Articles

Thèses et doctorats dans le monde

Des centaines de milliers de docteurs diplômés chaque année

Par Denis Cristol , le 06 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 14 juin 2019

Source : Pixabay

Plus de docteurs, plus de recherche

Les doctorats ou PhD sont les plus hauts diplômes délivrés dans le monde selon la classification internationale de l’éducation. L’expression PHD pour désigner les doctorats anglo-saxons vient de doctor philosophiæ ; abrégé PhD ou Ph. D. ; littéralement « docteur en philosophie. Leur origine remonte à l'université médiévale. Le rituel de passage de ce diplôme consacre à la fois un travail de recherche et une vision originale sur un sujet mais également une capacité d'innovation.

Pour un pays, la formation de docteurs augmente le potentiel de recherche futur. Cet indicateur donne un indice sur la puissance de création d'idées de procédés ou de systèmes nouveaux. À cet égard les États Unis assurent un leadership avec plus de 67,000 PhD diplômés chaque année.

La Chine qui ne recensait que 18 docteurs en 1978 est devenue l'un des principaux challengers en affichant plus de 125,000 doctorants dès 2011, chiffre à relativiser toutefois au regard d'une qualité et d'un taux d’encadrement des doctorants encore sommaire. L'Europe reste particulièrement bien placée et fait jeu égal avec les États-Unis. L'Allemagne diplômerait 28,000 docteurs, l'Angleterre 25,000, la France 13,000 et respectivement 10,000 pour l'Espagne et l'Italie. D’autres grandes nations pèsent également comme le Japon avec 16,000 docteurs diplômés chaque année ou l'Inde avec 24,000.

Ce qu'apportent les docteurs

L'apport spécifique d'une formation doctorale est d'aiguiser curiosité, sens de l'observation et méthodes de recherche quantitative ou qualitative. Ces trois savoir-faire sont essentiels pour innover. C'est certainement pour cela que les pays les plus ouverts à l'innovation les recherchent, alors que les pays plus conservateurs collent sur les docteurs une étiquette de rêveurs ou d'éternels étudiants. Le référentiel Docpro décrit 24 compétences spécifiques des docteurs qui pourraient être mieux mises en avant auprès d'employeurs potentiels.

  • Cœur de métier : expertise et méthodes, gestion de l’information, évaluation, développement des compétences;
  • Qualités personnelles et relationnelles : analyse, synthèse et esprit critique, ouverture et créativité, engagement, intégrité, équilibre, écoute et empathie, négociation, collaboration et communication;
  • Gestion de l’activité et création de valeurs : conduite de projet, gestion du changement, gestion des risques, prise de décision, obtention et gestion des ressources financières, management des personnes et des équipes, production des résultats, propriété intellectuelle et industrielle, orientation client;
  • Stratégie et leadership.

La durée d'une thèse est en général de 3 ans, mais bien souvent l'effort déborde sur 4 ans et parfois plus, dans des disciplines ou les phénomènes observés se révèlent dans la durée.

Les doctorants en sciences humaines et sociales sont parmi ceux pour lesquels les thèses sont les plus longues et aussi les moins fréquemment rémunérées. C'est aussi, en particulier dans un pays comme la France, les disciplines qui connaissent le plus d'abandon, de 30 à 60%. Certainement parce que ces thèses sont le plus souvent autofinancées.

Les médecins sont ceux qui se prévalent le plus communément du titre. Les anglo-saxons aiment aussi afficher leur haut niveau d'études et les docteurs allemands toutes disciplines confondues signent en mentionnant leur diplôme et le font même figurer sur leur carte d'identité.

Publier ou périr

Le doctorant qui fait sa mue tout au long d'un processus devient docteur et peut prétendre à mener des recherches. Il est alors sous le joug du dilemme "publier ou périr". Ce slogan marque la dérive d'un système éditorial au sein duquel il est indispensable de montrer des résultats pour exister. Pour maintenir ou accroître sa réputation, un chercheur est tenu de publier dans des revues scientifiques ayant une grande reconnaissance. Sans travaux reconnus, il lui est difficile de trouver des budgets pour poursuivre et tester ses hypothèses, voire même pour progresser dans sa carrière, son université ou son institut de recherche.

Mais la politique éditoriale des revues encourage moins les recherches atypiques que celles venant conforter leur place sur ce qui est devenu un marché de l'édition scientifique. Les revues influencent directement le sens que prennent les recherches et incitent les chercheurs à explorer les directions qui les intéressent dans leur stratégie.

Un avenir international

Malgré le fort intérêt pour les docteurs, tous les pays ne les valorisent pas au même titre, par exemple en France les docteurs connaissent un chômage plus élevé que les titulaires d’un master. Entre les années universitaires 2008-2009 et 2014-2015, le taux de poursuite en thèse après un master 2 est même tombé de 7 % à 4 %, ce qui fait craindre à une diminution du nombre de docteurs dîplômés chaque année, même si de plus en plus d’ingénieurs sont tentés par l’aventure pour se placer à l’international ou si des conventions particulières facilitent le financement de leurs études (CIFRE). 

Cependant, il y a un bel avenir pour les docteurs compte tenu de l'engouement mondial pour l'enseignement supérieur. Ce sont plus de 300 millions d'étudiants de l'enseignement supérieur qui sont attendus pour 2025 et pour lesquels les enseignants devront disposer des plus hauts diplômes. Si l'innovation est devenue un leitmotiv planétaire, les docteurs auront leur part à jouer.

Pour trouver des thèses :  Le répertoire des dépôts de thèses de Thot Cursus

 

Sources

Wikipédia – Doctorat en France https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Doctorat_en_France

My Docpro  http://www.mydocpro.org/fr

Higher educatio in china has boomed in the last decade https://www.weforum.org/agenda/2017/04/higher-education-in-china-has-boomed-in-the-last-decade

Publication enseignement supérieur – Le doctorat et les docteurs  https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/EESR10_R_38-le_doctorat_et_les_docteurs.php

International standard classification of education https://en.m.wikipedia.org/wiki/International_Standard_Classification_of_Education

Where does china stand in the global PHD boom  https://www.editage.com/insights/where-does-china-stand-in-the-global-phd-boom

Weforum – countries with most doctoral graduates https://www.weforum.org/agenda/2017/02/countries-with-most-doctoral-graduates/

Le doctorat et le PHD des valeurs sures à l’international https://www.lemonde.fr/campus/article/2017/03/07/doctorat-et-phd-des-valeurs-sures-a-l-international_5090488_4401467.html

France Culture Thésard : Publiez ou crevez ?  https://www.franceculture.fr/conferences/universite-de-nantes/thesard-publiez-ou-crevez

CIFRE http://www.anrt.asso.fr/fr/cifre-7843

Le monde – Seulement 38% des thèses en sciences humaines et sociales sont rémunérées https://www.lemonde.fr/campus/article/2016/11/29/seulement-38-des-theses-en-sciences-humaines-et-sociales-sont-remunerees_5040485_4401467.html

Répertoire des dépôts de thèses h
ttps://cursus.edu/formations/17670/repertoire-des-depots-de-theses-memoires-et-archives-ouvertes

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné