Articles

Publié le 20 avril 2021 Mis à jour le 20 avril 2021

Réussir sa vie : ce qui se cache derrière ce concept

Repenser son projet de vie et ne plus le voir uniquement sous l'aspect financier et matériel

trouver le bonheur

Métro, boulot, dodo. La situation générale de nos sociétés amène de nombreuses personnes à repenser leur projet de vie et ne plus voir le bonheur uniquement sous l'aspect financier et matériel.

Tu feras de bonnes études pour avoir un bon travail et bien gagner ta vie

Le paradigme qui a prévalu depuis les trente glorieuses était assez simple. La société de consommation, qui a vu le jour après la deuxième guerre mondiale, a mis en évidence la nécessité de s'assurer de plus en plus de revenus pour satisfaire ses besoins.

L'emploi est devenu la préoccupation numéro un. Avec un emploi stable, les personnes avaient aussi un accès au crédit, ce qui leur permettait de faire l'acquisition de leur habitation.

Le niveau de vie augmentait et la plupart des gens étaient heureux de cette situation. Et puis apparurent différents éléments qui ont progressivement incité à remettre en cause ce modèle.

Le chômage

Malgré les promesses de nos édiles, le taux de chômage est très inégalement réparti. Même si le commerce mondial est, en général profitable à l'économie, la façon dont il s'est développé a laissé bon nombre de personnes en marge de la société. La désindustrialisation des pays occidentaux a été significative depuis 4 décennies.

La personne qui se retrouve sans emploi est exclue du modèle de vie qui était proposé. La crainte du chômage a aussi inversé la relation de force entre employeurs et travailleurs. Cela a fait pression sur les salaires et le niveau de vie a commencé à s'accroître moins vite voire à finalement diminuer.

Les prix de l'immobilier

Dans le calcul de l'inflation (voir article Appréhender la monnaie, une unité de mesure qui varie dans le temps), le poids des prix de l'immobilier est minoré par rapport à la dépense réelle qu'il représente pour certains ménages. Sachant que pour les familles qui achètent, la mensualité représente autour de 35% de leurs revenus, toute hausse des prix augmente leur endettement ou réduit leur pouvoir d'achat d'une habitation.

Si les prix ont augmenté à ce point, c'est pour de multiples raisons. La première est la baisse des taux d'intérêt. Des emprunteurs ne réfléchissent pas en valeur du bien mais en capacité d'emprunt. Quand la décision est prise de devenir propriétaire, ils se rendent chez leur banquier et pose la question : Combien peut-on emprunter avec nos salaires. S'ensuit un calcul logique :

  1. on prend un pourcentage des revenus comme capacité de remboursement,
  2. on regarde en fonction des taux d'intérêt et de la durée à quel montant cela correspond,
  3. les candidats acheteurs en cas de coup de cœur et de concurrence avec d'autres acheteurs sur un bien vont faire offre jusqu'à ce plafond.

La baisse des taux a donc permis aux acheteurs d'emprunter plus, ce qui leur a permis d'offrir plus pour un même bien.

D'autres raisons de la hausse des prix ont été :

  • la demande qui, dans certaines régions, s'est retrouvée supérieure à l'offre,
  • le rendement des comptes épargnes devenu ridicule,
  • la difficulté de louer un bien,
  • etc.

La hausse des prix immobiliers a eu un effet important sur la baisse du pouvoir d'achat des ménages car elle a aussi eu pour conséquence d'augmenter la durée des crédits. La désinflation, qui est un réduction de l'inflation donc du rythme de la hausse des prix, a eu pour conséquence que les mensualités restent élevées en termes réels pendant la durée du crédit tandis que les acheteurs des années 1970 voyaient le poids de leurs remboursement diminuer rapidement après quelques années.

La crise environnementale

L'aspect émotionnel de cet aspect compte. Malthus nous mettait en garde sur la croissance des ressources qui suivait une progression arithmétique tandis que la population suivait une progression géométrique. À écouter certains "scientifiques" nous aurions déjà du atteindre la "fin du monde" depuis des années.

À l'opposé, il faut être conscient que l'impact de l'homme sur l'environnement est conséquent. La perte de pouvoir d'achat en est aussi une cause. Pour compenser ce fait, des entreprises ont développé les segments à bas coût et à obsolescence rapide. Ces produits vendus quelques euros et fabriqués dans des contrées lointaines posent un réel problème de déchets et d'utilisation des ressources.

Des changements de perspectives

Face à ces évolutions, de plus en plus de personnes repensent leur idéal de vie. Elles ne voient plus leur réussite uniquement sous l'angle matériel mais plutôt selon leurs expériences de vie. Différentes tendances se développent face à la situation que nous vivons :

Le zéro déchet

Allez dans un supermarché et essayez de vous représenter ce qui pourraient faire comme volume les emballages des produits en rayon. Il y a de quoi avoir le tournis ! Qui dit fabrication éloignée du lieu de consommation, dit emballages et transports, autant d'utilisation de ressources loin d'être optimales.

Face à la pollution, des cours d'eau, des villes et campagnes et des océans, se sont développés des sites internet zéro déchets donnant des astuces pour réaliser soi-même toute une série de produits.

La croissance des recherches dans Google sur "zéro déchet" suffit à illustrer le phénomène :


En dehors de l'aspect déchet, les consommateurs sont aussi de plus en plus soucieux de leur santé et préfèrent utiliser des produits naturels. Les mots "produit chimique" sont devenus, pour certains, tabous surtout quand il s'agit de soins du corps ou de produits pour la maison.

Les adeptes du zéro déchet trouvent une grande satisfaction à faire leur part du colibri pour reprendre la métaphore de Pierre Rabhi.

Le minimalisme va encore plus loin car il s'agit de vivre avec le moins de possessions possible. Les minimalistes veulent se détacher de l'aspect matériel et trouvent le bonheur dans l'aspect spirituel plutôt que la détention d'objets qui leur semble souvent inutiles.

Devenir nomade digital

Les technologies permettent de télétravailler ou de prester à distance en tant que travailleur indépendant. Cela permet de voyager, souvent dans des pays où le coût de la vie est moins élevé, et de découvrir des climats meilleurs et d'autres cultures. L'Estonie, qui a créé le statut d'e-résident, facilite même ce concept en permettant d'avoir un contexte légal pour vivre sa vie de nomade.

Le frugalisme


Le frugalisme est un phénomène plus récent qui consiste à vivre en se contentant de peu pour se libérer de la nécessité d'avoir un revenu. On travaille et on épargne au maximum pour pouvoir cesser de travailler et vivre sereinement avec l'épargne constituée. Le nombre de recherche n'est devenu significatif sur ce terme dans Google que mi-2018 :


Retour à la campagne

D'autres témoignages font état de personnes qui ont voulu quitter la vie stressante de la ville pour retourner à la campagne. Ce retour se faisant avec une remise en question professionnelle. Dans ce témoignage, la personne déclare :

« J'ai décidé de me reconvertir à l'âge de 40 ans, explique-t-il. J'en avais marre de ma vie de bureau à Paris. Pour des raisons environnementales et sociales, c'est tout naturellement que je me suis tourné vers le bio. »

Le bonheur est humain

La conception du bonheur change et de plus en plus de personnes ont d'envie d'autre chose que de n'être que des consommateurs. Elles trouvent leur bonheur dans d'autres formes d'accomplissements et apprécient de voir leur effet positif sur leur environnement et leur qualité de vie.


Sources


Mots-clés: Bonheur Minimalisme changement de vie Frugalisme Zéro déchet

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Auto-sabotage


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !