Articles

Trésors humains vivants de la connaissance

Des hommes et des femmes passionnés, tournés vers les générations futures

Par Denis Cristol , le 19 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 20 mai 2019

Ce que nous sommes

L’UNESCO a imaginé à partir de 2003 de répertorier le patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Si ce patrimoine culturel immatériel appartient à tous, faut-il encore le perpétuer et le transmettre aux générations futures. Celui-ci comprend les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel.

Le patrimoine culturel immatériel de l'humanité est riche de traditions et de coutumes que l'UNESCO s'efforce de recenser. Chaque année la liste comprenant plus de 500 entrées s'enrichit et met au grand jour, pour mieux les préserver, des savoirs exceptionnels qui forment une société plus humaine. Parmi ces savoirs, il est de nombreuses pratiques, héritages anciens où chanter, danser, plaisanter, cueillir, manger et boire ensemble constituaient le ciment des communautés humaines. À ce propos, oubliez tout ce qu'on vous a dit de savant sur les communautés de pratiques, professionnelles, éducatives. Quand vous voulez vraiment faire communauté il faut rire, danser, chanter, peindre et manger ensemble, le reste suivra. Puisons dans cette richesse.

Dans ce patrimoine «Les Trésors humains vivants» sont des personnes qui possèdent à un haut niveau les connaissances et les savoir-faire nécessaires pour interpréter ou recréer des éléments spécifiques du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Elles sont désignées par leur pays et reconnues par l'UNESCO.

Qui porte la connaissance ?

« Un vieillard qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle » Cette phrase résume une pensée exprimée en 1960 par l’écrivain malien Amadou Empathé Ba à l’UNESCO et qui se développe ainsi :

« Notre sociologie, notre histoire, notre pharmacopée, notre science de la chasse, et de la pêche, notre agriculture, notre science météorologique, tout cela est conservé dans des mémoires d’hommes, d’hommes sujets à la mort et mourant chaque jour. Pour moi, je considère la mort de chacun de ces traditionalistes comme l’incendie d’un fond culturel non exploité. » Amadou Empathé Ba

Cette phrase est remarquable, elle me console car lorsque j’ai pleuré à 3 reprises à la vue de Notre Dame de Paris en flamme, elle me rappelle l’importance des œuvres qui sont aussi humaines. Plus essentielles encore que les pierres sont les matériaux humains qui constituent la société. Des hommes et des femmes ont investi sans compter leur temps pour maîtriser des savoirs; c’est parfois l’œuvre de toute une vie; on les nomme maître d’art en Occident, trésor national vivant (ningen kokuhô) au Japon, mâalem au Magrehb. Ces individus singuliers participent du patrimoine immatériel culturel de l’humanité. Ils ont en point commun de mettre la maîtrise de leur art au-dessus de tout et de consolider la culture des pays qui les inspirent et les abritent.

Exemples de trésor humain de la connaissance

Si trop souvent élitisme est assimilé à intellectualisme, nous pouvons remarquer la force des objets et des formes dans nos vies. Les pays se réjouissent de disposer selon les métiers des « meilleurs ouvriers » capables de prodiges, l’association des « meilleurs ouvriers de France » valorise des savoirs de réalisation dans les métiers de l’artisanat où le rapport avec la mise en forme d’une matière est essentiel. Le maître d’art est en Occident, souvent en France, capable de prouesses et d’une incroyable patience relativement à un matériau spécifique. Actuellement, la France compte 107 Maîtres d’Art, dont 78 en activité. Ils sont détectés et nommés par le Ministre de la Culture et de la Communication. Ils sont sérigraphes, joailliers, facteurs d’orgue, maroquiniers, brodeurs, tailleurs haute couture, imprimeurs, dentellières, graveurs, bottiers, fondeurs, souffleurs de verre, sculpteurs, céramistes, etc. Ils représentent la quintessence de l’artisanat mais aussi d’une tradition du luxe issue de la cour de Louis XIV.

Le trésor national vivant est au Japon une personne qui a poussé son niveau d’expertise au sommet. Cette idée de placer des individus au rang de trésor national découle de l’histoire de la modernisation du pays qui dès le XIXème siècle a senti l’importance de conserver ses traditions. L’expression alors consacrée était « artiste de la maison impériale », expression qui disparaitra lors de la seconde guerre mondiale. En 1999, le titre de trésor national vivant  était porté par 99 personnes : 50 dans le domaine des arts du spectacle et 49 dans celui de l’artisanat d’art. Ils sont 116 dénombrés en 2016. Ces individus singuliers sont soutenus financièrement par l’État pour transmettre leur savoir. Avant de parvenir à un tel statut ils doivent être reconnus à un échelon local, régional et national et suivre un parcours administratif long et fastidieux, bien plus exigeant qu’une reconnaissance par ses pairs.

Les mâalems sont au Maghreb « ceux qui savent ». Ils sont les maîtres artisans qui perpétuent l’excellence artisanale et un savoir-faire manuel réputé. Le terme vient de l’arabe «alama» qui signifie enseigner. Le terme désigne aussi celui qui a l’autorité d’un chef.

Ces personnes qui passent leur vie à maîtriser leur art et à le transmettre à des élèves; parfois des disciples sont souvent des artistes et s’inscrivent dans une voie par laquelle ils nous rendent plus humain. La voie de l’humilité, de la patience pour produire non pas simplement une commande mais une œuvre qui laissera une trace. Avec le temps ils créent des styles originaux et influencent toute une époque.

Par l'exemple

Si nous ne pouvons pas nous investir aussi profondément, certains parmi nous sont néanmoins des amateurs éclairés, capables d’investissement pour le collectif. Eux aussi contribuent à préserver des savoirs. La distinction individuelle est aussi une approche de l’éducation populaire pour valoriser les détenteurs d’un faisceau de savoir.

L’UITC - Université internatinale Terre Citoyenne s’efforce de repérer et d’encourager tous les individus qui s’engagent dans des causes participant de l’intérêt général. Elle imagine décerner des labels de « chercheurs associés ». Un chercheur associé est un individu ou une équipe de personnes qui se mobilisent sur un thème de recherche pour une période de une, deux ou trois années. Cette personne ou cette équipe doit avoir déjà montré sa   capacité à se mobiliser sur des thèmes d'innovation, de recherche, à rassembler des savoirs différents et à créer de nouvelles relations entre acteurs et connaissances variés.

Il est bon de se souvenir que le savoir participe d’une relation concrète et matérielle au monde et n’est pas uniquement un ensemble de données numérisables. Sa dimension créative et son orientation vers une discipline nous renvoie à un apprentissage intérieur.

 

Sources

Wikipédia – Trésor humain vivant  https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9sor_humain_vivant

Encyclopédie universalis https://www.universalis.fr/encyclopedie/amadou-hampate-ba/

UNESCO https://ich.unesco.org/fr/tresors-humains-vivants/

Trésors national vivant http://scholar-irasia.huma-num.fr/2017/03/sinr17-ah1/

UITC Terre citoyenne http://www.uitc-edu.org/

Le Monde - Dicocitation
https://dicocitations.lemonde.fr/questions-reponses/question/quelle-est-lorigine-du-proverbe-un-vieillard-qui-meurt-cest-une-bibliotheque-qui-brule/

Wikipédia - Mâalem https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A2alem

Meilleur ouvrier de France http://www.meilleursouvriersdefrance.info/

Maîtres d’art https://www.maitresdart.com/

Institut national des métiers d'art
https://designetartsappliques.fr/content/candidature-au-titre-de-ma%C3%AEtre-dart

Liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO https://ich.unesco.org/fr/listes

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné