Formations

L'insécurité linguistique, un mal insoupçonné

L'importance de redonner confiance aux locuteurs

le 05 mars 2019

Sociétés

Communiquer demande déjà une certaine habileté. Il faut s’assurer que le message passe bien, soit compris, etc. Cela se complique grandement quand vient s’ajouter une insécurité qui freine la communication. En effet, l’incertitude linguistique existe particulièrement dans des territoires bilingues comme le Canada. Ce phénomène se produit lorsqu’une personne ayant appris le français en langue étrangère est gênée de son accent ou que des francophones n’osent pas, dans un milieu plus anglophone, parler dans leur langue maternelle.

Cette conférence de la professeure Phyllis Dalley, de l’Université d’Ottawa, explique plus en détail le sujet et comment arrêter ce cycle de honte qui coupe la parole à trop de jeunes hommes et femmes.

Durée : 43min16

 

Illustration : Foter.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné