Articles

Publié le 16 mars 2022 Mis à jour le 16 mars 2022

Phénoménologie, l'expérience vécue et l'apprentissage

La cognition incarnée

Esprit ouvert à l'expérience

« Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel il nous faut tous les mots pour le rendre réel ».

Paul Eluard 1969

La phénoménologie : de quoi parle t-on ? 

La phénoménologie est un courant philosophique initié par Husserl qui cherche à appréhender la réalité telle qu'elle se donne, à travers les phénomènes. Le maître mot de Husserl est "revenir aux choses elles-mêmes". Le cœur vivant de la phénoménologie est composé des phénomènes vécus. Elle s'attache à comprendre la pensée qui se pense elle-même voire les cadres dans lesquels la pensée s'exerce.

La phénoménologie est une méthode voire une «science de l'analyse systématique de l'expérience vécue». Dans le monde francophone elle a été étudiée et popularisée par Merleau Ponty, Paul Ricoeur, Emmanuel Levinas, Bergson ou encore Jean-Paul Sartre. D'autres auteurs se sont saisis de l'approche  comme le philosophe japonais Watsuji ou le géographie français Augustin Berque.

Actuellement, un retour en grâce de la phénoménologie s'observe, j'imagine que cela est lié à l'appauvrissement du langage pour dire les choses. Les champions du marketing, de la politique , du management et des médias ont tellement tordu les mots et surfé sur les apparences qu'un mur de doutes est dressé avant même qu'une parole ne soit énoncée. 63% des consommateurs ne font plus confiance aux marques, moins d’un français sur quatre a confiance dans les médias, seulement 22% des collaborateurs font confiance à leur manager et 12% des français font confiance dans le politique.

La confiance a priori est remplacée par la défiance a priori. La parole est devenue déceptive. Celui qui parle est suspecté de mensonges ou au mieux de n'évoquer que la surface des choses. Dès lors, c'est un retour à soi et à ses ressentis qui prédomine au niveau des individus et une relance du débat  entre réalisme et idéalisme pour les philosophes.

Si toutes les formes d’autorité voient décroitre leur part d’influence, alors pourquoi les formateurs, professeurs et scientifiques échapperaient à cette défiance? N’est-il pas temps d’apprendre à partir du réel ? Apprendre à mieux discerner par soi-même et avec les autres ?

Quels usages de la phénoménologie pour apprendre ?

Notre époque nous fait revenir au passage de la bible dans lequel Thomas ne croit en la résurrection du Christ qu’à partir du moment où il peut l’éprouver personnellement, en glissant sa main dans la plaie du messie. Je crois non à ce que je vois mais à ce que je touche, à la chose elle-même avec laquelle j’interagis. 

La micro phénoménologie  fonctionne comme un microscope psychologique qui s’attache à décrire finement la création d’expérience humaine. La micro phénoménologie combine l’entretien d’explicitation, l'analyse de la pratique professionnelle et  d'analyse et de validation des données.

Par le moyen de ce microscope, il est possible de dégager l’expérience humaine de son contexte et d’expliquer en quoi et comment elle est apprenante. 

La phénoménologie énactive  vient réhabiliter un savoir du corps, dont les chercheurs cherchaient jusqu’à là à étouffer tout ressenti et toute perspective émotionnelle, dans l’idée d’un corps silencieux issu du regard de la médecine.

La phénoménologie énactive décrit  « l’émergence d’un monde et d’un sujet à l’issue de leur « couplage structurel ». Il y a moins une perception d’un environnement et une création consécutive de représentations influençant des actions qu’une co-émergence. Varela évoque à cet égard une « cognition incarnée ». C’est un savoir sensoriel qui se crée à partir du corps. Le corps va plus vite qu’un raisonnement pour savoir ce qui est bon pour lui.

Ce sens du sensible guide les comportements plus surement et plus directement  que le cerveau. De façon exemplaire les corps de sportifs de haut niveau font la démonstration de l’intelligence du corps en mouvement. La fluidité des gestes, l’anticipation des placements, montrent des capacités de sentir son partenaire. Pour ces sportifs, le temps semble dilaté.

Apport de la phénoménologie à l’apprentissage

L’intérêt de la phénoménologie est moins d’expliquer le monde, que d’aider à découvrir à partir du sens conféré aux expériences comment devenir plus conscient de la totalité du monde. Sentir et se mouvoir sont au cœur de l’approche phénoménologique.

L’attitude consistant à développer des aptitudes à être présent et à approcher les autres dans un milieu donné participe de cette cognition incarnée, ce savoir corporel. Présence et approche sont au centre de la création de liens sociaux, véhicules indispensables de l’apprentissage. 

Concrètement à chaque fois qu’une pédagogie promeut la présence des participants et leur capacité à s’approcher mutuellement dans leur différence, à chaque fois qu’elle laisse le temps de sentir, qu’elle donne au corps l’opportunité de construire du savoir par immersion dans l’action, alors cette pédagogie, que l’on pourrait qualifié d’énactive, habilite les individus et les groupes. Elle permet que l’expérience prenne sens pour chacun. 

Illustration : Geralt - Pixabay

Sources

Mocan, R. (2012). Conscience corporelle et apprentissage. Approche phénoménologique de l'expérience du performeur. Staps, 98, 39-48. https://doi.org/10.3917/sta.098.0039 

Carnet2pschycho https://carnets2psycho.net/dico/sens-de-phenomenologie.html 

Wikipédia. Phénoménologie https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nom%C3%A9nologie_(philosophie) 

Asap. Mésologie de l'apprenance nouveau paradigme des sciences de la formation http://observatoire-asap.org/index.php/2020/12/02/mesologie-de-lapprenance-nouveau-paradigme-des-sciences-de-la-formation/ 

Boursin, F. (1999). Crise de la confiance ou de la communication politique?. Communication et organisation. Revue scientifique francophone en Communication organisationnelle, (16). https://journals.openedition.org/communicationorganisation/2264 

Siècle digital. Moins d’un français sur 4 a confiance dans les médias. https://siecledigital.fr/2020/06/24/moins-dun-francais-sur-4-a-confiance-dans-les-medias/#  

Staminic La confiance un enjeu stratégique pour les marques. https://www.staminic.com/blog/391-confiance-marques-strategie  

Horizons décisionnels. La question de la confiance chez le manager https://www.horizons-decisionnels.fr/La-question-de-la-confiance-chez-le-manager_a47.html  

CSI Culture. Quelle confiance reste-t-il dans les politiques ? www.csiculture.org/blog/club-jean-moulin/quelle-confiance-reste-t-il-dans-les-politiques.html 

Micro phénoménologie https://www.microphenomenologie.com/accueil  

Leroy-Viémon, B. (2008). La méthode enactive en psychologie clinique: Le « savoir faire » du corps-en-mouvement. Cahiers de psychologie clinique, 30, 91-108. https://doi.org/10.3917/cpc.030.0091 

Educsol L’entretien d’explicitation pour exprimer l’implicite https://eduscol.education.fr/sti/ressources_techniques/lentretien-dexplicitation-pour-exprimer-limplicite  



Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !