Articles

Publié le 01 mars 2020 Mis à jour le 03 mars 2020

Prestiges d’une éducation pour changer le monde

Parcours de Stanley Ndambakuwa , ancien boursier de la Fondation Obama et CEO de l’ACFE

Prestige d'une sélection: celui d'un programme d'études proposé par la Fondation Obama pour suivre une année académique innovante destinée à des leaders émergents.

Prestige d'un diplôme émanant d'une institution renommée, celle de la prestigieuse Université de Chicago 

Mais surtout il y a le prestige d'une éducation: tout d'abord celle qu'il reçoit tant bien que mal grâce à ses parents et qu'il offre à son tour à des communautés d'enfants issus de milieux défavorisés via sa fondation. Ce prestige, c'est celui de Stanley Ndambakuwa, 30 ans, originaire du Zimbabwe, CEO de ACFE (African Community Fund for Education Group).

Un programme académique de leadership innovant via la Fondation Obama

Leader dans l’âme, leader dans ses actes, Stanley a lui aussi été ce jeune enfant issu d’un milieu ou avoir une éducation était une affaire de privilégiés. C'est grâce à son esprit de solidarité, d'innovation et sa créativité qu'il parvient à aider ses parents dans le financement de ses études. Alors que la perspective d'une poursuite d'études dans le supérieur était très faible en raison de son milieu d'origine, il parvient à obtenir une bourse présidentielle du Gouvernement du Zimbabwé en 2010 , ce qui aboutit à l'obtention de sa licence en Sciences Sociales à la Monach University en Afrique du Sud en 2013.   Etudiant, son engagement dans de nombreuses associations le prédestine déjà à un avenir prometteur comme par exemple son implication en tant que Président de la Société des Géographes et des Environnementalistes de l'Université de Monach, ce qui lui permit de laisser libre cours à sa créativité et ses compétences de leader pendant trois années. Avoir également été partisan au programme de mentorat de son université auprès des étudiants lui a aussi permis d'aiguiser son empathie , et de mieux cerner les problèmes des jeunes, de leurs défis académiques et personnels.

"Lorsque vous devenez boursier pour un programme d’études offert par la Fondation Obama, vous pouvez changer le monde.” (S. Ndambukuwa)

Enfant, son rêve a toujours été de devenir un leader dans « quelque chose » mais il n’avait aucune idée de la voie vers laquelle il désirait s’orienter.

La pauvreté autour de lui, il l’a connue et bien évidemment il la haïssait. Bien qu’il ait appris à survivre et à s’y habituer, il savait qu’un jour cette situation serait amenée à changer. En grandissant, l’esprit de leadership a commencé à le guider dans sa lutte contre la pauvreté. Et comme si cela n’était pas suffisant, il commença à le mettre en œuvre pour commencer également à lutter au sein de sa propre communauté. Interrogé quant à l’atteinte de ce rêve d’enfant, il affirme haut et fort marcher vers son rêve :

« L’opportunité de déployer mon esprit de leadership dans mes actions de solidarité afin de venir en aide aux enfants de milieux défavorisés de ma communauté me paraît une marche vers ce rêve. »

 Faire partie des sélectionnés au programme d'études financé par la Fondation Obama a été un exemple de succès pour sa famille, ses amis et ses connaissance. Cette opportunité de venir en aide à sa communauté a été une fierté pour sa famille et ses amis.

Prestige d'une éducation à l'Université de Chicago

Ses études à la Harris School of Public Policy de l'Université de Chicago durant la période de 2018-2019  lui ont fourni les bases de la connaissance et des compétences dont il avait besoin. Cela lui a également aidé pour avoir de nouvelles perspectives du monde. Son  diplôme de Master en Développement et Affaires  International a combiné des matières en lien direct avec ses intérêts personnels mais offrait également des matières transversales dans les secteurs du développement, de la gouvernance et de la politique. L'opportunité lui a été donnée par exemple de collaborer avec ses pairs sur un projet de recherche sur l'évaluation de l'impact collectif du non-profit dans l'état de l'Illinois. Cette expérience enrichissante lui a permis de faire face à des défis de la vie réelle.

Le partenariat entre la Fondation Obama et l'Université de Chicago a donné lieu à un programme riche autour de de nombreux séminaires dont il a su tirer de nombreux savoirs-faire au travers des ateliers proposés. Les conférenciers lui ont donné l'opportunité d'interagir dans les débats et d'interroger sur des questions difficiles liées à des défis de la vie réelle.

Ses pairs ont également bénéficié des interactions avec les "Obama scholars", c'est-à-dire les boursiers de la Fondation Obama, de la diversité des expériences que chacune et chacun avait apporté au travers de leurs parcours.  L'Université de Chicago rassemble des étudiants issus de parcours hétérogènes mais elle sélectionne également des leaders qui ont une compréhension de ce que c'est que de faire de ce monde un monde meilleur, ce qui par conséquence, optimise l'expérience des autres étudiants n'appartenant pas au programme.

Prestige d'un réseau et des rencontres mémorables

Faire partie d'un réseau d'anciens étudiants lui confère pour sûr des privilèges tout d'abord dans l'évolution de sa carrière, de son travail ainsi qu'au travers des réseaux de professeurs, d'étudiants, de conseillers et des leaders du milieu des affaires. En raison de sa renommée, les diplômés de l'UChicago ont accès à des privilèges dans les meilleures institutions au monde.

Ce programme d'études c'est aussi l'occasion de rencontres mémorables comme celle avec Helen Gayle, CEO de Chicago Trust Community ou Dorri Mc Worther CEO de YMCA Metropolitan qu'ils apprécient pour leurs actions en faveur des femmes. Son engagement dans l'éducation des filles  a par conséquent été enrichi de toutes ces rencontres en lui apportant une vision plus étendue du monde ainsi qu'une meilleure compréhension de l'assistance aux filles. Ce programme c'est aussi et surtout LA rencontre avec l'ex Président des Etats-Unis en personne, une rencontre inspirante, la meilleure expérience de ce programme, assure-t-il.

"Rencontrer le 44ème Président des Etats-Unis a été l'expérience la plus incroyable de ce programme. J'étais inspiré pour apprendre de son parcours, comment un travail de labeur, la foi et le désintérêt et un leadership basé sur des valeurs l'ont aidé à atteindre ses objectifs.[...] Barack Obama m'inspire avec son leadership, ses valeurs et sa foi. Sa croyance dans le potentiel des autres est ce qui m'a le plus frappé chez lui. "

Une expérience qui a changé sa vision de la vie, son approche du travail, le traitement envers les autres personnes ainsi que mon éthique envers la communauté. Apprendre de son histoire, des expériences du Président Barack Obama l'ont aidé à connaître les bases sur lesquelles s'appuyer pour entreprendre un projet qui réussit. 

Surtout... le prestige ultime d’un accès à l’éducation pour des enfants de milieux défavorisés via sa fondation ACFE

Ici, le prestige serait presque invisible pour de nombreux élèves issus de pays développés mais pour encore un trop grand nombre d'enfants , le prestige est tout autre. En effet, porter pour la première fois une chaussure d’écolière, un uniforme , manger et pouvoir étudier, un geste anodin pour de nombreux enfants de pays riches, un rêve pour de nombreux  autres.

Ce prestige de bénéficier d’une éducation, c’est celui que Stanley Ndambakuwa propose à des enfants issus de milieux défavorisés et qui ont un rêve d’école, tout comme lui l’a eu à une époque. Ce rêve, c'est à travers l'association ACFE (African Community Fond for Education) qu'il le concrétise. Leur mission? Minimiser l'impact de la pauvreté en créant des opportunités d'"empowerment" pour les défavorisés à travers un programme de  développement du leadership qui cible des enfants de 13 à 16 ans, des orphelins, des enfants avec handicaps ou vulnérables. Pour la plupart d'entre eux, aller à l'école implique de marcher sur de longues distances et la plupart d'entre eux ne pourraient pas se l'offrir si l'on ne leur venait pas en aide.

"L'objectif de notre association est de donner accès à l'éducation aux défavorisés, en particulier les filles pour lesquelles, sans une éducation, l'alternative de la vie serait pour elles le mariage précoce et par conséquent aucune chance de fréquenter une école."

Le programme d'éducation proposé par l'ACFE comprend les frais de scolarité, les équipements matériels telles des chaussures ou des uniformes ainsi qu'une couverture médicale. Un programme d'alimentation (School Feeding Program) offre aux élèves scolarisés un repas chaque jour, ce qui par conséquent les maintient dans le système scolaire et a pour effet une amélioration du taux de présence. 

D'autres types d'interventions sont aussi proposés à travers le programme de l'association et porte sur le développement émotionnel, le mentorat, le coaching, la formation à l'entrepreneuriat, le volontariat ainsi qu'un programme relatif à la sexualité et les droits des femmes. En somme, ces interventions aident à préparer les jeunes gens à des rôles de leadership futurs et le monde du travail. Le soutien est apporté pour 70% aux filles

Par ailleurs, en tant que Président de l'ACFE, Stanley Ndambukwa sait tirer profit des réseaux qu'il a tissés, des outils développés et des expériences acquises pendant une année. Il a ainsi redéployé le programme de l'association et lancé un nouveau programme au Zimababwé, le programme  d'initiative #100Scholarships.

Cette initiatve est aussi la signature de la réussite du programme des Obama Scholars et qui permet à 100 enfants de 100 enfants,  issus de 100 familles et résidant dans  21 villages de la communauté Musena du Zimbabwé de poursuivre leur éducation. Ainsi, pour 70% des filles constituant l'effectif des élèves du programme, c'est de leur éviter le mariage précoce et l'absence d'une éducation.


"Mon ambition est de changer la vie de jeunes gens au travers d'une éducation et du développement d'un leadership." conclut Stanley.


Tout comme il a été lui-même inspiré au travers de son parcours, de ses rencontres, c'est au tour de Stanley à présent d'inspirer les autres en prenant du temps pour eux et  allant à leur rencontre dans les écoles, dans les villages tout en se focalisant sur les villages les plus éloignés.

Il sait qu'il partage la même histoire avec eux. Leur situation actuelle est la même dans laquelle il était avant eux. Rester concentré sur  ses objectifs et ne pas laisser la peur ou la possibilité des éventualités ainsi que les défis auxquels vous faites face vous égarer de vos rêves...

Illustrations : Images: Stanley Ndambukwa/ ACFE


Références

Propos recueillis auprès de Stanley Ndambukwa 

Traduction: Sabrina Budel

PROFILE STATEMENT of STANLEY NDAMBAKUWA CEO & FOUNDER of the AFRICAN COMMUNITY FUND for EDUCATION GROUP  CHAIRMAN of the AFRICAN COMMUNITY FUND for EDUCATION CANADA

http://www.acfegroup.org/

https://twitter.com/StanNdambakuwa


Mots-clés: Reussite Prestige Education Pour Tous Accès à l'éducation Fondation Obama Bourse d'études Université de Chicago Obama Scholar ACFE #1OOScholarshipp

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !