Articles

Publié le 07 octobre 2019 Mis à jour le 07 novembre 2019

Développer une dynamique de groupe en classe

Comment susciter la collaboration auprès des élèves

Une classe se veut un microcosme en soi. Chaque élève a une personnalité qui lui est propre. Et si une bonne partie des travaux scolaires sont effectués en solo, le travail d’équipe y occupe souvent une place importance. Or, dans un contexte aussi hétérogène, comment créer une dynamique de groupe qui fonctionne?

La diversité, une force

En fait, la diversité des élèves peut faire peur à bien des enseignants. En effet, mettre un groupe à travailler ensemble avec des niveaux différents pourrait sembler une idée difficile pour les enfants. Pourtant, ces différences s’avèrent une force dans des groupes bien balancés. Ceux plus avancés ou compétents deviennent alors des guides pour les autres. D’autant plus qu’ils sont en mesure d’adapter leur langage pour des camarades de leur âge. L’appropriation de connaissances se facilite de cette façon.

Évidemment, le professeur a un rôle dans l’encadrement des équipes. Laisser uniquement les élèves se débrouiller peut mener à des situations où certains voudront faire le travail à la place d’autres pour rendre service. Ou distribuer les tâches de façon à ce que les plus forts aient celles demandant le plus. Les autres se retrouvant à jouer les subalternes sans avoir à mettre un effort et apprendre. Ainsi, un principe qui devrait régir est d’obliger les équipes à alterner les rôles. Le tout accompagné d’une petite formation de base pour tous sur la solidarité.

Favoriser la dynamique

Alors, comment fait-on pour favoriser l’apprentissage entre pairs? Déjà, il semble évident que l’organisation classique des bureaux alignés devant un tableau ne soit pas idéale. En fait, il faut créer des rassemblements de pupitres en rond idéalement. À l’image du mythique roi Arthur qui avait créé une table pour que tous les chevaliers soient l’égal de l’autre, il s'agit de l’idée qui est cherchée aussi dans l’apprentissage mutuel.

Il semble aussi important de sélectionner d’abord l’objectif cherché pour mettre en place une activité appropriée. Ainsi, si un enseignant cherche à mettre en place de la coopération, il pourrait diviser la classe en groupes de 6 qui devront réaliser une fresque ensemble sur un thème donné. Par contre, pour un travail plus orienté, des paires peuvent fonctionner ensemble en se posant des questions, par exemple, sur la matière. Chez les élèves adolescents, d’autres stratégies peuvent être mises en place. Par exemple, pour briser la glace, ils pourraient tous répondre à un questionnaire sur leurs goûts et partager leurs réponses aux autres membres de la classe. Des séances de remue-méninges sont intéressantes pour non seulement se donner une idée du travail à effectuer et aussi pour répartir les tâches et responsabilités.

D’autres approches sont possibles dans la dynamique de groupe comme la mise en place de jeux de rôles ou adopter une approche interrogative afin que tous participent dans la classe. Évidemment, toutes ces idées sont sujettes à de l’essai et de l’erreur. Le professeur doit alors voir en effet ce qui fonctionne ou pas chez ses élèves et ajuster la formule en conséquence. D’autant plus qu’il doit aussi aider ceux pour qui les aptitudes sociales ne sont pas encore très hautes et qui se sentent mal à l’aise dans un groupe.

Une dynamique où les pairs apprennent davantage entre eux demande effectivement une organisation importante. Néanmoins, bien intégrée, elle peut s’avérer très constructive et positive pour les jeunes pour qui l’école ne serait pas une compétition perpétuelle mais un endroit plus solidaire.

Illustration : Michal Jarmoluk sur Pixabay

Références

Belou, Alexandra. « Hétérogénéité Et Tutorat En Classe. » Association Oze. Dernière mise à jour : 31 octobre 2018.
https://educationpositive-oze.fr/2018/10/31/heterogeneite-en-classe-et-tutorat/

« Comment Relancer La Dynamique De Groupe En Formation ? » ELEGIA. Dernière mise à jour : 5 novembre 2018.
https://www.elegia.fr/actualites/efficacite-professionnelle/dynamique-de-groupe-formation

Connac, Sylvain. « Quand Les élèves Coopèrent : Des Enseignements Plus Efficaces ? » The Conversation. Dernière mise à jour : 15 octobre 2018.
https://theconversation.com/quand-les-eleves-cooperent-des-enseignements-plus-efficaces-103572

Legrand, Camille. « Les Dynamiques De Groupe Pour Travailler En Classe. » Être Parents. Dernière mise à jour : 9 septembre 2019.
https://etreparents.com/les-dynamiques-de-groupe-pour-travailler-en-classe/

Lenne, Diane. « Changer Les cours : Et si Les étudiants Apprenaient Les uns Des autres ? » The Conversation. Dernière mise à jour : 27 janvier 2019.
https://theconversation.com/changer-les-cours-et-si-les-etudiants-apprenaient-les-uns-des-autres-107474

Tuilliere, Elsa. « La Dynamique De Groupe Chez Les Adolescents. » Être Parents. Dernière mise à jour : 2 août 2019.
https://etreparents.com/la-dynamique-de-groupe-chez-les-adolescents/


Mots-clés: Dynamique De Groupe Groupe De Travail Groupes solidarité

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !