Articles

Publié le 14 décembre 2021 Mis à jour le 14 décembre 2021

Préparer un voyage apprenant dans un contexte multiculturel

À la découverte d’une autre culture pédagogique

Destinations ?

S'exposer

Il est possible d’organiser son voyage pour en faire une expérience apprenante. À en croire Philippe Pierre  (2003), un spécialiste de la gestion des cadres expatriés et des carrières internationales, il est tout à fait possible de passer dans un pays et même d’y vivre sans presque rien y voir de ses spécificités ! Se recroqueviller sur la sécurité de ses habitudes est une attitude couramment observée.

Tous ne parviennent pas à enchaîner les phases décrites par Barabel et Meier (2008) ou l’expatrié, d’abord spectateur, connait des désillusions, affronte le choc culturel et finit par s’adapter. Certains expatriés rechercheraient même les conditions exactes de leur vie habituelle où qu’ils se trouvent. Par exemple, ce qu’il m’a été possible de rencontrer en Égypte avec tel Français expatrié qui souffrait de ne pas trouver son fromage préféré. Ils reproduisent dans un microcosme sécurisant leurs usages alimentaires, leurs pratiques culturelles et sociales. Pour ne pas passer à côté d’une expérience interculturelle, l’idée est de s’y préparer d’aller au-devant, de la vivre et d’en tirer des enseignements.

Accélérer son apprentissage

Avant, il s’agit de se préparer à recevoir l’expérience. Il est ici possible d’accélérer son apprentissage en s’enquérant d’un minimum d’informations sur le pays visité, par exemple, en lisant quelques ouvrages ou des romans parlant de ce pays, de préférence écrits par des auteurs locaux. Orienter ses centres d’intérêts vers un pays nouveau va permettre d’accueillir des idées différentes. Il est encore possible de saisir l’opportunité d’échanger avec des natifs, s’ils s’en trouvent à proximité de son point de départ.

La recherche préalable sur les systèmes éducatifs, les pédagogues, les modalités d’enseignement permettront aux formateurs de gagner un peu de temps pour décrypter les façons de voir et en particulier la manière singulière dont s’établissent les rapports au savoir. Ce temps d’acculturation permet de s’accoutumer aux questions qui peuvent se poser, aux rituels d’interaction et de savoir-vivre et de politesse. Pendant toute cette période, il s’agit de se disposer différemment par rapport aux événements et de prêter attention à des détails. Sans même sortir de son salon il est déjà possible d’apprendre beaucoup de la perspective d’une rencontre.

Se préparer

Quelques conseils pratiques de base assez généraux sont rappelés. Mais, ils sont toujours utiles à garder en mémoire, tant l’expérience cuisante d’une gastroentérite ou celle de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment rend plus vigilant.

Enfin une proposition pour appréhender les cultures rencontrées est formulée. Les informations pédagogiques Internet offre désormais une possibilité immense de rechercher quels sont les courants ou hommes qui comptent et ont comptés en matière de pédagogie dans un pays concerné.

La recherche d’informations peut s’appuyer sur les encyclopédies libres mises en ligne, ou bien sur les rapports d’organisations non gouvernementales. Les instances internationales comme l’UNESCO, le BIT, la Banque Mondiale ,  regorgent de sources documentaires et d’études développant des angles économiques, sociologiques, démographiques, politiques, législatifs. C’est une masse considérable d’informations qui est mise à disposition du public et des professionnels.

De nombreux pays possèdent en outre des agences de développement portant aussi à la connaissance de tous des informations, monographies, résultats d’enquêtes et études : par exemple l’Agence canadienne de développement international rend compte de ses interventions éducatives à travers le monde, il en est de même des agences anglaises ou allemandes. Pour la France, l’Agence Française de Développement est une source d’information appréciable. Par ailleurs, le réseau de l’Alliance Française   s’étend sur 1016 implantations dans 135 pays. Ce réseau est aussi une source importante de contacts avec des populations diversifiées qui apprennent le français et peut donner des informations. Les différents ministères par exemple français ne sont pas en reste pour fournir des informations spécifiques aux différentes questions

Les informations éducatives sur les pays sont nombreuses mais souvent dispersées. Le prisme pédagogique n’est pas toujours mis en avant. Il est souvent fait état de politique éducative ou d’économie de l’éducation. Il s’avère nécessaire de faire une recherche pour envisager les « pratiques pédagogiques » en vigueur et avoir une idée même approximative de ce à quoi le formateur peut s’attendre pour éviter un contre sens.

Les informations pratiques

Celles-ci sont disponibles auprès des ambassades des pays visités ou du ministère des affaires étrangères et européennes pour tout ce qui concerne l’évolution politique d’un pays, la santé, la sécurité, les conditions de vie et de déplacement et les conseils pratiques aux voyageurs. Ces informations sont utiles lorsqu’il s’agit de préparer une formation.

Par exemple, organiser une formation-action ou une visite de site dans un pays faiblement doté d’infrastructure de transport peut s’avérer compliqué. Autant vérifier les conditions logistiques qui vont peser sur la dimension pédagogiques et disposer de scénarios consistants. La lecture d’une carte est fort utile. Elle permet au formateur de voir où il se rend. La consultation de l’altitude, des précipitations, de l’ensoleillement selon les saisons permettent d’imaginer comment se vêtir et s’adapter au climat (éviter une insolation je parle en connaissance de cause).

Elle vérifie les conditions d’activités de salles ou de plein air. Le choix d’horaires adaptés à la température. Repérer qui sont les pays voisins du pays d’intervention permet aussi de comprendre certains choix et préférences nationales, d’éviter quelques malentendus. L’acquisition d’un guide touristique reste fort utile pour disposer d’informations sur les devises en vigueur, les modes de transport, les rudiments de la langue, les lois et principaux usages à respecter ou encore les équipements électriques qui pourrait rendre inutilisable, faute de compatibilité, un matériel pédagogique électronique. La créativité pédagogique mobilisant l’espace public ou la ville par exemple peut être différemment perçue dans des pays ou les espaces collectifs sont régis par des règles strictes.

La question de la culture

Un minimum de connaissances sur la forme des rapports sociaux qui constituent la culture en vigueur dans le pays visité est indispensable. La « culture» est un mot très large, parfois un mot fourre-tout vecteur de contre-sens. Si les philosophes opposent l’idée de culture à celle de nature, les sociologues pour leur part repèrent ce qui est commun à un groupe d’individus et constitue leurs appartenances. La culture serait même pour certains l’apanage de l’humanité.

Les anthropologues se sont intéressés à la façon dont se développe la culture. Ainsi, l’enculturation est un terme d’anthropologie qui aurait été introduit par Margaret Mead (1963) pour expliquer comment les groupes se constituaient autour de normes et de valeurs partagées finissant par constituer des identités et des appartenances. L’enculturation serait donc vécue de façon différenciée selon les lieux de naissances et les influences reçues tout au long de son éducation au sein de la famille à l’école ou plus largement dans les espaces collectifs. L’enculturation produit des influences durables sur l’orientation des comportements.

Le terme d’acculturation, pour sa part, décrit la rencontre entre deux cultures. Lorsque l’une des cultures domine l’autre sans partage, il est même possible de parler de colonisation. Il en découle alors des déséquilibres d’échange matériel mais aussi symbolique.

Selon les dispositions et les intentions du formateur son rapport à la culture de l’autre est fait d’enculturation ou d’acculturation. La façon et la manière d’entrer en relation pédagogique procède donc d’un enjeu de découverte, d’apprentissage ou de normalisation. Des manuels traitent d’interculturalité ou de multiculturalité. Si certains d’entre eux donnent une vision caricaturale des cultures en les dressant sous forme de typologies (Hofstede  1991, Schneider et al. 2003), d’autres montrent la complexité de culture en transformation permanente, posent des questions et cherchent à repérer les imbrications plus que les éléments (Trompenaars et al.2004). Il est en effet aujourd’hui admis que les cultures et les identités ne sont pas figées comme des objets sociaux observables à distance dans des bocaux remplis de formol mais ne cessent de se transformer et de s’hybrider (Pretceille 2011).

La transculturalité indique les mélanges et hybridation de cultures. Le choix entre d’une part des lectures comparatives et descriptives ou d’autre part des lectures exploratoires et compréhensives va influencer sa façon d’entrer en contact avec l’autre. Les ouvrages pratiques portant sur le management ou la négociation (Aoun 2004, Casse et al ; 1987) présentent certes une utilité opérationnelle mais réduisent toujours un peu la complexité des situations.

Une autre façon plus littéraire d’approcher un pays consiste à en lire les auteurs, penseurs ou philosophes. Par exemple la lecture des ouvrages du Bengali Satyajit Ray sera une ouverture à l’Inde et celle d’Ampathé Ba permettra une découverte de l’Afrique. Les romans recèlent en effet plus d’implicites que les textes pratiques ou savants ne peuvent en saisir. En effet s’efforçant d’expliquer, la littérature scientifique peine à restituer la richesse des situations. À force d’être comparative, de classer et d’analyser des comportements observables cette littérature perd les contextes qui transforment le sens de l’expérience. En croyant repérer des régularités elle passe à côté des subjectivités.


Sources 

http://www.unesco.org  

http://www.ilo.org   

http://wbi.worldbank.org   

http://www.acdi-cida.gc.ca   

http://www.afd.fr   

http://www.fondation-alliancefr.org 

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/  

HAMPATE BA A (1992), L’étrange destin de Wangrin. Paris : Editions 10/18 HAMPATE BA A (1992)
https://www.decitre.fr/livres/l-etrange-destin-de-wangrin-ou-les-roueries-d-un-interprete-africain-9782264017581.html

Amkoullel - L’enfant Peul. Paris : Actes Sud
https://www.decitre.fr/livres/amkoullel-l-enfant-peul-9782290306413.html

HOFSTEDE, G. (1991), Cultures and organization, Mac Graw Hill, Maidenhead
https://www.decitre.fr/livres/cultures-and-organizations-software-of-the-mind-9780071664189.html

PIERRE, P. (2003), Mobilité internationale et identités des cadres - Des usages de l'ethnicité dans l'entreprise mondialisée
https://www.decitre.fr/livres/mobilite-internationale-et-identites-des-cadres-9782868611192.html

BARABEL, M. MEIER, O. (2008), La gestion internationale des ressources humaines. Paris : Dunod
https://www.decitre.fr/ebooks/gestion-internationale-des-ressources-humaines-4e-ed-9782100781867_9782100781867_9.html

MEAD, M. (1963), Mœurs et sexualité en Océanie. Paris : Plon
https://www.decitre.fr/livres/moeurs-et-sexualite-en-oceanie-9782266276733.html

TROMPENAARS F, HAMPDEN-TURNER C (2004), L’entreprise multiculturelle. Paris : Maxima
https://www.decitre.fr/livres/l-entreprise-multiculturelle-9782840013464.html

PRETCEILLE, M. (2011), L’éducation interculturelle. Paris : Presses Universitaires de France.
https://www.decitre.fr/ebooks/l-education-interculturelle-9782130792246_9782130792246_2.html

AOUN, J. (2004), Manager une équipe multiculturelle. Paris : ESF.
https://www.decitre.fr/livres/manager-une-equipe-multiculturelle-9782710116813.html

CASSE, P. DEOL, S. (1987), La négociation interculturelle. Paris : Chotard.

Philippe Pierre https://philippepierre.com  

Hofstede-  Les 6 dimensions du modèle de management interculturel
https://marc-prager.com/comprendre-les-six-dimensions-du-modele-de-management-interculturel-dhofstede/




Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !