Articles

Le zéro déchet, une tendance de fond !

Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, le mouvement zéro déchet prend de l'ampleur.

Par Régis Vansnick , le 12 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 14 mai 2019

Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, le mouvement zéro déchet prend de l'ampleur. Des images chocs de tortues de mer blessées par des pailles ou d'oiseaux morts après avoir ingéré du plastique permettent de conscientiser les gens.

En sus, chaque fois que nous détruisons ou enfouissons un produit dans notre système de gestion des déchets, des ressources naturelles limitées sont extraites pour le remplacement, de l'énergie est utilisée pour produire un nouvel article et il y a un coût écologique lié au transport.

Pourquoi réduire les déchets ?

Les déchets dans les océans

Les débris marins, comprenant les plastiques, le papier, le bois, le métal et d'autres matériaux manufacturés, se trouvent sur les plages du monde entier et à toutes les profondeurs de l'océan. Environ 60 % à 80 % de tous les débris marins sont composés de plastique. On estime que 8 millions de tonnes de plastique finissent dans l'océan chaque année.  source.

Gaz à effet de serre

Dans la production de papier de bureau, la fabrication d'une tonne de papier vierge à partir de la récolte des arbres et son élimination dans les décharges, libère près 38% plus de CO2 dans l'atmosphère que la même tonne de papier de bureau produite à partir de papier recyclé.  source.

Cette proportion ne tient même pas compte du dioxyde de carbone qui continuera d'être absorbé par les arbres qui n'ont pas besoin d'être abattus, ni du fait que le papier peut être recyclé plusieurs fois.

Les sites d'enfouissement rejettent des quantités considérables de dioxyde de carbone et de méthane dans l'atmosphère, surtout au cours des premières années suivant leur élimination. Le méthane produit par les décharges est 25 fois plus néfaste que le dioxyde de carbone lorsque le calcul est fait sur un horizon de 100 ans. 

Les 5 R

Béa Johnson a écrit un livre qui a été un véritable succès : Zéro déchet. Elle y mentionne la règle des 5 R.

Refuser

La façon la plus simple d'empêcher la présence de déchets dans les poubelles de l’école est de les empêcher d'y entrer.

Il faut responsabiliser chacun des acteurs : parents, élèves et personnels pédagogique et administratif.

Posez-vous les questions suivantes avant de faire entrer des objets à l’école

  1. En aura-t-on besoin ?
  2. En aura-t-on encore besoin à l'avenir ?
  3. Peut-on utiliser quelque chose de similaire moins générateur de déchets ?

Il est donc préférable d'acheter des choses destinées à durer. Achetons du matériel d'occasion pour éviter les emballages supplémentaires. Recherchez les produits qui ne sont pas suremballés.

Réduire

Nous devons jeter un coup d'œil radical sur notre consommation à tous les niveaux. Trop de choses finissent trop rapidement à la poubelle dans une école. Il faut être attentif aux dépenses inutiles.

Réutiliser

La culture du jetable a pris le pas sur les choses durables et réutilisables. Il faut faire le chemin inverse:

  • Échanger les mouchoirs en papier contre des mouchoirs en tissu.
  • Remplacer une bouteille d'eau en plastique par une gourde.
  • Remplacer les essuie-tout par des lavettes.
  • Remplacer les couverts jetables par les couverts en métal.
  • Éviter les petits formats de surligneurs ou de stylos à bille et privilégier les stylos rechargeables.

La réutilisation alimente également le marché de l'occasion. Pourquoi acheter quelque chose de neuf quand on peut acheter quelque chose d'usagé ? La plupart des choses sur le marché de l'occasion sont encore en ordre de fonctionnement.

Recycler

Le recyclage n’est qu’un pis-aller. Le recyclage consomme beaucoup d'énergie et est donc loin d’être la solution idéale. Le plastique est difficile à recycler, souvent il ne peut l’être qu’une fois.

Ceci dit, le recyclage reste important car il permet de récupérer des ressources et d'enfouir ou de brûler moins de déchets.

Composter (Rot)

Le compostage est idéal pour éliminer les déchets organiques et a été longuement développé dans cet article : Comment mettre en place un compostage dans une école - Régis Vansnick  - Thot Cursus

 

Les types de déchets

Les déchets organiques

La récupération des déchets organiques vers une installation de compostage peut atteindre deux objectifs importants :

  • réduire la quantité de méthane produite par la décomposition anaérobie dans la décharge
  • réduire la quantité de déchets envoyés à la décharge.

Les contenants alimentaires

Le polystyrène est l'une des formes les plus courantes de débris marins. Le polystyrène se fragmente en petits morceaux et peut être ingéré par la vie marine ou les oiseaux, les tuant. Le produit ne se biodégrade pas.

Il faut être attentif aux contenants à emporter, qu'ils soient de préférence biodégradables ou au moins recyclables.

Les sacs à usage unique

Les sacs en plastique sont populaires parce qu'ils sont solides, légers et peu coûteux à produire. Les sacs en plastique sont fabriqués à partir de produits à base de pétrole. Ils nuisent aux animaux marins, libèrent des toxines et ne se dégradent pas dans les sites d'enfouissement.

L'impact environnemental est élevé. L'arrêt de leur utilisation réduirait les risques pour la vie marine et les animaux et réduirait la dépendance à l'égard des produits à base de pétrole. Cela permettrait aussi de détourner des millions de sacs qui ne sont pas biodégradables des sites d'enfouissement.

Un sac réutilisable remplace des centaines de sacs à usage unique.

Les suggestions pour réduire les déchets

Eco-conception

L'objectif de Zéro Déchet est de maximiser le recyclage et la réutilisation des produits, évitant ainsi de gaspiller nos ressources naturelles en créant des produits qui finiront dans le flux de déchets. Elle encourage la conception de produits susceptibles d'être réparés, réutilisés ou recyclés. Lorsque les matériaux peuvent être réutilisés et recyclés judicieusement, ils éliminent également le rejet de substances potentiellement dangereuses dans notre sol, notre air et notre eau.

Piles rechargeables

Les télécommande de projecteurs, de téléviseurs et autres appareils nécessitent souvent des piles. Préférez les piles rechargeables.

Pour les piles usagées, soyez très attentifs à la collecte car les piles contiennent des métaux très polluants.

Prévoir des activités pédagogiques pour la réutilisation

L’école peut organiser des reventes de livres scolaires lors de la rentrée en septembre, une brocante de matériel sportif (Cela peut encourager certains enfants à essayer une activité que leur famille n'aurait peut-être pas les moyens de faire autrement), une bourse aux jouets à l’approche des fêtes, des bourses aux vêtements à l’approche de l’hiver ou l’été  (les enfants grandissent tellement vite que leurs vêtements sont encore souvent impeccables), etc.

Inventer des bricolages comme la réalisation de nids ou de mangeoires pour oiseaux fabriquées à partir de contenants qui ont déjà été utilisés à d'autres fins.

Recueillir d'autres articles réutilisables, comme des vêtements pour les organismes de bienfaisance locaux.                                  

Petits gestes quotidiens

  • Utiliser des documents électroniques quand c’est possible (campus numérique).
  • Faire des copies recto verso dans la mesure du possible.
  • Utilisez des enveloppes réutilisables pour le courrier interne.
  • Limiter le nombre d'abonnements aux journaux et préférer la version numérique. Cela réduira à la fois les coûts de mise à la poubelle et d'abonnement.
  • Les cartouches de toner peuvent être rechargées plusieurs fois, ce qui permet d'économiser de l'argent et de réduire la production de déchets.
  • Encourager la réutilisation des fournitures de bureau (trombones, élastiques, attaches en laiton, etc.)
  • Utiliser du papier de récupération comme feuilles de brouillon.
  • Acheter des chiffons, tabliers, nappes, nappes, etc. réutilisables et lavables plutôt que des produits jetables à usage unique.
  • Acheter des produits de nettoyage "verts", des produits alimentaires, des boissons, etc.
  • Acheter du papier recyclé, comme du papier à photocopier, des essuie-tout, des serviettes de table, du papier hygiénique.

Favoriser le tri des déchets

La meilleure façon d'élaborer un programme de recyclage est d'effectuer une vérification des déchets pour voir quels matériaux vous produisez et où ils se trouvent. Évaluez tous les secteurs de votre école qui produisent des déchets et des matières recyclables : bureaux, laboratoires, salles de sport, cafétéria, etc.

Verres, plastiques, métaux

Toutes les écoles devraient avoir un programme de recyclage des contenants de plastique, de verre et de métal pour les aliments et les boissons. Il s'agit aussi bien des contenants générés lors de la préparation des aliments que de ceux générés par les distributeurs automatiques, les déjeuners apportés à l'école, etc.

Faciliter le tri

Il est essentiel que votre système de collecte soit aussi pratique que possible.   En général, vous devriez avoir des contenants de recyclage partout où vous avez des déchets. Pour éviter les mélanges, prévoir des contenants de recyclage spéciaux aux orifices adaptés : un trou rond pour les canettes, d'autres une fente étroite conçue pour les papiers, ….

Vous devrez également déterminer le nombre et l'emplacement des points de collecte. Pensez à placer une bonne signalisation bien claire. Il est important d'être uniforme - même type et la couleur dans toute l’école.

Conclusion

La mission éducative de l'école passe par l'adoption d'une démarche zéro déchet par l'ensemble des personnes fréquentant l'établissement. Chacun à son niveau peut et devrait y apporter sa contribution.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné