le 18 mars 2019

Le numérique a passablement ébranlé le milieu journalistique. Déjà, il a fallu revoir les façons de faire avec, entre autres, les revenus puisque les internautes préféraient l’information gratuite. Certains ont donc opté pour plus de publicités, d’autres pour un nombre limité d’articles accessibles gratuitement par mois. En plus de ces gros changements arrive désormais la menace de fausses nouvelles. En effet, sur les réseaux sociaux pullulent des médias alternatifs qui prétendent dire la vérité tout en livrant une vision biaisée du monde. Des informations et montages que les gens partagent ensuite en masse.

D’autant plus que cela peut avoir des conséquences réelles. En 2013, alors que Barack Obama était président des États-Unis, une attaque informatique avait mené à la création d’un gazouillis mensonger de l’Associated Press qui parlait d’explosions à la Maison-Blanche qui aurait blessé le chef de la république. Aussitôt, les bourses se sont affolées et bien de l’argent a été perdu cette journée. Alors, comment combattre ce fléau? Beaucoup croient que la solution réside dans la chaîne de blocs.

Infalsifiable signature

Cette technologie est surtout associée aux cryptomonnaies comme le Bitcoin. Elle est donc moins connue du grand public et suscite parfois de la méfiance. Toutefois, elle procure un avantage considérable, que soulignent tous ceux qui croient en ses vertus, contre les fausses nouvelles : elle est infalsifiable parce qu’elle est reproduite et authentifiée dans un fichier de comparaison, partagé sur un réseau.

Conséquemment, une telle technologie pourrait être plus que bénéfique dans le cas des informations sur la Toile. Des projets d’importance ont été mis en branle dans la foulée de l’explosion du phénomène. Civil se veut une initiative qui créera une monnaie « nouvelle » appelée CVL qui sera apposée sur différentes nouvelles, vérifiées et approuvées par des journalistes. Cela ne signifie pas que forcément chaque article ayant cette vérification serait à 100 % vraie mais elle aurait au moins la certification de ne pas venir d’une source louche.

Pour bien des observateurs de la scène technologique, différentes chaînes de bloc pourraient être utilisées. Certaines pour authentifier l’identité de l’auteur, d’autres pour récompenser les créateurs de contenu véridiques et vérifiables et même une façon d’attester le biais idéologique d’un travailleur de l’information ou d’une source de nouvelles. Une authentification fiable qui redonnerait confiance au public. Cela pourrait mener dans un futur plus ou moins proche à des certifications d’identité qui pourraient éliminer le besoin de ressources publicitaires pour faire vivre les médias.

De son côté, le projet Publiq, lui, s’intéresse aux médias sociaux. L’organisme a but non lucratif cherche à mettre en place un outil de stockage et d’échanges d’informations en blockchain. Ainsi, les articles uniquement publiés sur la chaîne pourraient être, comme sur Facebook, aimés, partagés ou signalés. Cela jouera sur la réputation de l’auteur qui pourra recevoir des jetons de crédibilité lui permettant de faire paraître d’autres textes. Une façon donc de donner une voie dans des pays aux gouvernements autoritaires qui ne pourraient jouer la carte de la censure et d’offrir du contenu de qualité.

Pas sans défauts

Par contre, là-dessus, le concept de Publiq soulève un problème. Étant donné l’absence de vérificateurs de faits ou d’éditeurs, rien ne garantit l’élimination des fausses nouvelles. Au contraire, cela pourrait même entraîner une durée éternelle dans cette chaîne puisque tout ne repose que sur le bon vouloir des utilisateurs. La disparition des fausses nouvelles souhaitées par les instigateurs du projet semble donc plus un vœu pieux qu’une réalisation tangible.

Néanmoins, bien que n’étant pas la panacée, la solution «chaîne de blocs» intéresse de plus en plus les instances publiques. La Commission européenne a affirmé à la fin du mois d’avril 2018 vouloir se servir de cette technologie pour contrer le fléau des fausses nouvelles. L’Assemblée nationale française aussi songe éventuellement à l'utiliser dans le même but.

Certes, cette solution technologique n’est pas aisée à comprendre pour le grand public et la volatilité de monnaies comme le Bitcoin peut en laisser certains sceptiques. Néanmoins, elle semble effectivement être appropriée dans le domaine de l’information en ligne.

Illustration : AGrinberg Paparazzi via photopin (license)

Références

Kunova, Marcela. « Blockchain Tech Has the Power to Fight Censorship ? but It Can Help Fake News Stay Forever. » Journalism.co.uk. Dernière mise à jour : 20 août 2018.
https://www.journalism.co.uk/news/blockchain-tech-has-the-power-to-fight-censorship-but-it-can-help-fake-news-stay-forever/s2/a726431/.

« La Blockchain, Un Remède Aux Fake News ? » Comarketing-News. Dernière mise à jour : 13 juin 2018.
https://comarketing-news.fr/la-blockchain-un-remede-aux-fake-news/.

Orsini, Alexis. « Publiq, La Blockchain Qui Veut Mettre Fin Aux Fake News. » Numerama. Dernière mise à jour : 24 octobre 2017.
https://www.numerama.com/tech/300206-publiq-la-blockchain-qui-veut-mettre-fin-aux-fake-news.html.

Partz, Helen. « European Commission To Fight Fake News With Power Of Blockchain. » Cointelegraph. Dernière mise à jour : 1er mai 2018.
https://cointelegraph.com/news/european-commission-to-fight-fake-news-with-power-of-blockchain.

Polites, Jared. "How Blockchain Could Fix Facebook’s Fake News Problem." CCN. Dernière mise à jour : 28 juillet 2018.
https://www.ccn.com/opinion-how-blockchain-could-fix-facebooks-fake-news-problem.

Raymond, Gregory. « Le Gouvernement Veut Résoudre Le Problème Des Fake News Avec La Blockchain : Est-ce Vraiment Possible ? » Capital.fr. Dernière mise à jour : 7 juin 2018.
https://www.capital.fr/economie-politique/le-gouvernement-veut-resoudre-le-probleme-des-fake-news-avec-la-blockchain-est-ce-vraiment-possible-1291856.

Reiff, Nathan. « Can Blockchain End Fake News? » Investopedia. Dernière mise à jour : 7 juin 2018.
https://www.investopedia.com/news/can-blockchain-end-fake-news/.

Scherer, Éric. « La Blockchain Sauvera-t-elle Journalisme et Médias D’information ? » Meta-media. Dernière mise à jour : 17 septembre 2018.
https://www.meta-media.fr/2018/09/16/la-blockchain-sauvera-t-elle-journalisme-et-medias-dinformation.html.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné