Articles

Publié le 02 février 2022 Mis à jour le 02 février 2022

Les vélos machines

Comment les vélos unissent les humains

Vélo de livraison

Tous vélo

Dans plusieurs villages ont fleuri des scènes poétiques de vieux vélos repeints en fluo et en couleurs vives pour rafraichir l’atmosphère. Les tableaux bucoliques créés apportent du plaisir à tous les passants. Mais il est encore d’autres usages et d’autres projets possibles.

La vogue est aux vélos sous toutes leurs formes, VTT, électrique, tandem, etc. aux pistes que l’on construit pour eux et au renouvellement de l’image du cycliste, écolo et plus respectueux de la planète. Après les vélos pour se déplacer, des inventeurs ont imaginé des vélos d’appartement pour faire du sport sur place dans sa chambre ou son salon.

Faire d’un vélo une machine utilisant la force humaine en activant des pédales et des roues est au cœur de l’ingénieuse idées des « vélos machines ».

Il y avait des précédant avec les machines à coudre à pédale ou bien les vélos de rémouleurs de couteaux, mais c’est aussi et surtout l’idée de s’unir et d’apprendre à utiliser les ressources locales comme les vieux vélos délaissés qui apporte de nouvelles valeurs.

Notre force à l'ouvrage

Au Guatemala, Maya Pedal imagine à partir de vélos recyclés et depuis 20 ans de nombreux usages de la force motrice, tels que des broyeurs à main, des batteuses à maïs (X6 du nombre d’épis égrenés par rapport à une solution manuelle), un mixeur de cuisine ou une pompe à eau. Elle dispose d’un catalogue de 21 types de machines. Certains vélos machines entrent dans le cycle économique du café en permettant d’enlever la coquille extérieure du grain de café et facilitent les petits agriculteurs dans la torréfaction de leurs propres grains au soleil. De nombreux prototypes sont en cours de mise au point tels que des machines à laver, des générateurs d’électricité (12 volts), des scies à bois... 

Les idées d’usage expérimentées au Guatemala essaiment et certaines initiatives, par exemple sénégalaises, visent à produire des mixeurs géants pour fabriquer facilement des smoothies pour concurrencer le coca-cola. Il s’agit ici d’allier la possibilité de créer une entreprise mais également de boire des produits sains et moins sucrés.

Sur l’Île de la Réunion Evo Bike Motors a aussi eu l’idée de donner une seconde vie aux vélos grâce au potentiel des batteries électriques.  Pour le fondateur d’EvoBike, Damien Hoareau, « 98 % des vélos peuvent être équipés pour devenir électriques. Il suffit pour cela d'installer le bon kit ». Alors qu’un vélo électrique coûte environ 3000 euros, l’équipement d’un vieux vélo serait accessible à partir de 570 euros en moyenne. Le cœur du projet demeure ici aussi la passion et surtout le recyclage, mais il apporte aussi une valeur ajoutée économique.

Si les motivations économiques priment au Guatemala, en Europe c’est surtout au nom de la santé que la pédale est valorisée pour recharger son téléphone portable et au nom de l’écologie que des vélos machines sont inventés pour nettoyer des vélos.

 Ce qui est remarquable tient moins du recyclage que de l’esprit communautaire et de l’entraide qui est née autour de ce projet . Une science pratique et communautaire se met en place à partir de problèmes concrets à résoudre. Les valeurs d’apprentissages collectifs de Maya Pedal sont extraordinaires. Et il est intéressant de relever comment cette expérience maille avec l’idée d’innovation ouverte, de mise à disposition gratuite des notices et ressources techniques (creative commons), d’échange par internet et enfin de recyclage de vélo qui aurait sinon finit en décharge. 

Les ingrédients sont gagnants quand ils forment un système cohérent et s’inscrivent dans des visées communautaires. Chacun apprend pour la communauté et pas seulement pour soi. Il s’agit aussi de disposer de savoirs techniques, de savoir faire numérique pour capter les idées et les faire circuler, mais aussi les capitaliser et les valoriser. Car à présent des journalistes du monde entier viennent désormais voir la réalisation guatémaltèque. Et ce qui les intéresse c’est moins les vélos machines que ceux qui les ont produit.

Sources

Maya Pedal www.mayapedal.org/machines.en  

Reporterre Quand les vélos servent à tout sauf à faire du vélo https://reporterre.net/Quand-les-velos-servent-a-tout-sauf-a-faire-du-velo  

Qbike. Machine automatique à laver les vélos https://le-velo-urbain.com/qbike-machine-automatique-laver-velo/  

La croix Des vélos recyclés en machine multi usage par une communauté Maya au Guatémala https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/velos-recycles-machines-multi-usages-communaute-maya-Guatemala-2019-02-09-1301001372  

Evo Bike Motors donne une seconde vie aux vélos grâce à l'électrique, Le Lab/Idées (lesechos.fr) https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/0700154720616-evo-bike-motors-donne-une-seconde-vie-aux-velos-grace-a-l-electrique-345966.php  

Vélo machine à laver http://www.theriderpost.com/disciplines/urban/velo/voici-le-velo-machine-a-laver/    



Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !